Pour être heureux en couple, faites le deuil du conjoint parfait

Les accompagnements pour aller plus loin :

Transcription de la vidéo :

Un deuil qui est difficile à faire c’est le deuil que notre conjoint vienne réparer nos blessures. En fait quand on se met en couple, dans cette période amoureuse un peu euphorisante, on a la sensation d’être totalement comblé, que nos problèmes ne sont plus des problèmes, que les problèmes de l’autre sont des atouts et que tout est parfait.

Sauf qu’au fur et à mesure que le temps avance, on se rend compte que par cet amour aussi y a des blessures qui arrivent, y a des frustrations qui arrivent. On se rend compte qu’en fait l’autre est pas toujours au top. L’autre vient pas toujours dire ce que j’ai envie d’entendre.

L’autre ne vient pas toujours faire ce que j’ai envie qu’il fasse ou qu’elle fasse. Et donc on est un peu frustré, et parfois même on a cette idée, mais est-ce que c’est le bon conjoint, est-ce que j’ai fait le bon choix. Alors pour moi on ne choisit jamais innocemment de se mettre en couple avec telle personne, c’est jamais le pur hasard, c’est que l’autre nous apporte quand même quelque chose, on partage quelque chose, l’autre vient remplir un peu un idéal qu’on attendait. Simplement avec le temps on doit faire ce deuil que notre conjoint vienne réparer mes blessures profondes, vienne compenser parfois, souvent d’ailleurs aujourd’hui, le manque affectif, vienne compenser la peur de la solitude, vienne compenser beaucoup de choses, beaucoup de blessures ou m’aide à réparer moi ce que j’avais envie de réparer dans le couple de mes parents, ce que j’avais envie de réparer dans le couple en général.

Et finalement, on se rend compte que quand y a des graves blessures dans le couple, quand on est vraiment déçu profondément sur un point précis, c’est d’ailleurs souvent à ce moment-là que je vais rencontrer les couples dans mon cabinet, et ben c’est à ce moment-là que le deuil se fait réellement. En fait, l’autre est loin d’être parfait, ne sera pas parfait, ne sera jamais parfait, et pourtant on peut quand même continuer à s’aimer là-dedans.

Et je crois qu’en fait c’est dans ces moments-là qu’on arrive à la plus belle réalité du couple, on va s’aimer de cet amour inconditionnel où je sais que tu peux me faire souffrir, mais pourtant je sais aussi que y a du bien en toi. Je vais t’aimer dans ton ambivalence, je vais t’aimer de façon inconditionnelle et malgré le fait que tu me fasses souffrir je sais qu’on va tout faire ensemble pour éviter de se faire souffrir un maximum.

Mais il y aura toujours cette frustration et j’ai envie de t’aimer aussi avec ces frustrations, parce que je n’attends pas de toi que tu viennes me combler totalement. Et là on va toucher du doigt l’amour véritable, le vrai amour en couple. Et je crois que c’est à ce moment-là qu’on arrive à faire un vrai et beau travail qui va nous permettre du coup d’être beaucoup plus serein dans l’avancée du couple au fil du temps.

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *