Les mécanismes vicieux de l’addiction à connaître

Débarrassez-vous de la dépendance et retrouvez la liberté intérieure.

Cliquez pour voir la vidéo

L’addiction, un fléau qui ronge à petit feu

Les phénomènes d’addiction sont un sujet qui cause des dégâts aussi bien pour vous (pour votre personne), mais aussi pour votre entourage : dans votre couple, dans votre famille, ou même au niveau professionnel, amical, dans votre famille d’origine, dans votre famille élargie…

Les addictions c’est tout ce qui est plus fort que vous, tout ce qui vous dépasse, que vous n’arrivez plus à maîtriser.

Souvent c’est un sujet qui vous isole, qui crée des conflits, des difficultés. Et vous avez du mal à vous en sortir, du mal à le dépasser.

C’est très compliqué de s’en sortir seul quand on est addict à quelque chose (Il y en a qui y arrivent, c’est très courageux et je les félicite). Pour ceux qui n’y arrivent pas, il ne faut pas pour autant se déprimer. Parce que l’addiction est justement un comportement qui me dépasse et qui va faire que vous aurez beaucoup de mal à vous en sortir seul.

Il ne faut pas que vous vous sentiez nul, que vous ne vous sentiez pas à la hauteur.

Au contraire il faut que vous puissiez prendre les choses en main et que vous sachiez que vous pouvez être aidé. Là où justement l’addiction vous isole. Il faut que vous vous disiez que grâce à cette addiction, vous allez devoir vous obliger à aller en relation avec d’autres pour pouvoir vous en sortir.

C’est tout ce paradoxe, cette ambivalence qui vont être la motivation pour y arriver.

Et pour trouver cette motivation, pour trouver la force d’y aller, il va falloir effectuer un travail de préparation en amont.

Vous allez devoir avoir une vraie réflexion, une vraie connaissance des mécanismes de l’addiction.
Il faudra que vous ayez des outils concrets pour vaincre cette dépendance et vous en sortir.

Les écueils qui vous empêchent de vous sortir de l’addiction

Dans notre société, l’addiction est un phénomène plutôt toléré. Notre société nous pousse énormément à la consommation qui est déjà une première forme d’addiction.

On a beaucoup de mal à gérer nos frustrations.

Dès qu’on n’a pas l’argent pour s’acheter quelque chose, vous avez toujours un emprunt possible pour pouvoir aller consommer.

Dès qu’il y a une difficulté, on a tendance à aller tout de suite trouver une solution extérieure pour fuir nos difficultés, pour ne pas avoir à y faire face.

La souffrance, les épreuves sont très difficilement reconnues dans notre société.
On a plutôt tendance à vouloir éliminer tout ça.

Finalement nous vivons dans un milieu où l’addiction devient presque une force, devient presque la norme dans laquelle il faudrait que l’on soit.

Mais c’est un leurre et vous sentez bien qu’au quotidien ce ne sont pas les solutions qui vous élèvent, ce ne sont pas des solutions qui vous font du bien.

Certes cela vous soulage sur le moment, cela vous donne une sensation de plaisir et de soulagement immédiate.

Mais dans les minutes, dans les heures ou dans les jours qui suivent, vous sentez qu’au final cette solution, qui vous semblait être bonne, vous a enfermé.

Et vous êtes presque plus mal qu’avant.

Vous avez l’impression d’être libre parce qu’on vous laisse accès à tout ce que vous voulez.
Mais au final vous vous enfermez petit à petit.

Cette (fausse) liberté se transforme en dépendance et devient une prison intérieure.
Parce que vous n’arrivez plus à vous en sortir seul, et vous n’arrivez plus à retrouver vos solutions en vous.

Vous allez sans cesse chercher des solutions à l’extérieur. Et cette situation vous empêche d’être autonome, (cette autonomie qui fait que nous sommes adultes).

