En quoi j’influence le comportement de mon enfant?

Les premières idoles dans la vie d’un enfant sont indubitablement ses parents. Il essaye d’être comme eux, de leur ressembler, de faire ce qu’ils font… même quand il s’agît de comportements répressibles comme la violence, le mensonge, les gros mots ou autres.

A l’âge où l’on apprend la vie: on copie!!

Les enfants sont à la recherche d’une personnalité, ils grandissent dans un environnement où la présence parentale influe largement sur cette quête de soi. Un enfant se plait souvent à agir comme un adulte. Une petite fille va ainsi porter les chaussures à talons de sa mère, prendre son maquillage; un petit garçon va chercher à s’asseoir comme son papa en croisant les jambes, s’amuser à changer de voix, à porter les lunettes de son père…

Mais la reproduction ne se limite pas aux faits et gestes, il y a aussi les comportements et ça c’est une autre dimension! Si un enfant se met à parler en criant fort, peut-être qu’il imite un de ses parents. Il y a lieu de réviser sa manière de parler devant ses enfants pour qu’ils ne soient pas influencés.

De même, si un enfant est violent envers les autres enfants, peut-être a-t-il perçu de la violence chez ses parents? Si un enfant se met à raconter des mensonges, il faut se remettre en question, lui cachez-vous quelque chose? L’enfant croit que c’est bien parce que ses parents le font, c’est aussi simple que ça. L’enfant ne doute jamais des comportements de ses parents, il va les reproduire parce que pour lui ses parents sont des exemples à suivre!

Si vous êtes stressés ou angoissés, vous avez tendance à vous énerver contre vos enfants; ceux-ci subissent vos états d’âme et vos situations de stress. Ils vont répondre en reproduisant ces mêmes énervements envers leurs frères et sœurs ou alors à l’école envers la maîtresse ou les autres élèves.

Contrôler ses comportements pour ne pas influencer les enfants

Il y a des solutions simples pour éviter que l’enfant soit influencé par un mauvais comportement:

    • éviter de s’énerver pour un rien, maîtriser ses crises de colère devant les enfants
    • dire la vérité à ses enfants, toujours tenir ses promesses, ne pas leur raconter des choses dont ils risquent de découvrir l’inverse
    • éviter l’usage de la violence; privilégier le dialogue
    • insister sur les valeurs qui seront utiles à vos enfants: honnêteté, amour des autres, pardon, tolérance… les enfants ne peuvent qu’en sortir plus robustes et plus aptes à affronter la vraie vie.

Vos enfants restent libres mais donnez-leurs les bonnes armes pour avancer!

Les accompagnements pour aller plus loin :

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *