Quitter son conjoint pour un autre: pourquoi est-ce si tentant?

Tout homme et toute femme a ses défauts ; c’est pourquoi notre partenaire dans la vie ne pourra jamais totalement nous combler. Ainsi, même dans une relation de couple épanouie, une certaine sensation d’insatisfaction peut parfois nous mener à tomber amoureux de quelqu’un d’autre. Et là, tout est tout beau, tout nouveau… Mais jusqu’à quand?

L’ « innamoramento »

Stendhal l’appelle la « cristallisation ». C’est la tendance que nous avons tous, au début d’une relation, à idéaliser l’autre. Parce que le coup de foudre balaie tout au début d’une histoire sentimentale, psychologiquement et physiquement parlant, il est courant alors de fonctionner à l’instinct, de se laisser aller à ses sentiments et émotions au détriment d’une réflexion intellectuelle posée. C’est ainsi qu’on se sent en pleine fusion avec l’autre qui nous semble incarner la personne idéale. D’autant plus que, lorsque l’on est déjà en couple et qu’on tombe amoureux de quelqu’un d’autre, on choisit souvent cette autre personne car elle nous parrait dépourvue de tous les défauts que l’on reproche à notre conjoint et est dotée des qualités qui manquent à ce dernier… C’est alors qu’on a envie de quitter son conjoint pour cet autre.

Gardez les yeux ouverts !

Attention! C’est bien parce que, dans le bouleversement émotif provoqué par le début d’une relation, on a tendance à croire que la personne dont on est amoureux est celle qui nous comblera et nous rendra heureux -beaucoup plus heureux que notre actuel partenaire- qu’il faut faire très attention à ne pas se laisser aveugler par le sentiment amoureux des premiers instants. Quitter son conjoint pour un autre, mettre fin à une relation, parfois à des années de vie commune et familiale, pour commencer une existence nouvelle au côté de quelqu’un d’autre, mène souvent à des échecs répétés. La désillusion vous rattrape vite, vous réalisez que ce n’est pas si parfait que cela et alors toutes vos questions remontent à la surface: dois-je persévérer dans cette relations? Pourquoi ai-je tout quitté pour lui/elle? Le vrai bonheur existe-t-il? Si je suis parti(e) une fois je peux bien partir à nouveau? Vous ne savez plus si le bonheur vient à force de tout faire pour consolider son couple ou s’il faut vagabonder pour garder l’illusion d’un amour passionnel…

Alors sachez que que la personne idéale n’existe pas. La cristallisation des premiers instants ne dure pas non plus. Mais laissez-vous la chance de découvrir l’amour qui change, qui devient plus profond et plus authentique. Cet amour s’entretient et mûrit. Le secret est de tout donner pour consolider votre couple, pour connaître cet amour profond qui parfois revient vous enivrer comme dans les premiers instants. Ne rêvez-vous pas de vous promener main dans la main avec votre conjoint actuel, lorsque vous serez tous les deux à la retraite, entourés de vos petits-enfants?


Un peu perdu au moment de faire le choix de le (la) quitter ou pas ?

> Alors cliquez-ici

Les accompagnements pour aller plus loin :

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

  1. Bonjour j ai rencontré mon’ mari à l’âge de 15 ans en 1979 et puis en 1984 nous nous sommes mariés deux belles filles nous avions tous construit ensemble à tout niveau NOus avons passé des années merveilleuses avec nos filles. Puis en 2009 j ai eu un grave cancer ou la mort m attendais mais je le suis battue pour vivre et revivre avec mes amours . Heureusement le cancer est parti mais il reste des séquelles de la maladie . J ai délaisse mon mari au point vue sexuelle mais toujours tactile avec lui et beaucoup d’amour j étais trop fatiguée par le travail et les tâches ménagères et il a pris comme maîtresse sa collègue de travail et il est parti en 2013 Avec elle il m à dit qu il n avait plus d amour pour moi et je supportait plus la routine etc.., et moi j en n en revenais pas j ai été foudroyée par son depart et je n arrive pas à l’oublié car je l aime toujours et je lui envois des SMS d amour c est dur Et dans ma peine j ai été licenciée je n en peu plus que faire aidez moi

  2. Bonjour,
    je suis en plein cauchemars,mon épouse ma annoncé il y a deux semaine quelle voulais divorcer.
    Cela fait Dix huit ans que nous sommes ensemble et 11 ans de mariage ,deux enfant 11 et 6 ans,
    Il y a 3 moi elle m’annonce un matin au petit déjeuner,quelle ne sais plus si elle m’aime ,je suis tombé dénue je n’avait rien vue venir des projet ,les vacances vienne juste de se finir rien venue venir.
    J’ai passer 16 ans dans l’armée quand on sais rencontrer j’étais déjas militaire ,et a chaque fois que je suis arrivée a un carrefour ,je lui est demander si on continue ou pas pour ma carrière et s’était oui.
    Puis est venue la fin de mon carrefour professionnel,changement de métier remise en cause personnel pour moi et il y a fallue que je fasse un stage de 3 mois ,je suis rentrée tous les week end ,mais voilas le début de réflection pour elle.
    A l’annonce de ces doute je lui est demander que l’on aille voir quelqu un pour nous aider a trouver le fond du problème ,refus au bout de Trois semaine tout aller bien me dis elle qu’elle m’aime et que ce n’était qu’un coup de blouse ,je l’ai crue
    Et aujourd’hui ,elle veux divorcer tout quitter en me disant qu’elle n’a plus de sentiment d’amour mais de l’affection pour moi ,que je dois l’accepter c’est comme cela c’est fini.
    je suis tombé dans une dépression terrible pas dormis de 7 jour rien manger non plus .
    Je suis perdue ,je fais le canard pour mes enfants mais c’est dur je n’y arrive pas tout le temps.
    Comment les sentiment d’amour ont disparue ,pourquoi n’a t’elle pas voulue que l’on s’aide tout plaqué comme cela ,je suis aller voir un psychologue qu’elle sais empresser d’aller voir pour lui dire de m’aider a accepter sa désision que c’est la vie et que l’on ne fait pas sa vie avec son premier amour (on s’est rencontre elle avais 18 ans et moi 21).
    je ne sais quoi faire pour moi et mes enfants.
    elle dis que depuis qu’elle est partie ,elle revie sort avec ces copine celibatère du boulot ou qui on divorcer pour se remettre avec leur mari 6 mois plus tard ,maintenant que j’en parle elle m’en avait parler de c’est copine qui on fait cela que aujourd’hui elle sont plus clair avec leur sentiment et je lui avait dis qu’il fallait mieux en parler a deux avant de tout détruire comme cela et se faire aider et aujourd’hui elle ne veux même pas que les enfants parle de moi sa l’agace.
    je suis dégouter de voir tout cela et être impuissant,et a force de lire a droite ou a gauche sur internet je me rend compte qu’il y a beaucoup de personne qui claque tout d’un coup comme cela.
    Le mariage ne veux t il plus rien dire ?

    1. Aujourd’hui la vie va tellement vite qu’on ne peut même pas se rendre compte et prendre le temps de se parler, j’ai 32 ans et je suis la maman de 3 enfants et mon conjoint est en train de partir il dit qu’il est tanné de me faire de la peine. Mais depuis quelques temps j’étais certaine moi même de ne plus l’aimer ou je n’étais plus certaine de rien. Mais aujourd’hui alors que ça fait 5 jours qu’il dort chez un ami ho mon Dieu je sais a quel point je l’aime et pourquoi aussi!! Je ne veux pas qu’il parte par le passer je lui ai donner une chance et j’aimerais qu’il fasse pareil pour moi, pour lui, pour nos enfants aussi, mes 2 petits sont chamboulés mon fils de 4 ans se réveille la nuit pour crier : ”je veux papa” outhcchh mon coeur de mère est terrifier!! Comment peut on laisser 12 ans de vie commune derrière nous en plus il a l’air ok avec tout ça je lui ai parlé aujourd’hui et c’est ce qu’il ma dit!! Une crise dans un couple sa se peut je lui ai propose une thérapie de couple!! J’aimerais avoir des opinions sur le sujet, quelqu’un a til vécu une thérapie!? Désolé de tout, me me sens désemparer je ne sais plus quoi faire et quoi penser je l’aime, mes enfants et moi avons besoin de lui c’est certain!! Que dois je faire pour qu’il revienne le laisser aller??

  3. Bonjour Camille,
    Je suis avec mon compagnon depuis 5 ans, c’est mon premier grand amour. Mais depuis quelques mois je ne ressent plus de désir pour lui. Ma libido est intacte, car je fantasme sur d’autres hommes, et c’est bien ça le problème. J’aime mon compagnon de tout mon coeur, j’adore partager mes loisirs et mes passions avec lui, c’est réciproque. Nous sommes un peu des alter-ego. Seulement lui me désire encore énormément, il me cajole et m’embrasse beaucoup, moi j’ai simplement besoin de tendresse. L’embrasser sur la bouche me rebute et je n’ai plus envie de lui faire l’amour… Ces manies m’agacent de plus en plus. Je penserai que ce serai une passade mais ça dure. J’ai commencé a discuter avec d’autres hommes sur un site de rencontre et j’en ai rencontré un qui me chamboule. Aujourd’hui je suis perdue. Dois-je rester avec mon compagnon que j’aime, qui m’apporte beaucoup, mais que je ne désire plus, ou dois-je le quitter pour être avec un homme qui semble me correspondre et que je désire? Il faut savoir aussi que nous avons une grande différence d’âge, peut être que ça joue. J’ai déjà l’impression à 24 ans que je vis l’histoire d’un vieux couple. J’ai envie d’aventure et de retomber amoureuse.

    1. bonjour,
      j aimerais savoir quel est votre différence d age exacte? tu dis que c est ton premier grand amour alors pourquoi que tout d un coup tu as plus envie de lui .après je sais pas si pour l instant tu es toujours avec lui mais peut être avec un autre homme ça seras pas pareil. Apres il y pas d histoire de vieux couple c est peut être la routine et le fait d être poser qui te gènes.Apres je comprends pas puisse que tu es bien lui et qui t aime et le fait de voir ailleurs me choque un peu mais bon j espéré que tu as fait le bon choix .tout ce que je peut te dire on sait ce qu’on a et tu sais pas ce que tu auras
      cordialement

  4. “Ne rêvez-vous pas de vous promener main dans la main avec votre conjoint actuel, lorsque vous serez tous les deux à la retraite, entourés de vos petits-enfants?”

    C’est exactement ce que je redoute dans ma relation de 25 ans …Nos deux enfants merveilleux font leur route.

    Moi je m’attendais à retrouver mon épouse , qu’on fasse des choses à deux, qu’on s’aime et qu’on se foute du monde, mais non … Elle ne pense qu’au devoir et à entourer les enfants …

    J’étouffe et voilà que je rencontre un premier amour … mon dieu quel bonheur ! Quelle liberté !

    Et oui … me voir`a dans la culpabilité et la peur … mais j’y travaille …

    Pas tout à fait d’accord avec l’article donc ,

    Ch

  5. Je vie avec ma femme( nous ne somme pas marier) de puis 23 ans et nos 3 enfant 10,18,21 ans.
    et le 1er Avril (pas une blague)elle m’annonce quel veux me quitter est quel est amoureuse d’un autre homme de 70 ans quel à connue il y à 23 ans.
    elle à 44 ans.
    je suis tomber sur le c.. je lui est demander pourquoi? que c’est t’il passer ? ou elle la revu? je me rappel que nous l’avions croiser une fois en ville 5 minutes .
    IL demander en ami Facebook et voilas.
    Elle ma dit qu’il étais à son écoute(tu m’étonne)il on communiquer pendant 2 mois sen ce voir puis elle la appeler pour ce rencontrer et elle à parler de notre couple il étais toujours attentif à son écoute.
    moi je n’est rien vu venir le quotidien du travail maison enfant et sorti le WE avec elle en couple ou avec des amis.
    je ne c’est plus quoi faire? sur tout quel me demande de restais à la maison et de dormir avec elle ci je le désir ,nous entendons bien, mai elle me dit quel ne c’est pas ou ca va la menais mai que pour l’instant c’étais comme ce la, quel l’aimé et que j’étais toujours dans son cœur.
    aider moi à comprendre la situation je suis complètement perdu.

  6. Bonsoir, malheureusement je me retrouve comme bcp sans vraiment avoir voulu voir les choses arriver. Le 25 octobre 2015 mon compagnons de PACS avec qui je vivais depuis plus de 13 ans m’annonce qu’il a des sentiments pour une collègue avec qui il n’a sans dsant pas encore couché ( ça j’ai bien du mal a le croire!) et que de toute façon il ne se voit plus heureux avec moi; ou encore qu’il ne me rend plus heureux…. ce n’est pas pour autant qu’il décide d’aller faire le point ailleurs pour s’isoler le temps de réfléchir car du coté de l’autre 2 enfants de 3 et 12 ans avec 2 pères différents la situation n’est pas forcément évidente; et pas de bol comme on dit des fois le coucou n’a pas d’autre nid… j’ai pardonné pour son aveux, on est parti en vacances, il a tout fait pour être parfait pdt presque 1 mois sauf que comme il le disait il bloquait, il ne venais quasiment jamais spontanément vers moi…jusqu’au jour où il a été faire du vélo et que je découvert via notre espace commun de facturation tel qu’il se foutait bien de ma gueule puisque en 2 heures de vélo il lui avait qd même envoyé plus de 20 sms/mms !! là je lui est dit de dégager et j’ai dû être hospitalisée. Car ce que je n’ai pas dit c que la même semaine de ses aveux il visitait avec ma famille, les notaires ou agences immo des appt pour faire du locatif en me proposant d’acheter en indivision à 2; on avait nos vacances avec nos amis de réservées pour le nouvel an, une journée à center parcs ainsi que les vacances de la Toussaint!!! Je l’aimais malgré une situation qui s’aggravait certes; nous n’avons pas su en discuter; il m’a fait croire à une thérapie de couple mais c’était surtt pour moi, pour que j’accepte mieux la séparation … <la conclusion c que nous les femme donnant notre confiance trop facilement et que les mecs sont des GROS LÂCHES. Car l'avenir le dira mais pour l'instant je ne suis pas certaine qu’il soit plus heureux ni qu'il ne le regrettera pas car comme il le disait il avait qd même pas mal à perdre … maison payée à 45 ans, pas d'enfants, WE de 3 jours juste pour nous ; après ce qui ne fonctionnait plus trop effectivement c'était ça motivation pour presque tout, d'ou les disputes grandissantes, la frustration et l'incompréhension…. mais rien d'insurmontable pour moi si on en avait discuté sérieusement ou si chacun avait pris un peu de recul.
    Auj comme bcp d'autre je suis dévastée; comme le dit très bien la psy Camille j'ai envie de retrouver vite qq un pour e consoler mais je sais qu'elle a raison et que ce n'est pas la bonne solution; en attendant je trouve la vie bien moche et cette société de consommation ou il est plus facile de jeter que de réparer à vomir.

    1. Bonjour,

      je pense que la lacheté n’est pas uniquement dans un sens. ce n’est pas les hommes qui sont laches uniquement mais cela dépend des personnes car des femmes peuvent eussi même très bien être laches et manipulatrice. Je pense que ton homme n’est qu’un sale égoiste, qui ne pense qu’à lui et qu’il n’a pas de principe ni de valeur. La fidélité de nos jours, dans cette société malsaine qui nous éduque et nous pousse à tromper notre conjoint comme si de rien été.
      Honnetement, les gens qui se etrouve dans ses situations à aller voir ailleur sont pour la plupart des personnes qui sont faibles. En effet pourquuoi ne pas mettre une limite dès le début et s’éloigner des personnes dont on a un faible surtout, si on est marié avec des enfants! Si les gens avaient des principes, des valeurs comme nos ancetres où étaient croyants, ils ne se comporteraient pas des porcs à fourniquer à droite et à gauche. La fournication est un acte grave mais seul les gens de valeur ne la pratique pas.
      la roue tourne les amis ne vous inquiétez, les gens se rendent compte de leurs erreurs souvent trop tard puis ont des remords toute leur vie. L’amour existe mais il est rare alors ne le perdait pas si vous l’avez trouvé. L’amour n’est pas passion, l’amour c’est un travail, des epreuves à vivre à deux.A chacun de voir midi à sa porte.

      1. Bonjour, je suis en couple depuis 14 ans avec le tout premier garcon et le seul, avec qui je suis sortie. Et avons un petit garcon de 6 ans.
        En ce moment nous sommes en pleine crise… J’ai la sensation d’avoir evoluee, d’avoir envie d’autre chose que cette routine malsaine, sans surprise… Et de son cote, j’ai l’impression qu’il est toujours ce gamin qui joue a la console et ne s’implique que peu dans la vie de famille; on ajoute par dessus ca, la depandance a l’alcool qu’il a eu ces derniers mois, les mechancetes qu’il a pu dire, sa nervosite; et le tableau est presque peint… Mais le pb est que ces mots m’ont blessees et que me suis echapee de cette vie en sortant voir des amis, notre fils tres souvent avec moi; et que j’ai finalement rencontre quelqu’un avec qui le courant est passe tout de suite. Nos echanges etaient amicaux, mais ce sont petit a petit transformes au point de ne plus savoir si l’attirance et la complicite entre nous sera plus fort que mon couple actuel. Malgre tout, on reste des personnes responsables et il ne s’est jamais rien passe et chacun essaie de se reconstruire de son cote, sans se voir. Mais le probleme est que pour l’instant, je n’y arrive pas de mon cote alors que lui est en bonne voix; et j’ai l’impression de tout envoyer en l’air car je n’arrive pas a panser mes blessures et retrouver la complicite avec mon homme. Qui en souffre aussi de son cote.
        On ne peut pas dire que c’est plus facile de se jeter dans les bras du “prince charmant” et de tout laisser tomber… Enfin pour moi ca ne l’est pas!
        J’avais juste besoin d’en parler a qui me connait pas et essayer de faire comprendre aux gens que la vie, tend parfois des “pieges” auquels il faut faire attention… Il faut tjr bien reflechir car tout nos choix ont des consequences sur nous et nos proches… J’ai d’ailleurs peur que notre fils en souffre!

  7. bonjour, et bien je suis en plein dedans…
    En couple depuis 9 ans,2 enfants (4 et 2 ans), depuis 2 ans notre couple bat de l aile, une rencontre au travail et le voici complètement pommé…
    Depuis cette rencontre ( que je juge sérieuse vu comment elle me touche) avec cette fille, nous en avons tout de suite parlé et par respect et honnêteté envers nos conjoints, nous avons coupé avant qu’ il se passe quoi que ce soit, mais rien n y fait, on s écrit toujours et nous désirons…
    Aux vues des enjeux, je me dis avoir un sérieux problème et vu que je suis complètement pommé, je l embourbe petit à petit et ça me bouffe…

  8. Bonjour,

    Je pense que la plupart d’entre vous qui trompe leur conjoint et leurs enfants sont égoïstes et immatures. En effet quand on se marie on a le devoir d’être fidèle même si il y a des hauts et des bas. L’amour est éphémère, et c’est la société d’aujourd’hui qui nous formate à cette idée “profites de ta vie couche avec lui/elle”. Vous détruisez des personnes et des enfants qui n’ont rien demandé. Pensez-vous que vos grands parents ou arrières grands se comportaient de la sorte!!!! Il y a des hauts et des bas dans un couple mais justement notre devoir et de tout faire pour corriger cela et de ne pas fuire comme des lâches c’est trop facile! Le monde part en cacahuète non pas à cause de vous car vous êtes dans formatés mais à cause des gens malsains qui nous inculquent ces idées. Si vous aviez vraiment une morale vous vous seriez éloignés de ces relations malsaines des le début. Et ne me dites pas oui l’amour ne se contrôle pas!! C’est peut être vrai mais les actes eux se contrôle. Un jour ou l’autre tout se paye ne vous inquiétez pas pour cela.
    Comment pouvez vous quitter vos enfants, vos conjoints , les détruire. Je sais que beaucoup d’entre d’entre vous ne seront pas d’accord avec moi, car ils sont convaincus de faire le bon choix et que je ne comprends rien, mais je peux vous assurer que c’est vous qui ne comprenez rien à la vie. La société nous détruit et détruit notre morale.
    Je ne remets pas en cause les personnes qui quittent leur conjoint pour violence ou harcèlement, juste celle qui quitte car ils croient en l’amour passionnel qui n’est que éphémère et qui quand parti nous remet droit devant notre réalité, qu’on a fait une belle connerie. Réfléchissez bien avant de faire des choix qui ne permettront plus de faire retour arrière.
    La vie est faite d’obstacle, à nous de les surmonter avec notre conjoint et nos enfants. L’amour et le mariage pour la vie existe. Gardez vos valeurs et les principes que nous avions dans le temps et pas les valeurs de notre société actuelle qui n’est là que pour détruire le genre humain.
    Nous ne sommes pas des animaux, et même les animaux ne font pas ce que certains d’entre nous font.

  9. Bonsoir. Mon histoire est un peu celle de tous ceux qui ont laissé leur message ici….17 ans de vie commune, un couple avec des hauts et des bas que nous avons surmontés car l’amour semblait bien présent, et la dernière année qui vient de s’écouler bien difficile car la distance entre nous s’est agrandie au fil des mois. Il n’avait plus envie de rien, tout ce que je lui proposais ne l’intéressait pas. J’ai mis tout ça sur le compte de nos professions respectives qui nous absorbent, de la présence de notre enfant dont nous nous occupons beaucoup au détriment de nos moments en couple devenus inexistants, de notre fatigue à tous les 2 Je me disais que tout irait mieux, plus tard. Depuis cet été la situation est allée de plus en plus mal, il s’est complètement fermé à moi et m’a accusé de tous les défauts de la terre, pour justifier le fait qu’il avait besoin de temps pour lui, il s’est mis à aller soi disant faire du sport tous les soirs après le boulot, et à beaucoup sortir. Et là, le coup de massue le we dernier: il m’avoue qu’il ne m’aime plus depuis plusieurs années, qu’il a une maîtresse depuis 9 mois et qu’il est amoureux d’elle…alors que ça fait des mois qu’à force de distance et de désintéressement je me doutais qu’il avait rencontré quelqu’un, je lui avais posé plusieurs fois la question, il jurait que non. Il m’a menti et humiliée pendant des mois, il a menti à sa maitresse en lui disant que nous étions séparés mais vivant en colocation, il m’a méprisée, j’ai été trahie par celui en qui je m’efforcais de faire confiance malgré les signes, javais pourtant tous les indices mais il niait alors je ne pouvais rien faire.Et je m’en veux aujourd’hui d’avoir tout eu sous les yeux pendant si longtemps et de ne pas avoir pu réaliser et réagir plus tôt. J’avais confiance en notre couple, je pensais qu’on se remettrait de tout…Et là je suis désemparée. Le pire n’est pas qu’il m’ait trompée, mais c’est de savoir qu’il ne m’aime plus et surtout qu’il aime quelqu’un d’autre et qu’il pleure maintenant pour elle car dans la foulée elle l’a largué en apprenant qu’à elle aussi il avait menti… Je lui ai demandé de partir de notre maison mais il ne semble pas pressé de le faire, alors il est encore là dans mon quotidien à m’imposer sa présence alors qu’il m’a trahie et a brisé tous mes espoirs. Notre histoire est bel et bien finie mais elle finit de façon vraiment très moche, et me voilà à la raconter à des anonymes sur internet…

    1. Bonsoir, je lis vos commentaires et je vis en ce moment la même chose que vous: je connais mon mari depuis 19 ans et nous avons 2 enfants de 15 et 10 ans.Ce mois-ci, j’ai trouvé mon mari lointain, absent et je lui ai demandé ce qui se passait. Il m’a dit qu’il n’allait pas bien qu’il verrait après les fêtes, qu’il se rendait compte qu’il me rendait malheureuse, etc…La dégringolade pour moi, j’ai pleuré pendant 3 semaines, je me suis aperçue qu’il avait bloqué sa facture détaillée, son téléphone. Mon fils m’a dit qu’il avait vu son père envoyer des sms toute la soirée, je suis donc partie de la maison et j’ai demandé des explications, il m’a expliqué que c’était la psy de son boulot parce qu’il allait mal mais qu’il voulait s’en sortir seul. J’ai appelé cette fille qui m’a répondu qu’il fallait que je parle à mon mari. Je suis rentré et nous avons eu une explication, je lui ai demandé de trouver un autre psy qu’une femme divorcée avec 2 enfants qui envoie des sms en dehors du travail, il s’est donc calmé et s’est occupée un peu plus de moi, et là par hasard, je trouve dans le garage un 2 iéme téléphone qu’il s’est empressé de me tirer des mains. Je l’ai mis dehors, j’ai appelé sa psy qui m’a expliqué qu’ils étaient amoureux mais n’avait rien eu ensemble car elle ne veut pas d’un homme marié. Lui ne sait plus où il en est, je veux qu’on se sépare et lui demande de réfléchir. Il est très mal et moi je suis anéantie…

      1. Bonsoir, j’ai 45 ans mariée depuis 29 ans et moi aussi j’ai appris comme un coup de massue que mon mari voulait me quitter sans que je m’y attende je n’ai rien senti un bon mari un bon père qui m’a toujours aimé en qui j’avais totale confiance. nous avons trois grands enfants à qui il a annoncé, le jour même sans aucune préparation, qu’il ne m’aimait plus et qu’il voulait partir tout le monde était anéanti et on a fini par lui faire avouer pourquoi il en est arrivé là, il avoue qu’il entretient une relation depuis quelques mois avec une femme pour qui il avait des sentiments et avec qui il voulait vivre. J’ai tout fait pour le faire changer d’avis je lui ai dit que je ferai tout pour lui, que notre amour valait plus que ça, que je l’aimais et qu’il ne pouvait pas tout oublier pour une femme qu’il connaît à peine. Il lui a fallu toute la journée toute la nuit pour réfléchir pour savoir où il en était et le lendemain matin il m’a annoncé qu’il avait changé d’avis et il voulait nous donner une chance… j’ai accepté et cela fait deux mois que l’on essaye de reconstruire notre couple mais je lui en veux beaucoup d’avoir détruit tout ce bonheur et je me demande encore pourquoi il m’a trompé et surtout pourquoi il a voulu partir, on disait toujours qu’on ne formait qu’un et qu’on était indestructible… la question la plus importante que je me pose c’est comment a-t-il pu changer d’avis en une nuit, il est passé d’un “je te quitte je ne t’aime plus j’en aime une autre” à un “je ne sais pas ce qui m’a pris je regrette c’est toi que j’aime et je ne veux pas te quitter”. Aujourd’hui j’essaie de lui pardonner mais je n’y arrive pas je me sens trahi et sali, j’ai perdu confiance en lui et en ses sentiments. Comment peut-on dire à sa femme qu’on ne l’aime plus et qu’on veut partir avec une autre et le lendemain changer d’avis!!! Alors j’essaie de ne pas y penser et de faire comme si je lui avais pardonné car je l’aime encore plus que tout et je n’arrive pas à envisager la vie sans lui. Pour le moment je souffre toujours malgré qu’il soit là à tout faire pour se faire pardonner. J’aime un homme en qui je n’ai plus confiance et qui n’est pas celui que je croyais…

  10. J ai tout quitté pour mon amant. Et je commence a le regretter… c est un beau parleur il promet plein de choses mais me ment et je viens de decouvrir qu il me trompait ( a nouveau, car c est pas la premiere fois ! ) je suis aneanti et ne sais pas si je pourrais assumer l apres si je lui parle que je suis au courrant de ce qu il fait derriere mon dos…

    1. Bonjour ,
      Je suis désespérée, j aurais besoin de conseils. Voila mon histoire. Il y a Deux ans et demi , après avoir connu des tromperies et un homme qui me frappait , j ai cru enfin me reconstruire en le rencontrant. Il avait 29ans , une conjointe et deux enfants. Ayant mauvaise conscience , j’ai dis a cet homme que je culpabilisais (alors que nous avions juste parlé , et je sentais qu’il flirtait) par rapport a sa conjointe et ses enfants donc qu’il fallait qu’on arrete, suite à cela , il a tout plaqué en 3jours. Il me disait qu’il avait jamais aimé son ex mais qu’elle est tombée enceinte au bout de deux mois et qu apres il restait pour les enfants, le deuxieme etait encore un accident. Ils sont tout de meme rester ensemble pendant 7 ans pour les enfants (ni l un ni l autre s aimait , j en ai eu la preuve avec son ex). Bref , la n’est pas le probleme , en trois jours il plaque tout et vu qu’il m avait bouleversé , je decide de commencer une relation , je tombe amoureuse de lui et de ses enfants . Je suis passée d une vie paisible à des soucis avec son ex hystérique , a eduquer deux enfants comme les miens (ce qui n etait pas facile) , des soucis d argent car il etait endetté de partout , mais tout de meme , il etait attentionné, gentil , tendre, doux , jaloux , il avait l air vraiment amoureux jusqu au point qu au bout d un an de relation il me demande en mariage. Je dis oui , deux ans et demi passe , la folie , il est fou amoureux et moi egalement. On se marie , j ai meme cru que j etais enceinte et il etait le plus heureux du monde, trois mois apres notre mariage , le drame. Il m annonce qu’il faut qu on se separe , qu’il ne m aime plus , qu’il a posé le regard sur une autre fille donc ca voulait dire qu’il ne m aimait plus , il me jure qu’il ne me trompe pas. Moi comme une conne je me dis c est pas possible , c est juste une passage , il va redescendre sur terre, c est parce que j etais trop dure , trop directive etc. Aujourdhui je recois sa facture de telephone , et la le coup de massu , il a pas juste posé le regard sur elle , il me trompe , pdt trois semaines (apres qu il m ait annoncé que c etait terminé) j etais la a lui dire si tu me quittes c est que tu sais que c est reciproque avec elle , il me jurait que non. J ai ete conne , je lui reclamais des calins, je lui disais que je l attendais etc. Tout ce temps la il m a vu souffrir et pourtant il m a menti , ca aurait ete plus facile , plus comprehensible si slmt il m avait dit la verite.
      J aimerais qu’il redescende de son petit nuage (ils s envoient des texto du matin jusqu au soir , littéralement) et qu il realise de sa connerie , qu il realise que s il s est marié avec moi c est qu il m aime (son ex a grattée pdt 7ans en vain). Je ne comprends pas qu on puisse ne plus aimer du jour au lendemain comme ca (car c est vmt ca , la veille il disait qu il m aimait plus que tout au monde , que j etais une femme exceptionnelle etc.) et tout plaqué pour une meuf qu il vient de rencontrer dans un café. va t il regretter ? je l espere vmt. Qu il se morde les doigts , qu il realise la betise qu il a faite. Plaquer un mariage au bout de trois mois pour une autre. Si on s est marié c est qu il m aime , je lui ai rien demandé moi. Je l ai aidé a se relever : ses dettes , son ex hystérique , son boulot etc… SVP repondez moi, dites moi qu’ils regrettent tous leur actes. Et rapidement……

      1. Mon avis est le suivant: ayant vécu une histoire “similaire” je vais te conseiller pour toi et pour toutes les autres.

        Pour débuter et en faire un bref résumé, mon ex était le pro du mensonge et m’a fait littéralement échouer au niveau de mes études (alors que j’avais le potentiel pour aller loin). Texto, recherche de plan cul sur le net, skype c’était le pro de la connerie à ce niveau. Il mettait plusieurs jours à l’admettre jusqu’à ce que je le choppais. Je n’ai aucune preuve de ces déplacements et de sa tromperie. Je suis tout de même resté coincé 5 ans avec en sachant que c’était pas le bon mais que je l’aimais tellement, que je me suis imaginé pouvoir le changer. On a rompu y a quelques mois, je l’ai foutu à la porte pour un mensonge. mon ex ayant une bonne capacité de manipulation, j’ai voulu le récupérer mais ça n’a pas marché. Actuellement en faisant le point je n’en voudrais même plus.

        Ma conclusion : A partir du moment ou il n’y a plus aucune confiance dans le couple, ne perd pas ton temps à y rester. Tu vas en souffrir comme j’en ai souffert. C’est peut-être dure de faire une croix sur un être que ton cœur veut posséder mais fait toi violence. Va de l’avant et rencontre quelqu’un d’autre. Ne cherche plus à te focaliser sur lui. Surtout respecte toi ! Lui n’en a pas a ton égare.

        J’ai rencontré quelqu’un et je peux te dire que je vie beaucoup mieux depuis. Je me rend compte de ce que sais de vivre enfin une relation. Mon ex la très mal pris mais j’en ai rien a foutre. Il ne se rend pas compte de ses actes ou qu’a moitié, c’est ce qui le fera continuer dans cette voix encore et encore. C’est un cercle vicieux à éviter impérativement. Laisse les imbéciles ou les gens mauvais ruminer dans leur coter et déploies tes ailes pour commencer à vivre.

  11. Bonjour, ça fait bientôt un an que je suis avec un homme. Dans les débuts c’était vraiment difficile on était pas complice et il était distant, il inventait tout le temps des excuses mais j’étais déjà amoureuse donc je patientais. Avec le temps on c’est rapproché et il c’est ouvert à moi il a vraiment changé. Je me suis senti aimé. Enfin j’avais la relation dont je rêvais tout le temps. Malgré qu’on était heureux ensemble il parlait toujours avec une fille qui d’après lui est son ex. J’étais jalouse mais je n’avais pas de preuve. Sur les réseaux sociaux ils parlais comme s’ils étaient toujours ensemble et je ne supportais pas j’ai cru que je devenais parano. Il m’a trompé une fois avec une autre fille et j’ai pas supporté. Il m’a demandé pardon mais j’ai cru que c’était foutu j’avais trop mal du coup j’ai voulu avoir le coeur net en demandant à son “ex” d’après lui comment ils pouvaient être aussi proche après leur rupture et elle m’a dit qu’ils n’ont jamais arreté qu’ils sont toujours ensemble pff le choc. Je suis allé vers lui évidemment il a mal pris il m’a dit que c’était de ma faute et que j’aurai pas du fouiner. Je me suis senti mal et j’ai demandé pardon pendant deux mois il faisait la tête mais il a fini par me pardonner. Tout ses mensonges m’ont rendu fragile donc à chaque fois que je voyais un message bizarre je faisais des crises de jalousie et je faisais des scandales. Je me reconnais plus. Et quand je me calmait je venais demander pardon. Malgré qu’on s’aime beaucoup on arrive pas a être en paix plus d’une semaine. Ya toujours des histoires et j’avoue que je les cherchais toujours à cause de mes crises de jalousie. Il m’a dit de changer mon comportement si je tiens à lui mais à chaque fois je retombait dedans. Une nouvelle dispute encore à éclaté et cette fois si il a mi la photo de sa fameuse ex sur Facebook. Et il m’a dit que c’est fini entre nous. J’ai pris ça pour une blague vu qu’il me le disais souvent pour ne taquiner ou me faire mal. Mais apparemment il était sérieux. Je suis retourné demander à la fille encore et là ce que j’ai appris ma choqué. Il parlait de mariage avec elle, elle m’a même montré leur photo ensemble. Il sait présenté à ses parents. C’est à dire que tout ce que je lui reprochais dans notre relation, par rapport à son attitude, à son manque d’attention il le fait parfaitement là-bas. J’ai senti qu’il l’aimais vraiment. Je l’aime aussi je veux pas le perdre qu’à malgré ça il sait aussi présenté à mes parents. Il devait faire un choix et ma dit qu’il m’aime mais il préfère l’autre parce que avec elle il n’y a pas d’embrouilles. Elle répond à ses attentes dans une relation. Le hic c’est que la fille ne vis pas dans le même pays que nous. Elle vient juste pour les vacances. Il n’avait jamais couché avec elle et il l’a fait parce qu’elle est revenu dernièrement. Je me dis que c’est parce qu’il se sent en sécurité avec elle voilà pourquoi il se tourne vers elle. Je lui ai dit que je ne pouvais pas accepter ça que je préfère continuer et avec le temps il fera son choix. Il m’a dit ok mais il me dit qu’il l’aime l’autre plus que moi et qu’il lui a dit que c’est fini entre lui et moi. Alors on vivra notre histoire en cachette. J’ai refusé mais il dit que j’ai voulu fouiner maintenant que je sais je dois assumer. Le problème c’est que la fille pense qu’on a arrêté du coup elle est revenue avec lui mais je sens que je l’ai perdu. J’ai envie de lui montrer mes conversation de lui et moi pour qu’elle décide de le laisser mais en même temps je l’aurai perdu aussi parce qu’il va m’en vouloir. Je veux être patiente et me dire qu’il va finir par ouvrir les yeux mais c’est trop dur à supporter. Que dois-je faire

    1. Tout d abord bonjour,je pense au il te prend pour son objet, et tu ne dois pas te laisser faire.Tu devrai te detacher de lui et laisser faire le temps,si tu ne vois rien venir de lui ,désoler ,c est qu il n en vaut pas la peine, et un jour tu en souffrira.il ne peut pas jouer avec toi de cette manière,quand a la jalousie, ça n en vaut pas la peine, quand on a confiance a son conjoint il ne devrai pas allé voir ailleurs ,ou alors il manque de maturité ou autre.Ton histoire devrai s arranger, mais montre toi distante,ne le colle pas,et surtout ne te met pas à genoux devant lui,c est pas ça l amour…….bon courage

    2. Bonjour
      J ai 42 ans maman de deux enfants 13 et 15 ans mon mari avait change depuis plusieurs moi rentré tard du travail allait souvent au sport ne supportait plus grand chose de moi, alors dans le doute je me decide le 15 decembre dernier a aller voir dans son telephone et la le choc, des mesages d amour avec une maitresse, j explose.
      Il regrette s occupe de moi et commence a me dire je veux comprendre pourquoi je t ai trompé, je me dis que forcement logique va etre je ne t aimais plus.
      Et oui il a commence a me dire qu il ne savait plus si il m aimait petit a petit il me dit qu il ne m aime plus qu il va me quitter je me suis battu pour ne pas le perdre en acceptant l avoir trouve avec sa maitresse il me disait que je me faisais des films je savais qu ils echangeaient des sms de plus elle travaille avec lui, dure.
      J ai tout donne pendant 9 mois j ai perdu 25 kg, mais je l aime toujours, c est dure il m a quitte il y a un mois a pris un appart. Et j ai reussi a trouve qu elle passait le recuperer chez lui pour se voir chez elle il m a avoué l aimer samedi dernier, c est trés complique pour mes enfants aussi ma fille lui en veut beaucoup ils les voit quand meme.
      J arrive pas avancer il me manque et j arrete pas de me dire qu elle lui a tourné la tete je ne le reconnais plus, elle a quitté son mari et ses enfants 7 mois apres avoir rencontré mon mari la garce et c est depuis ce moment que mon mari a commencer a me dire vouloir me quitter lui a mis 12 mois.
      Je lui en veux mais je l aime il ne m entends pas je suis devenue la cause de toutpour les consequences avec les enfants il me dit que plein de gens divorcent et que je dois avancer…au secours aidez moi!!,
      Chaque soir et week end je l imagine dans ses bras chez elle alors que j aimerai tant qu il se rappele que cest moi sa femmenotre vie etait agreable, un peu routiniere mais tout le temps de bonne humeur ilna completement changé quqnd il l a rencontré

  12. Après 23 ans de vie commune et 14ans de mariage ma femme veut divorcer,nous somme séparer depuis deux semaines,et j ai garder et que j ai retaper pendant dix ans pour quelle puisse quitter ça famille ou il y avait des problèmes.Au début de la relation tout ce passait très bien,nous avant deux enfant de 11 et 14 ans et ces dernière année la routine c est installé et je n est rien vu venir et nous avion beaucoup de mal a communiquer ensemble et la c est le clasch ,elle me quitte pour vivre en appartement pour plusieurs raison dont celle de ne pas avoir assez vécu a ses vingt ans et qu’elle n a plus de sentiments pour moi en aillan dit a un de mes copain quel voulait refaire ça vie et que c est le moments ,elle a du 40 an.J ai appris au il n y avait personne dans sa vie quelle voulait faire les chose correctement.Comment peut on foutre une famille en l air et même pas essayer e sauver quoi que se soit après tellement d années ,en sachant que sa mère a fait la même chose il ya trente an mais elle avec un aman un an avant.Comment comprendre après avoir été une enfant de parent divorcer que l on puisse faire la même chose. Qand a moi je suis anéanti, je n est rien compris, et j ai beaucoup de mal pour mes enfant,et elle est totallement indiferente a tout cela.j ai toujours su quelle était immature et s est ce qu’on me disait, mais la je m’en rend compte…..mais trop tard………..-merci pour vos réponse.

    1. Bonjour, moi je suis a peu près dans le même cas que toi.
      Ma femme est totalement immature et c’est bien ca le problème.
      Nous sommes allé voir une psychothérapeute qui lui a fait ressortir et voir qu’elle n’était encore qu’une enfant a 32 ans et qu’elle ne savait toujours pas ce qu’elle veut et ce qu’elle désire..
      Et oui, c’est malheureux, mais c’est comme ca.
      En plus, mon épouse s’est amouraché d’un collègue etc….
      Désolé, de ne pouvoir t’aider, mais je peux te comprendre et cela que trop bien.
      Moi j’ai deux petits bouts de 5 et 2 ans.
      Voila, et tout aussi bien que toi, je suis anéantie.

  13. Bonjour, j’aimerai également laisser mon témoignage. Je ne sais pas si ça pourra en aider certains certaines mais c’est bien d’avoir un endroit où on peut s’exprimer à propos de ce sujet délicat que peut de personnes malheureusement ne comprennent.
    J’étais en couple depuis bientôt 4ans avec un homme bien, droit, sérieux, attentionné ect enfin pas grand chose à lui reprocher si ce n’est son manque de fantaisie en général.
    On devait se pacser.
    Et puis je suis partie, jai quitté ma maison achetée 6 mois auparavant, j’ai emmener ma vie enfin se qu’il en restait…J’ai tout quitté par amour pour mon amant, un collègue de travail avec qui rien n’était écrit au départ.
    Avec qui je n’aurai jamais pensé qu’il se passerai quoi que ce soit.
    Mais voilà. L’amour ça vient quand on si attends pas.
    Un regard différent et tout change. A partir de ce moment j’ai su que ça irai plus loin. Parce que c’était évident on se plaisait.
    Et puis arrive ce jour où on couche ensemble car au départ ce n’était pas une histoire d’amour mais bel et bien une histoire “de corps”.
    S’en mêle ensuite les sentiments malgré que je me refusais de ressentir des choses pr lui mais c’était trop fort…
    On continu notre “histoire” on se voit souvent et plus qu’au boulot en dehors aussi.
    Trop de points communs, trop de choses qui te font penser que c’est l’homme de ta vie.
    Et puis dur à vivre à force car lui est marié je ne supporte plus sa femme dans notre “histoire” égoïste oui je l’étais car moi même était en couple et je ne pensais qu’à moi. Quand je me suis rendu compte que c’était lui que je voulais et plus mon conjoint j’ai exigé tout de lui en lui mettant un peu la pression pr qu’il choisisse entre elle et moi. Parce que moi j’étais sur de moi mais lui non. Je m’en veux d’avoir agi ainsi aujourd’hui. Après lui me disait qu’il m’aimait aussi alors je voulais des preuves de l’engagement.
    Et c’est ce qui s’est passer.
    Il a fait les choses.
    C’était dur d’attendre et aujourd’hui encore j’en souffre.
    On a emmener ensemble.
    Ça fait 1 semaine et finalement les choses ne se passe pas comme je l’avais idéalisé.
    On s’aime, on est parfois très complice très proche ect mais lui fait un blocage comme il me dit. Je comprends que de passer d’une vie à une autre n’est pas simple mais pr moi quand c’est évident ça doit passer…
    Il me dit aussi qu’il ne peut rien me promettre, il n’est pas si sûr de son choix finalement même si il ne le dit pas comme ça c’est ce que je comprends.
    J’avoue que moi aussi parfois j’ai du mal mais je l’aime. Mais sentiments n’ont en aucun cas changé.
    Et plus je suis à ses côtés et plus j’ai envie d’y rester.
    C’est très difficile d’entendre ça de la part d’un homme pr qui on a tt quitté pour qui on a attendu pour qui on ferai tout maintenant.
    Aujourd’hui on parle de prendre un logement chacun.
    Surtout lui en parle.
    Et moi je suis la perdu. Je lui en veux.
    Je me dis que si j’avais su. Peut être je n’aurai pas fais tt ça.
    J’ai peut être ma part de responsabilité. J’ai voulu “tt tt suite” mais moi quand j’aime je ne compte pas je ne peux pas faire semblant. Je ne peux pas aimer à moitié.
    Si je l’ai choisi c’est que c’est lui que mon coeur veux aimer.
    C’est comme si je me prenais une porte un cou ouverte et puis elle se ferme devant moi.
    Je ne sais pas comment gèrer ça. Comment me comporter avec lui. Je ne veux pas l’étouffer et je ne peux pas le forcer. Alors j’attends je ne sais quoi mais j’attends. Je n’arrive pas à m’ouvrir et en même temps je ne peux m’empêcher de lui dire que je l’aime.
    Il faut bien réfléchir avant de s’emballer comme je l’ai fais. Je ne regrette rien mais je me sens seule à l’heure d’aujourd’hui alors que je devrais être heureuse.
    Pour moi c’était la suite logique.
    Je ne sais pas ce que ça donnera. J’espère juste qu’il m’aimes toujours autant que moi.
    Qu’il ne m’abandonnera pas ap tt ce qu on a vecu ensemble. Et qu’il verra en nous, son avenir….
    Si il y a des personnes qui ont vécu ou autre ce genres d’histoires j’aimerai échanger avec eux….
    Je ne sais vraiment plus quoi penser ni quoi faire…

    1. Julie, moi aussi j’étais dans la passion après la rencontre avec mon amant. Ca a duré un an… abant que je ne découvre qu’il m’avait caché des éléments importants sur son train de vie, son look très laissé-allé… toujours fatigué, pas rasé… Alors ça c’est éteint comme un petit feu. Je te conseille de ne pas lui mettre la pression, avec le temps on s’aperçoit de beaucoup de choses et l’instinct prend le dessus sur les décisions qui doivent se prendre.

    2. Bonjour Julie

      je vis la même chose que toi actuellement
      Cette situation tue à petit feu

      Si tu veux en parler en privé : patagonie8@yahoo.fr

      En parler ça soulage et je voudrais partager mon expérience
      A bientôt

    3. malheureusement on ne peut pas savoir à l’avance si on fait le bon choix ou pas… une chance sur deux de regretter d’avoir tout plaqué ou bien se rendre compte que c’était la meilleure solution..
      moi je ne sais plus je suis perdue et du coup je ne sais pas si je prend la bonne route je doute.

      1. Bonjour Tristoune

        envoi moi un message sur mon adresse perso qui est un peu plus haut si tu veux en discuter. Je suis dans le même cas que toi mais plutôt dans le rôle de celui qui attend du coup

    4. Bonjour Julie,

      J’ai vécu à peu près la même chose que toi…je voulais savoir où tu en étais aujourd’hui de votre relation car pour moi c’est assez difficile…

      Merci. Bonne journée

  14. Si l’on m’avait mise en garde avant de franchir le pas, je ne l’aurai pas fait. 14 ans de vie commune, une vie de couple confortable, une maison, une petite fille, dont l’arrivée à bouleversée mon mari… et notre vie de couple (reproches d’être devenue une mère louve…). J’ai tout quitté 4 mois après une rencontre avec un homme. Début de relation passionnel, mais le bel Apollon s’était inventée une vie rassurante. Il s’est avéré être un grand enfant, complètement endetté… Des ailes oui, mais des ailes en carton. L’inconfort de la situation, la garde alternée et ses difficultés, problèmes financiers… Dépression. Les portes de l’enfer se sont ouvertes en grand devant moi. Mon mari attendait que je “soigne ma dépression”, tout en s’occupant avec amour de notre fille… les remords… Comment se battre contre la pensée de faire marche arrière ? J’avais fait tant de mal autour de moi. Le manque de mon enfant, le sentiment de mourir a petit feu… une vie en mode pilote automatique. L’euphorie de cette nouvelle histoire m’a quittée et j’ai l’impression de me réveiller d’un rêve pour me rendre compte que finalement c’est vraiment arrivé… Chaque jour est devenu un fardeau.
    Aujourd’hui je m interroge sur mes choix. Me suis je trompée ? Je n’ai plus envie de mon amant car il me déçoit et mon cœur ne palpite plus pour mon mari… Mais je sais que ma place est dans mon foyer, cette maison que j’aime, auprès de ma fille qui me donne le courage d’espérer. Et qui me fait me sentir bien. Alors j’ai l’espoir que je pourrais reprendre ma vie, réapprendre à être une bonne épouse, avec des efforts. J’ai eu la force de tout briser en 4 mois, je devrais avoir la patience de reconstruire… Le problème c’est que je n’ai plus d’attirance pour mon mari. Pourtant, lorsque je passe des moments en famille je me sens apaisée.
    Je me laisse guider par mon instinct, je fais des introspectives, j’ai fait une thérapie avec une psy mais je suis arrivée au bout. Je suis devenue tellement aigrie que j’ai un caractère explosif avec tout mon entourage. L’amant a senti mes doutes et a commencé à m’espionner. Il n’a pas supporté les visites de mon mari (échange de valises de notre fille). Je l’ai laissé partir et je me sens comme soulagée. Je réalise aujourd’hui nos différences (professionnelles, financières, intellectuelles). Et je vis au jour le jour dans l’optique de pouvoir retourner au sein de mon foyer. J’ai des efforts a faire pour regagner la confiance de mon mari. J’en suis consciente. Et est-ce ce dont j’ai envie? La liberté est si tentante. Mais les conseilleurs ne sont pas les payeurs. “Profite, tu es jeune, tu referas ta vie”… Dans un monde ou la séparation est monnaie courante, je ne m’y retrouve pas. A suivre…

    1. Salut Caro, histoire édifiante.. Qui t’as conseille de quitter ton mari?? Tu l’as trompé avec une connaissance, un collègue ??

