Congruence

“Non mais c’est bon, je ne suis pas énervée, ça va. Je t’assure ça va. Des assiettes, on en retrouva, même si c’était un souvenir de ma grand-mere donc ça ne sera jamais la meme mais bon. C’est que du matériel!”

Comment interprétez-vous cette phrase? Alexandra est-elle sincère envers son conjoint, ce qui a pu se passer n’a plus d’importance pour elle? Ou dit-elle cela uniquement pour qu’on la laisse tranquille mais n’en pense pas moins?

Vous allez alors me demander le ton de sa voix, et moi de vous répondre qu’il est relativement doux et calme, en accord avec ses mots. Et l’expression de son visage? Presque souriante, certes un peu tendue mais sans plus…

Il vous semble alors que Alexandra est vraiment passée à autre chose, que tout va bien maintenant même si ça ira certainement encore mieux dans 2heures!

Et voilà, le soir venu son conjoint, Antoine, pensant comme vous que tout va bien, s’approche d’elle et cherche à lui prendre sa main avec tendresse. Mais là, surprise, le contact est froid et très vite les mains se délient. Antoine ne comprend pas. “Elle m’a pourtant assuré qu’elle ne m’en voulait plus!”

Et oui, la femme est plus complexe que cela! Elle peut dire une chose en ressentant l’inverse en son for intérieur. Mais comment arriver alors à déceler ce for intérieur?
Ce sur quoi la femme ne peut se dérober c’est sur le contact physique. Alexandra n’arrive pas à donner sa main et avoir ou recevoir un geste de tendresse. Elle ne se sent pas encore prête et n’arrive pas à faire semblant, elle est encore un peu contrariée au fond. Autant dire à Antoine: “tu sais que je t’aime” en paraissant sincère lui est possible, autant lui donner la main est autre chose!

Chacune a certainement fait l’expérience de cela dans sa vie, mais en prendre conscience nous permet d’aller au-delà et de nous en servir. Que cette difficulté devienne une force. Tant qu’Alexandra ne pourra offrir ce geste à Antoine, il faut encore laisser un peu de temps ou en parler tous les deux pour éclairer cela. Mais Antoine peut être sûr qu’au moment où elle glissera sa main dans la sienne, elle sera réellement réconciliée avec lui.

Ainsi, à l’article “au jour le jour…” l’on peut rajouter ceci: lorsque l’on fait le point, en couple, de la journée, exerçons nous à nous donner la main ou avoir un petit geste de tendresse l’un envers l’autre. Ceci pour deux raisons. La première est qu’ainsi, aucun des deux ne pourra se dérober, là où l’homme aura du mal à parler la femme aura du mal à avoir ce geste. En arrivant alors à faire cela ensemble, nous pouvons ensuite dormir sur nos deux oreilles car les deux auront été sincères et les contrariétés auront été abordées en vérité. Quant à l’autre, tout simplement il est toujours agréable pour son propre bien-être et narcissisme de recevoir tous les jours un geste de reconnaissance, qui plus est d’amour, de la part de celui ou celle que l’on aime, alors pourquoi s’en priver?

Conclusion pour les hommes: si vous voulez savoir si votre femme est énervée, tentez un geste de tendresse, si elle l’esquive vous aurez tout de suite la réponse.

Conclusion pour les femmes: si vous ne vous imaginez pas dans les bras de votre mari, c’est que vous êtes énervée!

Les accompagnements pour aller plus loin :

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *