Le danger à éviter après une rupture amoureuse

La séparation de couple est une des épreuves les plus difficiles à traverser de la vie.

C’est une page qui se tourne.
Deux chemins qui se séparent.
Deux personnes qui prennent des directions opposées.

Cela peut s’accompagner de larmes,
de sentiment de vide,
de colère,
de perte de confiance en soi,

Vous êtes peut-être à l’origine de cette rupture.
Ou au contraire, c’est votre conjoint qui a provoqué la séparation.

Cette rupture peut être douloureuse (surtout si elle est subite)

  • Vous ressentez un sentiment d’échec.
  • Une terrible désillusion.
  • Un cœur déchiré.
  • Vous rêviez d’un futur à deux qui aujourd’hui n’est plus possible.

Mais cette rupture peut aussi être un vrai soulagement.

  • La relation était toxique et ne vous portait pas vers le haut.
  • Vous n’en pouviez plus de votre conjoint(e), et vous vous sentez à nouveau libre.
  • Vous vous sentez libéré d’un poids, qu’il n’était plus possible de supporter.

Dans tous les cas, cette épreuve ne laisse pas indifférent.
Et vous avez besoin de prendre du temps pour y réfléchir.

C’est nécessaire.
Indispensable.

La tentation c’est de chercher à fuir la solitude.
D’éviter d’affronter cet échec.

Pourtant, il est indispensable de faire votre travail de deuil.
Faire le point sur ce qui a causé cet échec.

Prendre des résolutions pour avancer…
… des résolutions vis-à-vis de vous-même
… et de toute personne qui croisera votre route.

Attention, vous remettre immédiatement en couple après une rupture est une très mauvaise idée…

C’est le signe que vous n’avez pas pris suffisamment de temps pour réfléchir sur cette relation passée.

Les conséquences ?

Cette nouvelle relation va devenir une échappatoire.
Vous allez utiliser, sans le vouloir, ce nouveau conjoint comme un objet…

… un objet qui vous permet de passer à autre chose,
d’oublier votre relation passée.

Votre conjoint devient un pansement à votre relation, une béquille.

Un peu réducteur non ?

Alors qu’il devrait être une personne digne d’être aimée librement, sans contrepartie (Je ne doute pas que c’est ce que vous souhaitez)

Ne vous servez pas d’un conjoint pour combler un moment de vide, en attendant de trouver votre “âme sœur”.

Ce serait malhonnête, même si cette personne est au courant de votre histoire.

Par ailleurs, y a un risque pour vous également.

Celui de suivre le même chemin qu’avant.
Répéter les mêmes erreurs.
Reproduire le même schéma qui vous a conduit à l’échec.

Vous allez être tenté de comparer votre nouveau conjoint avec le précédent.
A l’idéaliser dans les premiers temps,
et à vite déchanter pour finalement vivre une nouvelle rupture…

Oui mais alors que faire ?
Comment (bien) se reconstruire ?
Comment repartir de l’avant ?

La solution : prendre son temps.

Prendre le temps de réfléchir et de se poser les bonnes questions avant tout nouvel engagement :

  • Qu’est-ce qui a provoqué cette rupture ?
  • Pourquoi ?
  • Quelles sont les causes ?
  • Que devez vous améliorez chez vous ?
  • Qu’attendez-vous de votre couple ?

C’est indispensable pour repartir sur de bonnes bases.
Et ce n’est pas au moment de la crise qu’il faut se poser ces questions, mais avant.

Quitter votre conjoint, c’est aussi quitter une vie que vous avez construite, ou que vous étiez en train de construire.

Cela représente donc, pour vous et pour l’autre, un échec.
Et il faut du temps avant de passer à autre chose.

Pour certain, cette période après la rupture peut aussi être un moment de réflexion pour voir s’il n’y aurait pas une dernière solution pour continuer ensemble.

Mais dans tous les cas, se retrouver seul pendant un certain temps va vous permettre de prendre du recul et d’être plus objectif sur la situation.

Pour finir, un dernier conseil (Si vous deviez n’en retenir qu’un seul) :

Soyez honnête avec vous et avec l’autre…

Pour les personnes confrontées à une rupture, et qui veulent aller plus loin, je vous invite à voir cette vidéo :
> Les 5 étapes de la reconstruction après une rupture de couple

Les accompagnements pour aller plus loin :

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. La dernière solution pour se retrouver ensemble, je ne trouve pas que ce soit un bon conseil.
    On tourne la page et vous avez raison : il est souhaitable de se retrouver seul(e) et de goûter sa liberté retrouvée en faisant le point.
    Le danger est que l’autre personne ne veuille renouer les liens et à ce moment-là il ne faut pas céder. Facile à dire : une fois j’ai été menacé de suicide et j’ai cédé : à ne jamais faire.