  15. Bonjour à tous et à toutes,

    Ma situation est assez compliquée…par où commencer?
    Je suis marié à ma femme depuis bientôt 2ans…Ma femme que je connais depuis l’enfance (on était à la maternelle dans la même classe!), on s’est mis ensemble alors que nous étions au lycée à 17 ans…mon premier grand amour.(J’ai aujourd’hui 27 ans) On a eu très vite une relation stable, carrée, posée alors que nous étions très jeune. Arrive le moment de la fac où nous emménageons ensemble. On reste tout le temps ensemble.
    Les études se poursuivent et là elle est parti pendant 3 ans dans le Sud. Moi j’ai commencé à travailler,et je suis par la suite parti en formation dans le Nord. Relation à distance..assez difficile mais on réussissait à garder le contact.
    Alors que j’étais en formation au sein d’une école, je me suis épris pour une jeune fille de mon âge…on rigolait bien ensemble, étions attiré l’un envers l’autre,plus que de l’attachement cela se transformait en amour…Nous étions tous les deux au courant de nos relations respective…elle était avec un autre depuis des années tout comme moi..mais on était dans notre “bulle”…
    Cependant voilà, impossible pour moi de cacher ça à mon amour d’enfance..de toutes façon elle l’avait senti. Je lui dis alors que j’ai commencé à avoir des sentiments pour une autre, que je m’étais attaché à cette personne. Ma femme a alors pris beaucoup sur elle, moi j’ai pris du recul en me disant comment je pouvais briser tant d’années de relation avec ma femme pour une autre relation de 3 mois à peine…J’ai donc décidé d’arrêter cette relation…Je me disais que cela devait être dû à la distance et que j’étais dans une bulle…bref je tentais de trouver des excuses.
    Peu de temps après cette histoire, j’ai demandé à mon amour d’enfance si elle voulait m’épouser et elle a dit “OUI”…
    Et voilà maintenant nous sommes mariés, pas d’enfant, et on est jeunes propriétaires d’une petite maison.

    Mais voilà, la vie est remplie de surprises et d’inattendu…Je me retrouve presque dans la même situation…Je rencontre une jeune femme de mon âge par le biais de mon travail…et là presque une évidence, on se comprend, on est pareil, on rigole ensemble, on pense la même chose au même moment…inexplicable…incontrôlable..ingérable…Elle, aussi en couple depuis quelques années, jeunes propriétaire aussi, ne s’attendait pas à ça..et moi non plus…cela va faire maintenant 4 mois que l’on se voit, et à chaque fois on s’attache de plus en plus l’un à l’autre, on s’est même entendu dire que l’on était fou l’un de l’autre…heureux de se retrouver et triste de se quitter à chaque fois…des fois on se dit qu’on devrait arrêter mais c’est plus fort que nous…

    J’en arrive à un stade où je me demande ce que je dois faire…mes sentiments sont comme des montagnes russes…des hauts et des bas..des fois je me dis: ” on a qu’une vie, que si ça doit se faire et être ainsi bah ça le sera” et le lendemain je me dis” attends tu te rends pas compte un peu là?! Tirer un trait sur presque 12 ans de relation, un mariage, une maison pour une “aventure” de quelques mois?! Mais t’es fou!!”

    Donc pour l’instant nous continuons notre relation…et j’attends…j’attends un signe, un déclic…quelque chose qui me fera comprendre ce que je dos faire…et quel chemin suivre…

    Jamais j’aurais cru que cela se reproduirait de nouveau…la vie est faite d’imprévu parfois très difficile à gérer et à comprendre…

    Si vous avez pris le temps de lire mon témoignage, merci à vous!!! n’hésitez à me donner vos avis, conseils,témoignages…

    Bonne journée!

    1. salut louis, je voulais savoir de quand date ton commentaire, et ou est ce que tu en est aujourdhui. je me retourve un peu comme toi, j’ai bientot 29 ans, je suis avec ma compagne depuis presque 10 ans, et ca a tjrs ete le bonheur. depuis qu’on a notre enfant (20 mois) et meme un peu avant, il ni a plus de sexe, de tendresse, d’affection, et par mon travail, j’ai trouver quelqu’un qui m’offre ca! on vit des chose magnifique, c clair, mais je ne sais pas, ne sais plus quoi faire. je suis amoureux d’elle mais il ni a plus de passion, la flamme s’etaint petit a petit. hier, elle a tout decouvert, et je n’ai pas su mentir. j’ai une relation avec une collegue, mais je veut bien lui laisser une seconde chance, mais j’ai peur de ne pas le faire pour moi, mais pour elle, que j’aime, et surtout pour mon fils. les deux ne meritent pas ca, mais si je continue avec ele et que ca ne revient pas, j’aurai perdu cette femme, mais aussi ma collegue, pour qui j’ai des sentiments, ca fait 2 mois. je suis perdu, et je voudrais savoir ou toi tu en es aujourdhui, merci

      1. Salut Romain,

        Alors mon message date du mois de Novembre…et il s’en est passée des choses depuis…J’avais terminé mon précédent commentaire en disant que j’attendais un signe, quelque chose qui me ferait comprendre où j’en suis. Et bien j’ai continué ma relation avec cette femme par le biais de mon travail…la passion et l’amour grandissait de jour en jour…pour elle comme pour moi…et il était de plus en plus difficile de repartir le soir chacun chez soi pour retrouver nos conjoints respectifs…
        Mon épouse sentait bien que quelque chose ne tournait pas rond, que j’étais distant et plus d’une fois j’ai voulu lui dire…

        Arrive ce jour où ma collègue m’annonce qu’elle va chercher un autre logement, qu’elle va quitter son compagnon mais que cela n’est pas dû que à moi…qu’elle a d’autres raisons.
        Puis au fil des jours, elle me fait comprendre que si je n’étais pas prêt à tout laisser, cela ne valait pas la peine de continuer notre histoire clandestine…Et là, un sentiment presque de peur m’a parcouru…peur de la perdre…et le voilà ce fameux déclic…Je ne voulais pas la perdre.

        Donc je décide de parler à mon épouse. Chose pas évidente à gérer.
        Mais il fallait le faire, un état presque de nécéssité était là en moi…Je lui explique alors que toute cette vie ne me convient plus…que cette maison m’étouffait et que le vie au quotidien avec elle ne me convenait pas…et que de ce fait je m’étais éloigné d’elle et que je m’étais attaché à une autre personne…
        Chose pas facile à dire et pas du tout facile à entendre.

        A partir de là, les choses s’accélèrent…je pars chez mes parents quelques temps…on réfléchit chacun de notre côté pour planifier les choses….divorce,la maison,les proches, la famille…beaucoup de choses passent par la tête…et ces choses font peur certes mais voilà il faut les dépasser sinon on ne fait jamais rien et on ne vit qu’aux travers du regard des gens…

        Au jour d’aujourd’hui…on a entamé la procédure de divorce avec mon épouse et je vais emmenager avec ma collègue…Je ne te cache pas que cela reste difficile pour tout le monde…que ce soit ma futur ex-femme, ma collègue et son ex-conjoint, et moi-même…

        Concernant ta situation, comment à réagit ta compagne? Il est vrai que dans ce genre de situation ,avoir des enfants rend la situation encore plus compliquée…tu dois te poser certaines questions et surtout les bonnes…je sais c’est facile à dire mais à faire…mais écoutes ce que tu ressens…Avec les années l’amour se transforme, évolue…et l’amour peut perdre de sa passion du début mais un sentiment de bienveillance est présent envers nos conjoint…c’est très difficile. L’amour est en sentiment très complexe.
        Après la vie ne s’arrête pas là..si jamais cela devait etre la fin avec ta compagne actuelle, cela ne veut pas dire que tu ne seras plus heureux…il faudra simplement reconstruire quelque chose d’autre…

        Me concernant, je ne regrette rien…du moment où j’ai été attiré aussi fort pour une autre c’est que quelque chose n’était plus là au sein de mon couple…Il faut tuer ce qui est pour que naisse se qui n’est pas encore…
        Je n’oublierais pas mon passé, c’est ce qui fait ce qu’on est aujourd’hui..je tourne une page de ma vie pour en démarrer une autre…

        Voilà actuellement où j’en suis…

        Bonne journée à toi.

        1. Bonjour Louis,

          Je réagis à ton commentaire car je suis aussi dans la meme situation. Je suis en couple avec mon mari depuis bientot 7 ans (sans enfants) et mariée depuis plus de 3 ans. Nous avons tout pour etre heureux, nous avons acheté une maison que nous retapons depuis quelques années. Nous n’avons pas d’enfants et nous avons des prolèmes pour en avoir. Tout allait bien mais depuis qq mois je me suis rapprochée d’un de mes collègues (bien plus jeune que moi), je pensais que c’était passager mais au final plus le temps passe et plus on est inséparable. Au début comme il savait que j’étais mariée il ne voulait rien faire mais nous étions trop fou l’un de l’autre. On a pensé plusieurs fois arreté de se voir mais c’était plus fort que nous, dès que nos regards se croisent… c’est electrique entre nous.
          Bref, je suis tombée amoureuse de lui, j’en ai parlé à mon mari qui voyait bien que quelque chose n’allais pas et pensé que je faisais une dépression à cause de nos problèmes d’enfants. J’en ai parlé à ma famille qui est tombée de haut. Depuis il fait tout pour changer, se rapprocher, il est conscient qu’il n’a pas fait beaucoup d’effort et m’a fait beaucoup de peine, surtout les premières années de notre relation. Je me suis accrochée malgré tout mais ce que je ressens pour mon amant aujourd’hui est fort. Je culpabilisais au début à cause de notre différence d’age, mais comme on dit l’amour n’a pas d’age, on a pas voulu les choses, c’est arrivé. Lui me dit qu’il acceptera mon choix quoi qu’il arrive, il se prépare au pire. J’ai pris la décision de prendre un appartement quelques temps pour réfléchir, faire le point. Mais je me dis que si je pars de la maison, ça sera difficile de revenir. En tout cas avec mon amant on ne veut pas précipiter les choses, et on veut y aller par étape, prendre notre temps et vivre séparément avant d’habiter vraiment ensemble.
          Comme tu dis on n’oublie pas son passé, mais le choix est difficile, tout quitter, une situation équilibrée, stable pour une histoire ou c’est l’inconnu… Je ne sais pas comment réagit ta famille de ton côté mais la mienne ne me parle plus trop. Ma mère fait silence radio, elle ne répond a aucun de mes messages, mon pere est present tout en étant distant, ils ne comprennent pas. Mon mari a des contacts avec eux par téléphone ce qui n’arrange rien… Bref pouvoir lire les commentaires d’autres dans la même situation ça aide.

          Ou en es-tu de ton côté ?
          Merci de ton retour ou de celui de quelqu’un dans le même cas.

          1. Bonjour Agnès,

            Desolé de ne répondre que maintenant. Ces derniers temps ont été assez difficile.
            Et bien ecoutes je ne suis plus avec cette personne. Notre relation s’est arrêtee au bout d’un an et demi.
            On a habite ensemble aussitôt mais la vie au quotidien est bien différente d’une relation d’amants…
            Trop compliquée…ce n’était plus vraiment une relation. Cela devenait invivable. Trop jalouse, trop possessive….fais ce que je dis pas ce que je fais…voilà pour la résumer.
            C’est moi qui ait mis un terme à la relation. On s’était déjà plus ou moins séparé plusieurs fois. Mais’j’étais toujours revenu mais la c’était de trop.

            Ça doit faire à peu près 1 mois qu’on a stoppé. Depuis’je crois savoir qu elle a retrouvé quelqu’un. J’espère qu’elle ne reproduira pas les erreurs qu’elle a pu faire avec moi…parce que j’ai bien mangé (excusez moi de l’expression mais’c’est le cas) j’en sors pas indemne de cette relation, elle aura laisse des traces. Mais elle m’aura aussi appris ce que je ne souhaite plus dans une relation..c’est l’expérience diront certains…

            Je te souhaite bien du courage Agnès pour cette épreuve. Faut pas baisser les bras et écouter ce que ton coeur dit et te fais ressemble tir… (facile à dire je sais…)

            Bonne soiree

  16. Bonjour je vais essayer de resumer ma situation. Jai 35 ans. En couple depuis 14 ans. 2 enfants un de 7 ans et l’autre de 3 ans. L’annee derniere ma femme mavoue m’avoir tromper avec mon meilleur ami en 2006 alors que nous etions en pleine conception de notre premier enfant. Meme enceinte ils se voyaient…. la premiere chose qui m’est venu a l’esprit est de faire un test de paternite qui se revele positif pour moi. Suite a ca jai deprime et aujourd’hui nous somme plus vraiment un couple. Depuis 2 mois je suis tombé fou amoureux d’ une femme qui est en couple aussi et 3 enfants. (Elle vit avec un autre que le pere de ses enfants car divorcee). Elle aussi est folle de moi. Elle est prete a partir pour moi. Je me sens completement perdu…. quitter la mere de mes enfants avec qui l’amour n’est plus??? Ou rester avec pour les enfants et la maison qui n’est pas finie d’etre payee??? Peur de passer a cote de celle qui me refera peut etre sourire et peur d’abandonner mes enfants… merci de m’avoir lu.

    1. Bonjour hommeperdu…

      Une chose que j’ai appris depuis ma publication, ne quitte pas ta femme pour quelqu’un mais pour toi même.
      Si la situation ne va pas ,il ne faut pas continuer pour les enfants ou les biens cela ne sert strictement a rien, a part être malheureux.
      Refais ta vie seul dans un nouvel appart ou nouvelle maison,posé, et cela n’empêchera pas que tu pourras voir la femme “que tu aimes aujourd’hui”.
      Pense a toi!!!!.

      Je sais que pour un homme prendre une decision comme celle ci nest pas facile,du moins plus dur que pour une femme .
      J’espère t’avoir aidé un peu..

      Courage.

  17. Bonjour a tous.

    Je viens par ici car j’ai un soucis par rapport a mon couple qui ne s’arrange pas du tout.

    2 ans que je suis avec mon conjoint tout était très bien,sauf qu’ils a deux enfants qui sont très égoïste suite a leur éducation.
    J’ai tout fait pour leurs rendre la vie génial avec leur belle mère(moi),car comme nous voulions un enfants je ne voulais pas faire de difference.sauf que si je ne dis pas amene a tout ou si je ne laissepas le portefeuille ouvert cela ne va pas.
    Mon conjint ne me soutien pas il dit que je naime pas ses enfants alors que ce n’était pas le cas,jusqu’au vacances d’été !!!!
    Je ne voulais pas partir avec eux car ils m’en on fait baver toute l’année j’ai voulu fermer les yeux pour mon conjoint, (il le sais) mais je suis parti comme même car encore une fois il ma dit que sa irait et qu’il ferait des effort sur le respect et la discipline ..mais le pompon je me suis faire insulter par un d’eux ses enfants,et la la honte personne n’a reprit, personne ne ma soutenu.(conjoint ou beaux parents.)
    Sinon quand ils sont là j’ai pas le droit aux câlins,même sous la couette .
    Mon entourage me dit de partir que je vais être triste toute ma vie mais c’est très dur.
    De plus j’ai rencontrée quelqu’un avec qui on parle beaucoup mais je ne veut pas être infidèle. J’ai peur et trouve cela pas propre pour l’autre.

    Je souhaite donc voir une psy pour sa.

    J’espère que quelqu’un pourra me donner un avis.

  18. Bonjour, j’étais avec mon copain pendant un an et demi,on vivait déjà ensemble et les parents étaient au courant. Tout allait si bien car on avait déjà beaucoup de projets en vue.un mois après le décès de mon père il commençait à changer de comportement. Et a fini par demander de faire une pause car il n’était pas prêt à s’engager et qu’il tenait encore à sa liberté. Puis quelques jours après il me déclare qu’il a deja trouver quelqu’un d’autre et qu’il espère que ce sera la bonne. Il dit que c’était pas de ma faute que be n’ai rien à voir dans l’histoire mais c’est lui qui en a décidé ainsi car le coeur a ses raisons que la raison ne sais pas.
    Dois be toujours espérer? Vas il un jours se rendre compte et qu’il va se retourner vers moi? Je suis perdue car j’ai beaucoup changé grâce à lui.il y a même pas encore un mois on était très heureux et il a dit à son père qu’entre nous c’est déjà beaucoup plus que sérieux et la tout a coup il m’a laisser pour une autre. Aidez moi s’il vous plaît.

  19. bonsoir tous le monde j ai vécu 8 ans avec ma compagne avec ces 2 enfants d un premier mariage que j ai eléve le grand a l age 2 ans et le dernier car j ai connue ma compagne enceinte de 3 mois
    malgres tous sa je les es accepte et j ai tout de suite eu l instinc paternelle .il y a moin de 6 mois une collegue de ma compagne me croise dans la rue et me dit
    fait gaffe elle te trompe avec X , donc j en ai parler a ma compagne qu il m indique ces faut est qu elle ment .
    donc par la suite le doute commence a s installe j i croyais sans y croire ,certe il avait des haut et des bas dans notre couples .par la suite ma compagne ma envoyé un sms qui m était pas déstiner sans faire expréés je lui en est parle elle a nié
    et je vous en passe les sms de gens que je connait pas me disant que ta femme te trompe je devenais fou et j ai craqué et j ai pris mes valises pour ne plus supporté son mensonge qu elle nie
    mes malgrés sa je l aime elle et les enfant j ai demander le retour car il me manquer et je voulais tourneé la page
    elle n a pas accepteé que je revienne ,je les supplier ;harceler ;appeler ;sms ; car le vide ses installer et le manque et la ;je fait tout pour reconstruire ce qu on a detruit mes en vin elle me dit elle n arrive pas a refflechir
    sachez du jour d aujourdhui elle nie toujours fait malgres je lui pardonne
    aide moi a comprendre cela et comme peut elle resonner de la sorte merci de votre et de la lecture de mon histoire

  20. C’est la première fois que je prends le temps d’écrire sur un forum. Ma relation : près de 7 années. J’ai subi deux infidélités pardonnées (et c’est dur de réellement pardonner mais c’est une preuve d’amour forte) la troisième fois j’étais désorienté et je l’ai laissé me quitter. J’ai compris aussi que les blessures qui restent sont celles qui vous amènent à choisir entre vivre ou mourir. J’ai eu mal et j’aurais mal encore. Son infidélité ? Je pense que c’est une lâcheté, un problème que l’autre possède avec lui même. Allez vers un autre permet de continuer à ne pas résoudre ce problème et continuer de se voiler la face. Jamais je lui ai demandé de promettre l’éternité mais jamais j’aurais pensé qu’il serait capable de ce jeu double. Je me suis senti A BAN DONNER. Je ne sais pas si son nouveau couple a fonctionné. La souffrance a été traumatisante. C’est long de se retrouver. J’ai fait table rase du passé : lui, amis et familles. Dur de se remettre seul dans une ville qui n’est pas la sienne. Maintenant je suis persuadé après le deuil qu’il m’a fallu, que quitter quelqu’un pour entamer une autre relation ne peux fonctionner qu’un temps. Il est nécessaire de repasser par une entité qui est sienne avant d’envisager la partager. Sinon le problème reste (trouver son propre épanouissement pour trouver celui de son couple). La plus belle preuve d’amour que j’ai pu lui offrir, et je ne sais pas s’il l’a vu : le laisser partir, pleurer en silence serré le poing et faire les cartons seul, voir sa santé se dégrader et ne pas le contacter dans ces moments où il l’était. Patienter alors que l’on est seul la gueule ouverte à chercher l’air par moment. Faire un test VIH après 7 années de pure amour de ma part a été une gifle. Voir le téléphone ne jamais sonner même de la part de ces amis qui ne savent pas choisir quelqu’un de triste m’a fait douté de moi.
    Ma vie est nouvelle. Je l’aime ma vie. Lui aussi mais je sais que c’est qu’une image qu’il a fabriqué. Pourquoi ? Parce que je suis fidèle et que jamais, jamais je n’aurais pu partager mon intimité qui était aussi la sienne avec un autre. Pas dans un même temps.
    Je ne serais jamais infidèle, par respect pour moi même car il est bon d’agir comme on aimerait que l’on agisse avec nous. Je me retourne sur cette rupture avec beaucoup d’estime de moi même car je sais ce que cela m’a couté. Certains m’ont dit que j’aurais du crier ma colère. Moi je pense qu’il faut savoir des fois se taire et fixer l’autre partir. Le mien est parti en pleurant devant mon regard troublé et juste un silence.
    J’ai fait juré à tous ceux qui l’entouraient de prendre soin de lui comme je l’aurais fait s’il m’avait pas abandonné.
    Savoir accepté en s’asseyant sur sa fierté est le secret pour aller mieux. Se pardonner de sa propre erreur de jugement : jamais celui que je choisirais serait capable de faire cela.
    Si vous voulez en parler n’hésitez pas : yelo@me.com

    1. Bonjour,
      D’abord je trouve votre témoignage très touchant, le cœur y est !
      Cependant, ayant été victime d’un mur silencieux, je n’ai pas trouvé dans cette attitude une raison valable…
      Je m’explique, même un juge dira “accusé, avez quelque chose à ajouter…”
      C’est bien là une prison silencieuse!!! Et votre culpabilité, vos difficultés pour vous en remettre, ne justifient pas, à mon sens, un châtiment pareil…
      L’Autre a le droit de faire des conneries aussi grandes soient-elles… Lorsque l’on pense à d’où vient notre électricité, et à ce dimanche paisible que nous passons, je trouve cela démesuré surtout quand au milieu il y a de l’Amour… Il faut assumer… d’un côté comme de l’autre…
      Après je le répète, je suis très touché par votre témoignage, ayant une conception de la chose;) qui se rapproche de la votre…
      J’ai hésité à vous contacter à l’adresse laissée mais il me semblait important de laisser ce point de vue…
      Bonne suite!!

    2. bonjour
      Je viens de lire vos histoires. c’est la 1er fois que je parle sur un forum mais j’ai besoin d’aide et de suggestion.
      Moi , je suis celle qui a été la maitresse, pendant presque 5 mois. cette situation était inconfortable. On s’est quitté une 1ere fois car il voulait voir si il pouvait sauver son couple. je précise qu’il est marié depuis plus de 20 ans et a 2 filles ado. au bout de 2 semaines, on s’est revu et remis ensemble, plus fort que nous… je ne lui ai jamais rien imposer, ni demander. j’ai accepté le fait qu’il soit marié mais je lui ai dis que le jour où je serais vraiment trop mal , je le quitterais. deux mois après, il choisit de quitter sa femme, sa maison, ses filles… un déchirement, car il a tellement peur de faire souffrir tout le monde… je lui demandé plusieurs fois si il était sur de lui, et me disais qu’il y avait bien réfléchit et son choix était pris… et moi, j’avais tellement peur qu’il regrette….
      Il est venu habiter chez moi en mai. Comme j’étais en colocation, nous avons pris la décision de chercher un nouveau logement rapidement.
      Il voit ses filles presque tous les jours, qui ne lui en veulent pas. Très vite il me les présente, et tout se passe bien. nous eménageons fin juillet dans une nouvelle maison, et ses filles viennent passer le mois d’aout.
      C’est la que ca se gâte pour moi. Il commence a changer et a mettre de la distance entre nous, moins d’attention, il sourit moins. Je pleure un peu plus me sentant rejetée… pourtant tout se passe bien avec ses filles.
      Je finis par provoquer une discussion il y a quelques jours. La il m’avoue qu’il ne se sent pas chez lui dans cette maison, que sa vie d’avant lui manque. Il remet même en cause ses sentiments pour moi.
      Il est perdu… je pense que c’est normal, il a perdu beaucoup de chose et l’avenir a reconstruire lui fait sans doute peur, mais je ne sais pas comment je dois agir avec lui, est ce que je dois le laisser dans son coin a ruminer en lui montrant que je suis la ??
      je suis perdue et ça me fait mal de la voir comme cela…Si j’avais pas peur qu’il me quitte, je lui dirais de repartir…
      si quelqu’un a un conseil ou autre n’hésitez pas ou quelqu’un qui a vécu la même chose… (moreauperrine@hotmail.fr)

  21. Bonjour,
    Je suis la maîtresse d un homme marié depuis 3 ans. J ai 30 ans et lui 41. Je me suis engagée presque malgré moi dans cette relation qui me posait et me pose toujours un profond problème moral mais je suis tombée amoureuse de sa gentillesse, son intelligence, sa sensibilité et il me disait être malheureux avec sa femme. Il l a informée très tôt de notre liaison, qu elle a accepté en se disant consciente qu elle ne lui apportait pas tout ce dont il avait besoin notamment l amour romantique. Elle accepte qu il ait une maîtresse, ne lui fait pas de reproche mais dit juste qu elle ne souhaite pas divorcer (ils ont 3 enfants). C est une réaction inhabituelle et assez déstabilisante de la part d une épouse trompée.

    J étais malheureuse dans cette relation adultérine et en même temps heureuse de ce qu il me donnait (beaucoup de son temps et d affection, d attention, il m emmenait en WE et vacances etc) car je l aimais. Il m a même propose de m épouser, ce que j ai refusé puisque je ne voulais pas le faire divorcer et ne vivais que le moment présent, me disais que c était éphémère…
    Au bout d un an et demi de relation, mes sentiments se sont renforcés et je lui ai demandé de choisir entre sa femme et moi. Et là il m a répondu qu il ne divorcerait pas, car ce serait un cataclysme pour ses enfants. Il avait visiblement changé d avis.
    J ai donc essayé de me détacher de lui, de rencontrer qqun d autre… Il a ensuite reconnu que pour vivre avec moi il devait divorcer, par respect pour moi, disait qu il le voulait mais n était pas sur d y arriver. Au moins il était sincère et honnête.
    Il y a un an j ai rencontré un jeune homme de mon âge, célibataire sans enfant, avec qui j ai commencé une relation. Je l ai dit à mon amant. Celui ci a alors décidé qu il était prêt à divorcer pour moi, si je le voulais vraiment. Que la balle était dans mon camp. Depuis, je ne sais plus ce que je veux.
    J aime profondément mon amant mais suis terrifiée à l idée de provoquer un divorce moyennement assumé, je pense beaucoup à sa femme et ses enfants, peur de les faire souffrir, qu ils me haïssent…
    Par ailleurs j apprécie beaucoup mon nouvel ami mais n arrive pas à ressentir des sentiments pour lui ni à construire quoi que ce soit avec lui, car je me sens encore dans l indécision et engagée à mon amant.
    J ai énormément réfléchi et suis parvenue à la conclusion que je dois dire à mon amant de prendre sa décision de divorcer ou rester avec sa femme indépendamment de moi. A eux de faire le bilan de leur mariage, je ne veux pas être impliquée la dedans et qu on me reproche plus tard d être une “briseuse de couple”.
    De mon côté je vais essayer de laisser sa chance à mon nouvel ami en renonçant vraiment à mon amant, pour voir si l amour peut naître entre nous (lui est déjà amoureux mais moi pas encore à cause des blocages psychologiques peut être).
    S il s avéré que mon amant divorce de sa femme et que ma nouvelle relation est un échec, alors peut être qu on pourra se mettre ensemble officiellement et durablement.
    S il ne divorce pas de sa femme, c est qu il ne devait pas le faire… Et j aurais épargné sa famille par ma décision de me retirer. Et peut être trouverai je le bonheur avec un homme célibataire ! En tout cas je n aurai pas son divorce sur ma conscience.

    1. CConfronté à la même situation j’ai opté pour ni l’un ni l’autre…
      Je n’oblige personne à être Libre, le risque étant la solitude, que personnellement je préfère aux faux semblant ici et là, à l’égoïsme exacerbé, plaies…
      Et je ne cautionne pas une Liberté qui trop large perd ma compréhension…
      Je ne dis pas que j’ai fait le bon choix, juste un choix, celui de mes malheurs liés à “l’isolement”, assumés seul; en marge d’un monde où la famille légitime donc de nombreuses absurdités que je ne suis pas prêt à affronter aujourd’hui; si et seulement si l’évidence est première et simplicitée… Il est déjà suffisamment difficile d’être simple, pareillement pour vivre à 2, et ces relations compliquées m’ont fait perdre tout espoir placé en elle.
      En amont il y eut un pardon oublié à mon égard pour comportement odieux. Cela sert de leçon. Je suis “blindé” et en même temps c’est la quête de cet Amour qui me guide – ou pas et alors papillon…

  22. Bonjour,

    Toutes ces histoires me font réfléchir et souffrir à la fois; la mienne s’achève dans la douleur et l’incompréhension, en couple depuis 10 ans, une petite fille de 5 ans et deux autres filles, mes belles-filles, deux adolescentes. Je sais que beaucoup disent cela mais nous étions un couple qui allait très bien, lui aussi le reconnaît et n’arrive pas à trouver des défauts… il y avait beaucoup d’amour entre nous, mais voilà il est tombé amoureux d’une autre femme et me quitte pour elle… Il avait déjà quitté sa première femme il y a 10 ans sans aucun regret et nous nous étions alors mis ensemble. Je précise également qu’il a 42 ans… ce qui n’est peut-être pas un détail! Mais je ne me résouds pas à accepter la situation, sa décision, vu notre histoire qui fonctionnait très bien sur tous les plans… j’aimerais tellement qu’il revienne…nous nous aimions vraiment et encore très récemment, quelques semaines,il me disait être sûr de m’aimer et de ne pas vouloir la séparation… Quelq’un a-t-il quelque chose de rassurant à me dire??
    d’avance merci!

  23. Bonjour a tous, après avoir lu presque l ensemble des témoignages je me dis que l amour qui est une belle chose fait tout de même bien souffrir et cela peut importe de quel côté on se trouve… Depuis 6 mois je vis une relation avec ne autre femmes que celle avec qui je suis marié… Au départ tout s est écroulé, pourquoi tombais je amoureux alors que j étais marié et sans rien a reprocher a ma femme qu une complicité moins débordante (sociale et sexuelle) qu avec mon “amante” ? En février, 2mois après je prends la décision de divorcer, ma femme habitant encore la maison, je prends mes bagages et vais habiter chez ma maitresse avec ses 3 enfants. Je croyais pouvoir assumer cela (je n ai pas d enfant et projetais d en avoir avec ma femme) mais aujourd’hui c est dur…suis je prêt ne pas avoir d enfants? Suis je prêt a accepter d élever les siens qui ne sont pas eleves come j envisageais d élever les miens? Suis prêt a en avoir un 4 eme de moi qui viendra s insérer dans un milieux souvent en tension ? Et si mon histoire ne devait elle pas se continuer avec ma femme? Aujourd’hui je me dit que l personne avec qui je suis marié est la mère que je voudrais donner a mes enfants sans ressentir un amour ultra présent et que ma “maitresse” représente la femme que j aurais toujours voulu avoir…j ai d énormes doute et une incapacité a prendre une décision claire…je me sens coincé…actuellement en dépression je n arrive plus a penser, ressentir clairement…l impression que quloi qu il en soit je vais foutre en l air quelque chose…comment s en sortir sachnt qu elles sont toutes les deux différentes et qu il y en a une que j ai dans l peau…? Ces histoires peuvent paraitre banales, on pourrait se dire qu il suffit de faire un choix (et le bon

    1. Bonjour Corne,
      c’est drôle je pense que je suis (à quelques détails près) à la place de votre épouse. Mon mari m’a quitté pour aller auprès d’une autre femme. Je ne sais pas si il est en proie aux mêmes interrogations que vous (sa nouvelle “compagne” n’ayant pas d’enfant). Toutefois, je pense que vous avez la chance de pouvoir poser des mots sur tout cela, et je trouve ça bien que vous puissiez faire votre propre introspection.
      Etant à la place de votre épouse, je ne saurai que vous conseiller d’être honnête le plus possible avec elle. Les femmes sont parfois capables de bcp plus de compréhension que les hommes ne le pensent. Faites lui part de vos doutes et de vos questionnements. Si le dialogue entre vous n’est pas rompu, elle ne pourra qu’être touchée par le fait que vous la considériez comme “la mère que vous voudriez donner à vos enfants”. Ce qui m’apparaît plus étrange c’est que vous dites de votre maîtresse qu’elle est “la femme que vous auriez toujours voulu avoir… “. Mais la femme que vous voudriez avoir n’est-elle pas une mère potentielle pour vos enfants ? Ces deux femmes sont-elles si différentes que votre épouse ne possède pas/plus les qualités de la “femme de votre vie” ? En tous cas, soyez honnête le plus possible avec vous-mêmes et avec ces deux femmes. Bon courage dans votre réflexion. Ah et à mon avis, il n’y a pas de “bon” choix dans ces situations, mais plutôt un choix à faire et qu’il vous faudra assumer (et dans tout choix il y a un renoncement…). Souvenez vous enfin que “l’herbe n’est pas plus verte ailleurs” comme on dit, et qu’il se peut que rapidement vous trouviez également que votre nouvelle compagne ne vous correspond pas non plus… Surtout que vous ne semblez pas pouvoir dire qu’est ce qui “clochait” entre votre épouse et vous et qui vous a conduit à cet acte adultère…
      Bon courage.

    2. @Corne :
      Je ne comprends pas (ce n’est pas clair) : vous avez fait vos bagages et maintenant vous vous posez des questions ? Et votre amie, qu’en pense-t-elle ? J’en parle par expérience, il faut beaucoup de courage et être très amoureux pour s’en aller : vous avez fait le plus difficile !
      Je voudrais surtout lever une sorte de dogme qui est exprimé ici et comme quoi des aventures de ce genre ne peuvent marcher : c’est vrai, il y a des risques (dans tout) mais enfin des divorces, des remariages et des familles recomposées, cela existe !
      Maintenant ne faites pas souffrir votre nouvelle amie : les gens indécis font terriblement souffrir et si vous ne croyez plus en votre aventure, partez tout de suite ! Avez-vous songé à ce qui va se passer après ? Allez-vous vous retrouver tout seul ou votre femme est-elle prête à un nouvel essai avec vous ? Bon courage (désolé, Camille, je suis en train de prendre votre site pour un forum, ce n’est peut-être pas le but…)

  24. Bonjour,

    Juste un témoignage d’une situation actuelle et difficile pour moi.
    J’ai 55 ans ma femme 54 ans nous sommes mariés depuis 6 ans.
    En 2011 elle a repris contact avec un ancien amour qu’elle n’a pratiquement jamais vu mais sur lequel elle a cristallisé. Cet homme revient dans mon dos depuis notre mariage, tantôt c’est elle qui va vers lui. En 2011 donc elle m’annonce qu’elle me quitte pour aller vivre avec lui mais il n’est jamais venu la rejoindre. Nous avons tenté de dépasser cette épreuve, étant très attaché à elle. Il y a 2 mois elle m’annonce vouloir divorcer rapidement, ne plus m’aimer et vouloir de nouveau aller vers lui. Nous sommes séparés, en attente de procédure de divorce car je ne supporte plus de la voir passer ses jours et ses nuits dans une relation purement virtuelle. J’ai tenté de lui faire entendre mes sentiments, ma raison, rien à faire elle est corps et âme dans cette relation fantasmée. Elle a effacé tous les bons souvenirs de notre vie depuis 7 ans. Elle est victime d’un prédateur qui ne va rien concrétisé au final mais je ne souhaite pas poursuivre une relation avec une femme infidèle dons je la laisse assumer ses choix. Reste une profonde tristesse pour une histoire où elle m’a caché des choses dès le départ de façon non consciente. Notre relation était subordonnée à l’absence de cet homme vis à vis duquel elle n’arrive pas à se dégager. C’est à la fois du SM, du bovarysme et de la cyberdépendance. Je sauve ma peau faute de meilleure idée pour la sauver d’elle-même.
    Je vous lirai avec intérêt si vous commentez ce post.

    1. Après 22 ans de vie commune et 8 ans de mariage, mon épouse m’a annoncé lors de la fête des pères (nous avons 2 enfants de 12 et 14 ans)qu’elle ne ressentait plus rien à mon égard et qu’elle allait arrêter son travail et me quitter pour rejoindre un divorcé de 44 ans père de 3 enfants.Elle est désolée car elle a eu le coup de foudre. Mais je pense qu’elle a volontairement rechercher cet autre amour. J’en ignore la raison car on avait réalisé pleins de projets et nous en avions encore. Elle est sur un nuage (complètement hypnothisée)et me parle comme si de rien n’était. C’est très dur à vivre car je l’aime encore et je n’arrive pas à comprendre comment on peut balayer en quelques minutes ces 22 ans de vie commune et de projet. Si vous avez des conseils pour que je puisse remonter la pente cela m’aiderait.

      1. laissez-la partir et vitre son expérience et surtout n’essayez pas de le lui faire payer : essayez de rester en bons termes avec elle.
        Tournez la page !
        Essayez de voir ce que cet épisode a de positif.
        Vous allez souffrir, allez, disons un mois et puis ça va aller mieux.
        Le monde est plein de filles sympa, il suffira de regarder autour de vous !

  25. J’entends souvent que la passion des premiers temps ne dure pas quand du haut de mes rêves et de mes ivresses, j’ose croire que non…
    Ce qui me semble important n’est pas la passion mais les forces de celle-ci, à apprécier, entretenir, chérir, faire “grandir”… Sans oublier que le risque zéro n’existe pas 😉
    En somme être un artisan de son Amour, pour que se répète cette chorégraphie sentimentale, fulgurance intense… avec ou sans petit-enfants, au bord de la mer comme au bord de l’Océan – à chacun son élixir…
    Bon courage à tous ! Et Merci pour vos témoignages !

  26. Très intéressant, une fois de plus et merci de vos articles.
    J’ai vécu ce genre de choses, une fois en 87 (j’avais 41 ans) et une autre fois en 2010, chaque fois avec des femmes de mon âge (ma femme reste persuadée que chaque fois j’ai pris des jeunettes). L’expérience de 2010 s’est conclue par une très grosse déception et une rupture avec cette personne qui s’est révélée ne pas valoir le voyage (et par la mort de cette amie mais c’est une coïncidence).
    Toutefois ce n’est pas le genre de choses qui arrive comme des cheveux sur la soupe mais après des années de problèmes de couple. Quant à la main dans la main entourés des petits-enfants, je m’excuse mais c’est un peu bisounours une fois de plus : ce n’est pas forcément ainsi que les choses se passent…
    Derniers développements : nous allons habiter des apparts séparés pour conclure des années de chambre à part (mais nous ne sommes théoriquement pas fâchés)
    En tout cas je déconseillerais l’expérience mais il est bien connu que les conseils sont faits pour ne pas être écoutés : il faut faire ses expériences soi-même…

  27. Bonjour,
    Vos différents échanges me donnent envie de vous raconter l’histoire que je vis depuis 1 an…et peut-être par la même occasion avoir vos avis.
    40 ans, mariée depuis 12 ans avec un homme de 12 ans mon aîné, une fille de 9 ans.
    J’ai un bon mari, aimant, gentil avec qui j ai partagé beaucoup de choses. Usure du couple, des préoccupations professionnelles importantes pour lui, une fatigue pour moi de gérer maison /boulot/enfant en oubliant ma vie de femme. J ai cédé à la tentation et ai démarré une relation avec un homme marié lui aussi de 36 ans. Nous étions amis, nous sommes devenus amants. Il m a apporté tout ce qu il me manquait à ce moment là : attention, tendresse, passion,rires, échanges…notre couple brillait .nous sommes tombés amoureux. Cette relation extra conjuguale a duré 6 mois. Au 7eme mois, mon amant à quitte sa femme. Au 8eme mois, j’ai quitté mon mari. L’histoire pourrait être belle. Si ce n’est qu’aujourd’hui, après les souffrances infligées à nos familles respectives, la vie n est pas si simple. Nous vivons chacun dans des appartements sépares, n habitons pas dans la même ville, gérons les gardes de nos enfants et essayons d apprendre à vivre seuls sans y parvenir vraiment …la culpabilité d être partis aussi vite nous a rattraper souvent. On a du mal à vivre notre histoire, qui s essoufle déjà face aux difficultés qu on a dans notre quotidien. La passion s estompe et je n arrive pas à me projeter dans l avenir. Mon amant me parle d un emménagement futur ensemble, de vacances communes avec nos enfants,de vie quotidienne….je fais un rejet. Je ne m y vois pas, ou plus….j ai tout quitté pour lui et je ne sais plus ou j en suis. on ne peut pas dire que nous sommes heureux.
    Je continue à voir mon mari presque quotidiennement, puisque il s occupe des accompagnements école de ma fille, il souffre, sa peine m afflige…je l aime bien et y suis attachée.
    Il ignore que qq était dans ma vie quand je suis partie.
    Aujourd’hui je m interrogé sur mes choix ? Me suis je trompee ? Je n’ai plus envie de mon amant et mon cœur ne palpite plus pour mon mari…
    Mon amant m attend et me sens déjà m éloigner. Je n arrive pas à lui expliquer ce que j ai dans la tête.
    Je vais faire souffrir un 2ème homme qui aura brisé sa famille pour moi :(.
    Je me souviendrai des remises en question de mes 40 ans…que faire. ?retourner chez moi ?

    1. @ Patrice et Arnaud : Ou en êtez-vous?
      Depuis mon dernier message datant du 7 avril dernier, je n’arrête pas de réfléchir sur ce que je dois faire. Je me suis rendu compte que ce qui a entre mon amant et moi est bien plus profond que je ne le pensais, il ne s’agit pas que de la passion qui peut s’arrêter du jour au lendemain. Nous avons repris contact, et continuons de nous voir et avons des projets de vie ensemble.
      Avec mon conjoint, nous avons rediscuté de notre situation, et du pourquoi nous en sommes arrivés là. Il en résulte qu’il accepte le fait, qu’à plusieurs reprises depuis 2012, je lui avais tendu une main pour lui demander de m’aider, de nous aider dans notre problème de communication au sein de notre couple, et qu’il n’a pas répondu à cet appel au secours. (Il me reprochait surtout de ne pas me comporter en femme depuis la naissance de notre 2ième enfant, il se réfugiait dans un mutisme au lieu de chercher la confrontation). Je sens que mes sentiments à son égard se sont éteints. Je lui ai avoué que je ne veux plus faire d’effort et lui ai parlé de divorcer. Il me comprendra peu importe l’issue. Je prends le temps de réfléchir pour éviter toute décision hâtive. Nous nous sommes mis d’accord de nous séparer en vivant pour l’instant sous le même toit, et de patienter avant d’annoncer quoi que ce soit à nos adolescents de 17 et 13 ans.
      Je me rends compte que mon amant et moi sommes très amoureux et sommes bien ensemble depuis 3 mois maintenant.

      @Delie : Votre situation ressemble un peu à la mienne, je me retrouve dans ce que vous avez écrit, à la différence que je n’ai pas encore franchi le cap de partir.
      D’après tout ce que j’ai lu sur internet, nombreux sont ceux qui conseillent à des femmes ou hommes dans notre cas de faire le deuil d’une première relation avant d’en entamer une nouvelle pour éviter de répéter nos erreurs passées.
      Je sens que ça va être une étape difficile. Je pense que je ne vais pas pouvoir y arriver toute seule et peut-être faire appel un spécialiste pour me permettre d’y voir plus clair.
      Maintenant, puisque vous avez déjà bien avancé, essayez de voir ce que vous pouvez sauver. Vous dites que « Je n’ai plus envie de mon amant et mon cœur ne palpite plus pour mon mari… ». Pensez à votre bonheur avant tout. Où et avec qui vous vous sentirez mieux ? Personne ne peut le savoir à votre place. Je sens en même temps qu’au fond de vous, vous avez fait un choix puisque vous avez écrit : « Mon amant m attend et me sens déjà m éloigner. Je n arrive pas à lui expliquer ce que j ai dans la tête.
      Je vais faire souffrir un 2ème homme qui aura brisé sa famille pour moi :(. »
      Réfléchissez bien avant de prendre toute autre nouvelle décision.
      Je vous souhaite bon courage.

      @tous : merci d’avoir pris le temps de me lire. Bonne continuation

    2. Bonjour Délie,
      Je ne sais pas où vous en êtes aujourd’hui,je conçois que votre post date un peu,mais je ne suis tombée dessus qu’aujourd’hui,par hasard…Puis-je me permettre de vous demander où vous en êtes?Qu’avez-vous pris comme décision?
      Je vais mettre ce fil en suivi et serait contente d’avoir de vos nouvelles…
      Bien à vous.

    3. Bonjour Delie, donnez nous des nouvelles, je vis une histoire similaire et le fait de ne pas se sentir seule m’aide beaucoup, où en êtes vous dans vos histoires maintenant que le temps a passé? Delie, es-tu rentrée chez toi?

      1. Bonjour Ice,

        Moi aussi,je serais intéressée par la suite des évènements bouleversants que traversait Délie,mas je ne suis pas sûre qu’elle se connecte régulièrement…
        Bien cordialement à vous,et bon courage en cette période de turbulences très perturbantes…Tenez bon,je sais que ce n’est pas facile…En général,la réponse est dans notre coeur,mais il ne s’entend guère avec la raison…Moi j’ai dû diluer l’un dans l’autre,le bonheur n’est pas forcément au bout du chemin,mais chaque cas est tellement unique…
        Bonne fin de journée.
        Céci.

        1. Bonjour Céci, moi aussi, je dilue les situations depuis un an mais cela devient de plus en plus compliqué, c’est un peu le Bronx dans ma tête…mon histoire est compliquée et je n’arrive pas à raccrocher les wagons à la loco, je ne sais pas de quoi j’ai envie…je change d’avis toutes les 24 heures.Du coup, je me sens malheureuse, si j’avais su, jamais je ne serai partie dans cette histoire, mais cela incluait le fait d’une abstinence totale jusqu’à la fin de mes jours.Bref…c’est le bazar.
          bonne journée à toi aussi

          1. Bonsoir,Ice,

            Crois-bien que je te comprends tout à fait…Oui,décidément,on est toutes faites pareilles dans ce genre d’ornières:Regrets,changements d’avis en montagnes russes,élans passionnels,égoïsme,empathie et cruauté envers le conjoint,culpabilité,mais envie de vivre,mais sentiment de se sentir coincée,mais néanmoins engagée…des deux côtés(!!)…Envie de tout envoyer valser…
            Juste,je pourrais te dire que les regrets sont vains,et que si tu as vécu une histoire que tu avais(et peut-être,que tu as encore…)envie de vivre…Alors c’est que tu en avais besoin par dessus tout.
            La part des choses n’est pas évidente à faire.Je sais bien que je ne t’aide pas,et je ne m’aide pas non plus…On a nos certitudes,et nos peurs…C’est une dualité terrible,et plus le temps d’hésitation dure,plus la souffrance de toutes parts est grande et éprouvante…
            Je pense fort à toi,tiens-moi au courant si tu veux…C’est vrai qu’en public,ce n’est pas évident.
            “Ne plus avoir de raisons de rester est une bonne raison de partir”dit une maxime.
            Mais tu sais,partir,cela peut aussi amener des remords terribles,car on sait ce qu’on quitte,et pas forcément ce qu’on retrouve…
            Comme je l’ai lu plusieurs fois sur ce site,PARTIR POUR SOI,OUI,pas pour un autre…Mais il faut reconnaître qu’une femme a rarement l’élan de quitter son mari s’il n’y a pas un autre homme,un autre espoir d’amour,qui l’attendent derrière…
            Cela demeure bien évidemment toujours trèèès injuste pour le conjoint(ou la conjointe,cela se conjugue aussi au féminin,ce genre de situation dramatique,et combien!),surtout quand le compagnon de vie qui nous accompagne depuis des années n’a pas grand’chose à se reprocher. :(…sinon d’être avec nous acteur dans une routine mortifère.
            Mais parfois,le départ,c’est aussi une question de survie.Morale…et physique.De respect de soi,et de l’autre.
            Il faut que tu penses à toi…Car malheureuse,tu ne pourras pas rendre heureuse la personne qui vit avec toi.Et que tu sois honnête et sûre de toi envers ton conjoint,pour ne pas le faire souffrir indéfiniment,surtout s’il est au courant…
            Courage,Ice…
            Bonne soirée à toi.