Vous n’êtes plus autonome, parce que vous êtes dépendant de ce qui est à l’extérieur de vous. Là où dans quand on est autonome, on arrive avec notre intelligence à trouver des ressources, à savoir dire non, à pouvoir gérer cette frustration. Parce que l’on sait que c’est bien pour nous.

Si aujourd’hui vous êtes soumis à une addiction, sachez qu’il y a des solutions. Vous pouvez arriver à reformer votre esprit et retrouver des forces, à vous solidifier et à vous renforcer pour y faire face.

Trouver les bonnes solutions pour sortir de l’addiction

Pour cela il va falloir apprendre à vous tourner vers les bonnes personnes. Vous allez devoir apprendre à vous poser les bonnes questions, à comprendre le pourquoi profond de l’addiction.

Pourquoi vous vous sentez peut-être plus attiré, plus faible que d’autres.
Pourquoi ces comportements, ces produits deviennent votre solution à tous vos problèmes.

Vous savez bien qu’en général, à un problème particulier, vous allez trouver la solution adaptée.

Dans l’addiction, le comportement, le produit devient la (mauvaise) solution à tous vos problèmes.

C’est bien là où il y a une difficulté où il y a quelque chose qui ne fonctionne plus bien.

Dans cet accompagnement en ligne que je vous propose, je vais justement vous aider à comprendre d’où vient votre addiction, à comprendre la source, la racine profonde de cette addiction.

Cette première étape est indispensable et essentielle.

Après cela, vous aurez peut-être besoin d’une aide pour vous en sortir. Mais vous pouvez aussi très bien arriver à vous en sortir seul, en faisant ce travail sur vous. Il faut bien l’avouer, c’est compliqué, et cela demande une vraie remise en question personnelle.

C’est ce que je souhaite vous aider à faire.

Dans tous les cas c’est un travail qui ne peut être que bénéfique.

Vous allez pouvoir comprendre les sources profondes de votre addiction.
Nous allons voir ensemble d’où vient réellement cette addiction.
Depuis quand ?
Pourquoi vous avez été amené les premières fois à consommer ce produit, ou à avoir ce comportement ?
Quels sont les signes qui vous disent : là je suis vraiment addict ?
Est-ce que mon addiction est grave ?
Est-ce que ce n’est que le début de l’addiction?
A quel stade je suis ?
Vous allez aussi essayer de comprendre quels sont les phénomènes qui se cachent derrière cette addiction.
Qu’est-ce qui vous pousse à retomber sans cesse dans cette dépendance ?
Qu’est-ce qui qui fait que vous n’arrivez plus à dire non à l’addiction ?

Nous allons essayer de comprendre le contexte, pour désamorcer toutes ces étapes qui vous mènent et vous entretiennent dans la dépendance (Plutôt que de vous attaquer directement et frontalement à l’addiction, ce qui est perdu d’avance).

Ce travail en amont que nous allons faire ensemble a pour objectif de désamorcer toutes ces petites étapes qui deviennent des réflexes et vous amènent à l’addiction.

On va aussi trouver des solutions pour neutraliser ce contexte, comprendre les répercussions que cela a autour de vous.

Un travail sur vous-même qui doit vous rendre fier

L’addiction n’est pas simplement un sujet qui vous concerne vous. Elle concerne aussi évidemment votre entourage (même si vous êtes célibataire). Sans le vouloir vous suscitez le rejet, l’isolement et aussi beaucoup de craintes dans votre entourage.

Et c’est souvent compliqué d’y faire face.

Vous pouvez ressentir de la honte, et c’est ça qui fait que vous vous mettez en position de rejet par rapport aux autres (et aussi parfois à rejeter les autres).

J’aimerais que cet accompagnement vous permettre de vous poser toutes les bonnes questions, de vous guider dans ce cheminement, de vous aider.

Je ne vais pas vous mentir, c’est parfois compliqué. Et évidemment pour efficace, j’ai besoin de vous. Ce n’est pas simplement moi qui fais le travail c’est vous qui le faite de chez vous.