          2. Si l’on m’avait mise en garde avant de franchir le pas, je ne l’aurai pas fait. 10 ans de vie commun, une vie de couple confortable, une maison, un petit garçon, dont l’arrivée à bouleversée mon mari… et notre vie de couple (reproches d’être devenue une mère louve…). J’ai tout quitté 4 mois après une rencontre avec un homme. Début de relation passionnel, mais le bel Apollon s’était inventée une vie rassurante. Il s’est avéré être un grand enfant, complètement endetté… Des ailes oui, mais des ailes en carton. L’inconfort de la situation, la garde alternée et ses difficultés, problèmes financiers… Dépression. Les portes de l’enfer se sont ouvertes en grand devant moi. Mon mari attendait que je “soigne ma dépression”… les remords… Comment se battre contre la pensée de faire marche arrière ? J’avais fait tant de mal autour de moi. Le manque de mon enfant, le sentiment de mourir a petit feu… une vie en mode pilote automatique. L’euphorie de cette nouvelle histoire m’a quittée et j’ai l’impression de me réveiller d’un rêve pour me rendre compte que finalement c’est vraiment arrivé… Chaque jour est devenu un fardeau.
            Aujourd’hui je m interroge sur mes choix. Me suis je trompée ? Je n’ai plus envie de mon amant car il me déçoit et mon cœur ne palpite plus pour mon mari… Mais je sais que ma place est dans mon foyer, cette maison que j’aime, auprès de mon fils qui me donne le courage d’espérer. Et qui me fait me sentir bien. Alors j’ai l’espoir que je pourrais reprendre ma vie, réapprendre à être une bonne épouse, avec des efforts. J’

          3. Si l’on m’avait mise en garde avant de franchir le pas, je ne l’aurai pas fait. 14 ans de vie commune, une vie de couple confortable, une maison, une petite fille, dont l’arrivée à bouleversée mon mari… et notre vie de couple (reproches d’être devenue une mère louve…). J’ai tout quitté 4 mois après une rencontre avec un homme. Début de relation passionnel, mais le bel Apollon s’était inventée une vie rassurante. Il s’est avéré être un grand enfant, complètement endetté… Des ailes oui, mais des ailes en carton. L’inconfort de la situation, la garde alternée et ses difficultés, problèmes financiers… Dépression. Les portes de l’enfer se sont ouvertes en grand devant moi. Mon mari attendait que je “soigne ma dépression”, tout en s’occupant avec amour de notre fille… les remords… Comment se battre contre la pensée de faire marche arrière ? J’avais fait tant de mal autour de moi. Le manque de mon enfant, le sentiment de mourir a petit feu… une vie en mode pilote automatique. L’euphorie de cette nouvelle histoire m’a quittée et j’ai l’impression de me réveiller d’un rêve pour me rendre compte que finalement c’est vraiment arrivé… Chaque jour est devenu un fardeau.
            Aujourd’hui je m interroge sur mes choix. Me suis je trompée ? Je n’ai plus envie de mon amant car il me déçoit et mon cœur ne palpite plus pour mon mari… Mais je sais que ma place est dans mon foyer, cette maison que j’aime, auprès de ma fille qui me donne le courage d’espérer. Et qui me fait me sentir bien. Alors j’ai l’espoir que je pourrais reprendre ma vie, réapprendre à être une bonne épouse, avec des efforts. J’ai eu la force de tout briser en 4 mois, je devrais avoir la patience de reconstruire… Le problème c’est que je n’ai plus d’attirance pour mon mari. Pourtant, lorsque je passe des moments en famille je me sens apaisée.
            Je me laisse guider par mon instinct, je fais des introspectives, j’ai fait une thérapie avec une psy mais je suis arrivée au bout. Je suis devenue tellement aigrie que j’ai un caractère explosif avec tout mon entourage. L’amant a senti mes doutes et a commencé à m’espionner. Il n’a pas supporté les visites de mon mari (échange de valises de notre fille). Je l’ai laissé partir et je me sens comme soulagée. Je réalise aujourd’hui nos différences (professionnelles, financières, intellectuelles). Et je vis au jour le jour dans l’optique de pouvoir retourner au sein de mon foyer. J’ai des efforts a faire pour regagner la confiance de mon mari. J’en suis consciente. Et est-ce ce dont j’ai envie? La liberté est si tentante. Mais les conseilleurs ne sont pas les payeurs. “Profite, tu es jeune, tu referas ta vie”… Dans un monde ou la séparation est monnaie courante, je ne m’y retrouve pas. A suivre…

          4. Bonjour
            je me ss rendu sur plusieurs forums afin de m’éclairer ynnpeu sur ma situation mais c’est aiment pas facile.
            voilà à 30 and je en couple depuis 11 ans et mariée depuis 5 ans, 2 enfants de 5 et 2 ans.
            Tout semblait bien aller ds mon couple jusqu’en décembre 2014.il se trouve que j’ai sympathiser avec un collègue en septembre 2014 mais je le connaissais déjà depuis 4ans (ne ne sommes pas sur le mm lieux de travail).ns avons discuté pas mal par SMS et avons constaté bcp de points communs notamment au niveau de nos “soucis de couple”.en effet, depuis qq tps mon mai et moi nous étions éloignés (boulot enfants fatigue) et ne faisions plus rien en commun.de plus il ne me portait plus d’attention, il centrait tt sur nos enfants.j’ai tiré la sonnettes d’alarme mais pas de résultat.
            en janvier 2015, j’ai fini par entamer une relation ac le dit collègue.mais à chaque fois que je le quittais je culpabilisais vis à vis de mon mari mes enfants ma vie ou “tt roulait trnaquillement” comme dirait mon mari (appart en location, terrain acheté et projet de construction).bref la vie rêvée, peut être mm trop calculé pr mon âge…
            J’ai rapidement avoué à mon mari que je l’avais trompé et me ss dit que c’était sûrement passager. Sauf qu’en réalité a chaque fois que je meloignais de mon collègue pr retrouver l’équilibre familial, j’étais mal et au contraire m’eloignais un peu plus de mon mari.les sentiments pr mon collègue ont grandit.
            les disputes à la maison devenant insupportable et incorrect envers les enfants mon mari à quitté le domicile.j’ai bcp comptabilisé et j’ai tenté de prendre du recul mais je n’ai pas tenu très lontps mon collègue de son côté serait séparé et ns ns sommes revus.
            j’ai été voir un psy qui m’a surtout aidé concernant les parents qui me rapprochaient la situation et qui étaient devenus très distant ac moi alors que ns avons tjs été très proche.
            en septembre j’ai demandé à mon mari de revenir à la maison.et la ça été pire que mieux.j’étais hyper distante, accepté pas qu’il me touche, plus de sujet de conversation, et pire, je n’étais plus à l’aise et ne me sentais plus cher moi. J’en revenais comme au début d’année, à traîner plus lontps au boulot par crainte de rentrer.il est finalement reparti et je me ss sentie mal.ns avions déjà évoqué le divorce mais la il m’a mis au pied du mur en me disant de faire les démarches.or j’en étais incapable.je ss une personne qui avait de forte valeur familial.je n’ai connu que mon mari et pour moi c’était pr la vie et finalement c’est moi qui ai fauté.je nassume pas la situation.de son côté, mon collègue m’attend et tt comme mon mari souffre de mon indécision.je n’arrive plus à me projeter dans l’avenir.pourtant, je me ss vu ac l’on collègue se présenter nos enfants, retaper une maison, mais à ce jour je n’en ss plus si sur et parfois la différence d’âge me fait “pzur” (il a 43 ans soit 13ans de plus que moi) .et ac mon mari, je ne sais pas si un jour je serai de nouveau en mesure d’accepter qu’il me touche finalement je vois essentiellement par les enfants et sa douleur.
            je ss une personne qui a un gros manque de confiance en soi depuis tjs.
            maintenant il me faut prendre une décision et mis tenir contrairement à ce que j’ai fait jusqu’à maintenant.je regarde tjs en arrière.ce que j’ai vécu avec mon mari, les enfants si jeunes qui paient le pris fort mm si jusqu’à maintenant elles comprennent bien le système de garde alterné.
            J’ai peur de ne pas avoir tt tenter pr sauver mon couple et ma famille
            est ce que l’amour pr mon mari peut revenir?
            Dois je tenter une thérapie de couple?
            est ce que mes sentiments pr mon collegue ne sont pas que passager?j’en doute étant donné que cela fait un an…
            Je vis très mal la situation et cela ne peut plus durer ainsi.
            si vs pouvez m’éclairer, ce sera ac plaisir

        2. Ne plus avoir de raisons de rester est une bonne raison de partir ….j’ai des millions d e rester et la premiere, c’est que je suis femme en mon foyer….ma vie, elle est là, c’est peut-être une erreur d’éducation droite et lisse, mais ma place est ici, malheureuse mais ici…je vis avec lui, je travaille avec lui, je respire avec lui…mais je ne l’aime plus, contrairement à lui qui est fou d’amour pour cette vie qui lui convient à merveille, je cache mes tristesses et il me coit comblée par une vie materiellement et humainement comblée…voilà, j’ai rencontré quelqu’un il y a presque un an, passion, enfantillages, fous rire…j’ai retrouvé la vie….que je n’avais plus depuis la longue hospitalisation de mon mari et ce passage de l’état de bonheur insouciant à l’état d’inquiétude et de grisaille.Pardon…et puis la rencontre, les échanges avec cet homme qui ne me plaisait pas physiquement, situation financière inconfortable, nos jeux, nos parties de cache cache avec la vie.Le bonheur ….mais la nuit est arrivée dans ma tête, que faire? ou aller? que vivre? et ce matin, je lui expliqué que tout était terminé, je veux que mon esprit s’apaise et que tout redevienne comme avant, quand j’étais malheureuse. reconstruction en cours LOADING….
          Merci Ceci, tes mots sont un grand secours pour moi

          1. Bonjour Ice,

            Mais moi aussi,vois-tu,je suis femme au foyer…Ce côté de la situation n’est bien évidemment pas à négliger,surtout à partir de 40 ans,et femme,et quand on n’a jamais travaillé pour un autre que son homme!J’ai été huit années sa secrétaire(il exerce une profession libérale).
            24h sur 24,7 jours sur 7,ensemble…Et tu sais quoi?J’étais très amoureuse de mon mari,et cette existence en vase clos ne me gênait pas.Au contraire,j’aimais cette routine rassurante.
            Moi aussi,il y a 13 ans,quand je me suis mariée,c’était un choix…Je savais parfaitement à quoi je m’engageais…Et j’ai sincèrement cru y trouver le bonheur ET POUVOIR FAIRE CELUI DE MON MARI…ad vitam aeternam.
            Moi aussi,j’ai grâce à lui une situation matérielle stable et sécurisante,du moins pour le moment…Mon mari est plus âgé que moi,il a pris sa retraite.J’aurais beaucoup de choses à dire,mais en profil public,je n’y tiens pas,je préfère m’en remettre aux seuls ressentis…C’est ce qui nous fait le plus souffrir,n’est-ce-pas?
            La vie nous passe dessus comme un bulldozer,Ice…Ton mari a subi une hospitalisation douloureuse…Et ce fut pour toi le trauma de trop qui est venu ébranler toute la pyramide patiemment construite au fil de tes années d’union…Moi,ce fut autre chose,de tout aussi traumatisant,mais encore une fois,tout raconter ici me pose un problème de confidentialité.
            Mais il y a,je crois,souvent un déclic qui nous affecte profondément et nous fait tout remettre en cause.Une décision de mon mari fut le déclencheur,par une décision qu’il a prise sans mon accord et contre ma volonté,d’un effondrement personnel total que je subis encore aujourd’hui et qui a massacré nos vies.

            Après avoir pris ce choc en pleine figure,et en avoir conçu une vive rancune contre mon époux,quelque chose s’était définitivement brisé entre nous,et comme toi,j’ai rencontré un homme de mon âge,avec qui je partageais énormément de points communs,et ce fut…Oh mon Dieu,comment décrire cette insouciance oubliée,reniée,bafouée depuis des années de vie rangée et frustrante,à la longue carrément usante?Oui,car ça m’a alors ouvert les yeux sur l’existence que je menais depuis plus d’une décade…Mon homme comme le tien y trouvait parfaitement son compte,ne sentant ni ne voyant iren venir,sûr de lui,aveugle à moi,à mes ressentis…Il s’en foutait,de ma vie.Il trouvait normal que je n’existe que par lui,dans une prison dorée.mais,même dorée,une prison reste une prison.
            Comment nommer ce grand souffle d’air frais qui s’est engouffré entre les barreaux de ma cage,cette joie,ces élans,cette allégresse,ces enfantillages,comme tu dis,cet envol du coeur et de l’esprit??Un oiseau captif qui retrouve sa liberté…Je crois qu’on appelle bêtement ça le bonheur.Par l’Amour.
            Mais le Prince charmant était aussi un charmant dilettante…Un adorable bohème qui ne voyait pas plus loin que le bout de son joli nez…Sans doute est-ce cette légèreté qui m’a attirée en lui…Tout le contraire de mon mari,sérieux,réflechi,sans fantaisie.Seulement,ces deux hommes ont les défauts de leurs qualités…ce que je trouve en l’un,je ne le trouve pas en l’autre…Et au final,les deux m’ont déçue.
            J’ai tout dit à mon mari et il m’a pardonnée(enfin,c’est ce qu’il prétend.)Je suis revenue à ma vie triste et mortifère qui n’en n’est pas une.Parce que je n’avais pas d’autre choix.Je crois qu’il eût mieux valu que je partes,pour lui comme pour moi…Mais il m’aime toujours.Et moi,je suis lâche,et je me sens très méprisable pour cela.
            Je ne suis pas fière de l’avoir fait souffrir,et encore plus prisonnière qu’avant d’avoir perdu sa confiance(ce que je peux comprendre…)Je regrette de l’avoir blessé,terriblement.
            MAIS JE NE REGRETTE PAS D’AVOIR CUEILLI UN PEU DE BONHEUR,CE FUT TROP COURT,MAIS CE FURENT LES PLUS BELLES PAGES DE MA VIE.Je sais que ces moments furent parfaits car ils étaient détachés de toute réalité…ce n’était pas la vraie vie et c’est bien la réalité qui les a détruits.Je doute qu’il y en ai d’aussi heureux à l’avenir…Ce sentiment que tout est fini est une désespérance.J’essaie de rendre heureux mon époux,mais hélas,quand le moule est cassé…on rame à mort tous les deux.J’ai le sentiment qu’un jour,peut-être très proche,la barque coulera.
            Il y a une chanson de Dalida que tu peux trouver sur Youtube(même si tu n’aimes pas forcément Dalida,c’est uniquement pour le texte sur les femmes au foyer,et ça nous ressemble tellement!):”SEULE AVEC MOI”.Tout ce que l’on peut ressentir y est parfaitement décrit.
            Je t’envoie plein d’ondes positives…Du courage,ma belle.Il en faut,pour eux,pour nous.Je ne suis toujours pas sûre d’avoir fait le bon choix…J’ai fait le choix froid,le choix de la survie du corps,de la raison.Mais la partie chaude en moi,celle du coeur,des sentiments,du besoin d’être heureuse,je l’ai condamnée,et sincèrement,je ne sais pas si je pourrais continuer longtemps…Je n’arrive même plus à jouer la comédie.Ce n’est bon ni pour moi,ni pour lui.
            A bientôt si tu veux,Ice…Je pense fort à toi.