Ça prendra le temps qu’il faut que ça prenne. Mais offrez-vous ce temps-là pour que justement ce travail porte des fruits, que cette guérison soit construite sur des bases solides et que l’on puisse avancer.

N’ayez pas peur de cette remise en question même si cela peut être compliquée.

Plutôt que de ressentir de la honte, ressentez de la fierté. Je suis extrêmement admirative de toutes ces personnes qui se prennent en main pour aller de l’avant et s’en sortir.

Soyez fiers de ça, parce que c’est une vraie solution à vos problèmes.

Ce n’est pas ce produit, ce comportement qui est la solution. La seule vraie solution c’est de retrouver cette liberté intérieure. Et pour ça, il va falloir passer par cette fierté d’arriver à retrouver votre autonomie, pour pouvoir apporter les vraies solutions à vos problèmes.

C’est seulement ainsi que vous pourrez vous débarrasser de cette (fausse) solution automatique/systématique qui vous enferme et vous prive de liberté.

Si vous sentez que vous êtes motivée pour avancer, que vous avez envie de vous en sortir, que vous avez cette énergie qui vous pousse à aller de l’avant, je vous invite à cliquer sur le lien ci-dessous. On se retrouve juste après pour commencer cet accompagnement et pour retrouver dès à présent ce chemin de la liberté.

Commencer maintenant

Voici ce que vous allez recevoir :

Vous allez avoir accès à une série d’enregistrements et d’exercices à réaliser.

Vous pourrez les écouter en ligne ou les télécharger sur votre ordinateur ou votre téléphone, pour les emmener avec vous. Vous pourrez ainsi les écouter librement dans les transports, dans votre voiture, là où vous voulez.

Attention : Pour que cet accompagnement soit efficace, il faudra être actif. Ecouter ne suffit pas, et je vous demanderai à certains moments de mettre l’enregistrement en pause pour passer à l’action. Vous aurez des petits temps de pause à respecter pour réaliser ce travail.

Vous aurez des exemples et des exercices très concrets pour vous aider.

Alors attention ce n’est pas une solution miracle, qui d’un seul coup de baguette magique va vous rendre maître de vos émotions.

Ce sont des enregistrements dans lesquels je vous accompagne, je vous aide à vous mettre en marche. Je vous donne des repères qui vont vous aider dans votre vie de tous les jours.

Vous pourrez revenir dessus autant de fois que vous voudrez pour vous accompagner dans cette progression dans la gestion de vos émotions.

Pourquoi un accompagnement en ligne ?

Grâce à cet accompagnement, pas besoin de vous déplacer ! Vous faites le travail de chez vous, quand vous le souhaitez et surtout à votre rythme. Pas besoin non plus de pousser la porte d’un cabinet. Vous réalisez le travail par vous même, sans l’intervention d’une personne extérieure.

J’aime beaucoup ce concept d’accompagnement en ligne parce que c’est moins formel. Je ne voulais pas “aller voir quelqu’un”. Là c’est plus simple et plus anonyme aussi.

Pascal S. (Le prénom a été changé)

Mais si vous ressentez le besoin à un moment donné d’une aide extérieure, je suis évidemment toujours disponible pour vous aider et vous accompagner. Que ce soit dans mon cabinet, par skype / au téléphone, ou avec un membre de mon équipe.

Pour débuter l’accompagnement, cliquer sur le lien ci-dessous :

Commencer maintenant

Qui suis-je?

Je m’appelle Camille Rochet, Je suis psychologue et thérapeute de couple, diplômée de l’école des Psychologues Praticiens de Paris, et enregistrée au répertoire Adeli sous le n° 78 93 15 9. (Liste officielle des professionnels autorisés à porter le titre de psychologue), membre de la Société Française de Thérapie Familiale.

J’ai déjà aidé plusieurs milliers de couples et de personnes, en consultation ou au travers de mon site Internet.

Je suis l’auteure du livre “Ma boîte à outils pour être un couple épanouichez Dunod, et j’interviens régulièrement dans les médias.