  28. voici mon histoire, je vis en couple avec ma partenaire depuis pres de 15 ans, nous etions heureux, biensur avec des hauts et des bas comme tout les couples, nous avons fait construire une villa en 2012 et y vivons depuis fin 2012. notre relation n’etait pas au top depuis mi 2012, manque de communication, une petite séparation en mai 2012 (une semaine), à son initiative. mais sans réelle séparation, telephone, elle viens me voir,… Retour à la maison, mais sans vrai dialogue… En septembre, c’est moi qui lui demande de partir pour qu’elle puisse prendre du recul et voir ce qui n’allait pas, car elle se disait perdue et ne savais pas quoi faire. Notre maison terminée en decembre 2012, nous avions pris la décision en communs d’y entrer ensembles et peut etre que cela allait nous redonner un coup de boost comme on dit. Le temps passe, moi je me sens tres bien avec elle, mais notre manque de dialogue se fait ressentir, nos relations intimmes s’espacent de plus en plus, j’ai l’impression qu’elle n’a plus envie de moi ni de rien. Nous travaillons beaucoups tout les deux, j’essaie d’effectuer le plus de taches menagere afin de lui rendre la vie un peu plus facile, mais notre relation ne s’rrange pas (pas de dispute, ou autres), je suis tres amoureux d’elle, mais je la sent s’eloigner de plus en plus. Fin janvier 2014, etant un peu hor de moi, je lui envoi un sms en lui demandant si je devais chercher un nouveau domicile, car rien n’allait mieux entre nous. Elle me repond que en effet rien ne va plus et qu’elle a qlq d’autre dans sa vie et qu’elle va partir vivre avec lui. C’est un homme divorcé depuis 10 ans de son epouse, mais ils vivent toujours ensembles. ils ont 3 enfants. Ce n’est pas la premiere fois qu’il quitte sa femme pour une autre, ce sera la troisieme fois, et a chaque fois, il ets retourné vivre avec sa femme et ses enfants. Actuellement, nous vivons toujours sous le meme toit juque mi mars, ensuite ma compagne s’en va avec cet homme. Elle me dis qu’elle est amoureuse de lui, ne sait pas si cela fonctionnera avec lui, mais qu’elle ne veux plus revenir en arriere. Je suis toujours tres amoureux de ma compagne, mais je sais que je dois la laisser partir pour vivre “son experience” de peur qu’elle aie des regrets toute sa vie. J’espere de tout coeur que cette séparation pourra peut etre lui faire un déclic ou plutot un électrochoc, en esperant qu’elle realise qu’elle fait peut etre la plus grosse betise de sa vie…. Je suis actuellement déchiré entre la tristesse, l’espoir d’un éventuelle retour et la peur d’une separation définitive. Les seuls sentiments absents pour l’instant son la colere et la rancunes. Je l’aime de tout mon coeur et j’espere finir ma vie avec elle. je voudrais tant qu’elle puisse se retrouver tout d’abord avec elle meme et ensuite nous verrons ce que l’avenir peut nous apporter…. Donnez moi vos impressions et peut etre qlq conseils, je suis assez perdu pour l’instant… merci

    1. Bonjour,
      Je vous remercie pour votre commentaire très touchant. Je suis heureuse de voir que vous êtes finalement nombreux à vous battre pour votre couple alors même que les séparations semblent aujourd’hui la seule solution aux yeux du monde. Ce sont des beaux témoignages que vous nous offrez.
      Quand je lis votre histoire je comprends qu’il y a beaucoup d’incompréhension de votre côté et donc une certaine passivité car vous ne savez que faire pour votre femme.
      C’est admirable de vouloir la laisser faire ses expériences, mais elle doit aussi savoir que vous ne pouvez pas accepter d’être traité comme cela. C’est-à-dire que vous devez préserver votre dignité car en tant qu’être humain on se doit de prendre soin de nous. Laisser l’autre nous faire du mal ce n’est pas nous respecter. Je ne sais pas si je suis très claire mais l’idée est que même par amour on ne peut tout accepter et pardonner ne veut pas dire accepter qu’on nous fasse du mal, bien au contraire.
      Je vous laisse réfléchir sur cela et n’hésitez pas à revenir vers moi si je ne suis pas bien claire ou si vous souhaitez approfondir la chose.

      1. merci pour votre reponse rapide, elle est consciente que tout cela me fais souffrir et croyait moi qu’elle en souffre aussi à sa facon, mais le disfonctionnement au sein de notre couple etait devenu si grand, que l’attrait de l’aventure est devenu plus fort, gommant certainement les défaut chez moi et emplifiant aussi les qualités de l’autre… Cela ne durera peut etre qu’un temps ou l’aisje perdu pour toujours? A l’heure actuelle, personne ne peut y répondre malheureusement.

        1. En effet c’est difficile de répondre à cette question car chaque personne est unique, c’est ça la richesse des relations humaines même si c’est parfois déroutant…
          Ce qui est sûr c’est que vous ne devez pas porter cela seul et souffrir en prenant trop sur vous. Il faut prendre soin de vous sinon cela peut atteindre l’estime de soi…

          1. merci pour votre commentaire ainsi que votre soutien, je vais m’atteler à me reconstruire tout d’abord, on verra ensuite s’il y à un changement percu de l’exterieure.

    2. Je réagis par rapport à cet article/
      Mon mari et moi sommes mariés depuis 15 ans, nous nous connaissons depuis 25ans au moins. Une relation de couple avec des hauts et des bas aussi, 2 adolescents. Nous avons vécu des moments très forts mais voilà il y a un manque évident de communication entre nous. On discute de tout sauf des vrais problèmes nous concernant. Je dois initier chaque moment de discussion sans jamais trouver une solution à nos problèmes car mon mari y met fin à chaque fois et de façon brutale. Il me reproche de ne pas être une femme depuis la naissance de notre 2e enfant, d’être plus une mère. Il n’est pas du genre à prendre du recul et se remettre en question. Nous ne sortons jamais ensemble depuis pas mal de temps, à part des projets matériels rien en ce qui nous concerne en tant que couple. Il dit toujours qu’il m’aime mais ne fait rien pour que nous nous retrouvions en tête à tête, moi qui adorerais ça. Je veux prouver à moi-même (agée de 45 ans maintenant) que je peux faire autre chose et avoir vraiment quelqu’un qui s’intéresse à moi, et avec qui je pourrai tout partager y compris des moments de loisirs et non seulement des obligations familiales. J’ai réfléchi à tout ça et veux lui annoncer que je veux tout arrêter et passer à autre chose. Mais je ne sais pas comment le lui annoncer, j’ai peur de lui faire du mal, de faire du mal à mes enfants. La vérité est que j’ai rencontré quelqu’un qui me redonne confiance en moi, qui veut refaire sa vie avec moi (calme plat aussi au niveau de son mariage . Est-ce une cristallisation? Aidez-moi. Merci de vos conseils.

      1. Bonjour,
        J’ai lu avec intérêt votre commentaire et vous en remercie. C’est intéressant car je travaille en ce moment sur un accompagnement, que je proposerai sur mon blog, sur cette période de la vie entre 40 et 50 ans, où on vit un tournant dans notre vie. Je vous parle de cela car ce que vous me décrivez m’y fait fortement penser. Je crois que la tentation de se sentir exister autrement, de refaire sa vie, de vivre des choses nouvelles est assez universelle, mais mettre de côté ce que l’on a construit jusqu’ici ne me semble pas la solution. Cela engendrera un échec, un deuil à faire, des blessures à cicatriser.
        Avez-vous pensé à vous faire aider en couple? Ce que vous vivez avec la personne que vous avez rencontrée peut en effet être une cristallisation et être de nouveau une grosse déception dans quelques temps…
        Je vous parle en toute franchise car je ne souhaite que votre bien. Je reste à votre disposition bien évidemment si vous avez des questions.
        Merci pour votre confiance,
        Camille Rochet

        1. Bonjour Camille,
          Merci pour votre rapide réponse et ces conseils.
          Ayant vu que nous ne pouvions pas régler ce genre de problème à nous deux seuls (toujours à cause de cette difficulté de communication dans notre couple), j’avais proposé à mon mari (quelques temps déjà) d’aller consulter ensemble un psychologue. Il est complètement fermé à ce genre de démarche. Effectivement, mon mari et moi n’avons jamais décortiqué notre problème pour savoir pourquoi notre couple est en froid. Demander un accompagnement pour moi seule ne me semble pas être la bonne solution. En même temps ce que je vis actuellement est tellement beau, mais me fait peur en même temps. Je ne sais plus quoi faire ni quoi penser.
          Encore merci Camille de vos conseils.

          1. Bonjour,
            je réagi aussi à ce commentaire, je ne sais pas si ce que vous ressentez pour votre nouvel ami est une cristalisation, mais vous au moin, vous vous posez la question et ca c’est déjà une démarche positive je trouve. Ma compagne elle ne se pose absolument pas la question, du moin à ma connaissance. Elle fonce droit devant et j’ai bien peur pour elle qu’elle ne soit à ramasser à la petite cuillère dans quelques mois, ou peut etre pas… Qui sait… Pendant ce temp, moi je déguste et croyez moi que la douleur est intense, alors, je ne veux absolument pas vous dire ce que vous devez faire, mais surtout réfléchisez y bien avant de passer à autre chose, de rendre votre mari hyper malheureux, peut etre aussi votre nouvel aùi dans quelques temps, mais vous également, si vous veniez à regretter cette décision dans le futur.

          2. Bonjour Marie….depuis des mois, je suis à la recherche d’un commentaire qui pourrait m’aider à y voir plus clair, à me retrouver….ce que vous vivez, je vis la même chose a quelques details près depuis mai, j’ai 45 ans, deux enfants , une vie très enviable….dîtes moi, où en êtes-vous aujourd’huiaprès ces quelques mois passés?Avez-vous des regrets? voyez-vous toujours votre bulle d’oxygène?

    3. Bonjour Patrice.

      Je tiens à vous témoigner mon courage pour cette force et cet amour voué à votre compagne. Votre démarche est tout à fait honorable. Je n’ai pas votre vécu. J’ai 32 ans pas d’enfant mais une expérience du genre humain notamment l’amour. j’ai tout quitté pour une fille j’ai changé de ville pour au final déboucher sur une rupture très rapide. Je me suis retrouvé à un endroit ou je ne connaissais personne ou je me reconstruis socialement et professionnellement petit à petit. j’ en reviens donc à votre histoire qui n’est pas tout à fait similaire avec la mienne car vous avez eu une relation de 15ans et une vie amoureuse comblée. alors se retrouver comme qui dirait au pied du mur n’est surement pas évident pour vous. J’aurai agi comme vous. Votre compagne doit vivre ce qu’elle a à vivre, surtout si vous l’aimez et vous souhaitez son retour. faites preuve de courage gardez cette force en vous. seulement ne tombez pas dans le piège. Pensez à vous également, occupez votre vie du mieux que vous pouvez ne vous enfermez pas dans cette spirale ou vous dormez mangez respirez pour elle. je pense que notre vie est tracée si elle doit revenir elle le fera. au quel cas il faudra que votre vie à vous continue d’exister, c’est à dire sans elle. l’amour est destructeur et n’épargne généralement personne. il n’y a pas de remède miracle, mais vous avez la permission d’y croire en restant conscient. Aujourd hui vous souffrez car vous perdez 15 ans de bonheur. Il ne faut jamais se porter fautif. il y a eu un désaccord entres vous . vous avez tente en vain de trouver des solutions qui ont repoussé en quelques sorte l’échéance. j’ai appris à mes dépends que l’être humain est imprévisible. La femme qui m’a quitté était un modèle du genre en amour,fidélité également en tant que mère. 3 jours après notre séparation elle côtoyait quelqu’un. Je n’y ai pas cru pourtant la réalité est bien présente. Comme vous je suis passé par le doute, la haine, l’acceptation …… et bien j’ai fini par ne plus lui en vouloir. Car il y’a un passé un jardin secret des blessures antérieures la concernant et une part d’égoïsme venant de ma part. aujourd’hui j’espère toujours qu’elle revienne et je me refuse tout autre relations. mais j’apprend et surtout je me force à ne pas dériver car la vie est trop courte est trop importante aà mes yeux. et puis si elle m’a aimé, si d’autres m’ont aimé c’est bien que l’on puisse m’aimer encore. 😉 Voilà je viens de voir votre message cela fait 1 mois qu’il est paru. N’hésitez pas à me contacter . et puis on voudrait bien connaitre l’évolution de votre situation depuis 1 mois.

      à très bientôt

      1. @ Arnaud et Patrice
        Les liens avec mon amant que j’ai rencontré depuis un peu plus de 2 mois maintenant se sont consolidés. Nous nous aimons très fort. J’ai eu la démarche de dire à mon mari que je voulais arrêter notre relation de couple. Il est toujours très amoureux de moi dit-il. et ne veut pas que nous nous séparons. Je ne ressens plus rien pour mon mari, mais j’ai peur de briser les liens à cause de la réaction de nos enfants et surtout du dernier qui a très mal réagi après avoir entendu nos disputes. En même temps je veux m’épanouir, et à mon âge vivre pour moi.
        Que faire : ne pas briser mon couple pour le confort des enfants, ou partir avec mon amant avec qui j’ai vécu des choses formidables ? Vouloir rester pour ses enfants, est-ce raisonnable?
        Aidez-moi

        1. Bonjour Marie,

          Je ne sais pas quoi vous conseiller, il est clair que rester pour les enfants n’est certainement pas une solution “idéale”, le confort non plus. Mais ATTENTION, posez vous surtout les bonnes questions, c’est à dire, vos sentiments pour votre mari sont-ils devenus inexistants parce que ils ont etaient “transferés” vers votre amant???? Qui vous dis qu’une fois partie avec votre amant, donc la relation excitante du au fait qu’elle soit (risquée, secrete), ne deviendra pas tout aussi banale?!?! Faite bien la différence entre la passion qui est ephemere et le veritable amour qui se construit au fil des années avec bien entendu un “essouflement” qui est normale… Pesez bien le pour et le contre, mais à vous seule reviens la décision finale….

          1. Bonjour Marie,

            J’ai les larmes aux yeux en lisant et en repondant à votre commentaire… Vous avez pris une sage et tellement courageuse décision. Je suis certain que votre amour à tout les deux sera suffisament fort pour affronter votre travail de reconstruction. Je vous felicite tout deux pour le courage et la reussite certaine de vos efforts conjugués.
            J’espere sincerement que ma femme aura tout le bon sens et le dicernement dont vous faites preuve… J’ai toujours de l’espoir de mon coté, maintenant que j’ai “coupés les ponts” totalement avec elle (seulement depuis 2 jours), que le manque pourra se creer et qu’elle s’apercevra qu’elle m’aime toujours et surtout suffisament pour tenter de renouer…
            Donnez nous de vos nouvelles, les histoires qui finissent bien font toujours plaisir à entendre.

            Patrice

        2. Bonjour Marie,

          Je rejoins patrice sur votre relation. Est il de bien de quitter ce qu’on a construit pour quelque chose d’éphémère? Vous savez on sait très bien ce que l’on perd mais on ne sait pas ce qu’on gagne. Marie sachez que la passion ne dure qu’un temps. Si vous pensez ne plus aimer votre mari alors faites les choses dans les règles. Je suis tout à fait conscient des enjeux . Il y a une vie de famille derrière tout cela. Prenez le temps de réfléchir. Pourquoi pas dans un premier temps prendre un peu de distance et envisager une séparation pour faire le point. si vous avez envie de sauver votre couple prenez les dispositions necessaires comme par exemple une thérapie de couple. Moi ça m’a beaucoup aidé. Même si je ne suis plus avec aujourd’hui on a quand même évité plusieurs fois la catastrophe. Vous avez une longue relation qui est enjeux. Quel âge à votre enfant ? Et vous Marie quel âge avez vous? Il y a tellement de facteurs qui rentrent en compte. Moi sincèrement je pense que cela mérite réflexion. êtes vous sûre de ne plus aime votre mari? Si c’est le cas ne vous brise pas la vie . Avançé pour vous. Mais si il y a matière à réfléchir alors réfléchissez vous pourriez le regretter. tenez nous au courant.

          1. Merci Patrice et Arnaud, pour avoir pris le temps de me répondre.
            Après nos discussions orageuses, j’ai compris que mon mari m’aime encore. Il l’a dit et redit, il fera tout pour sauver notre couple.
            J’ai réfléchi à tout ça et avais décidé d’en parler à mon amant, qui lui aussi voulait vivre avec moi. Je n’ai pas eu le courage. Au téléphone, ce matin, mon amant a compris où je voulais en venir et a choisi de prendre la décision (pour nous 2 disait-il) de tout arrêter. Il l’a très mal pris et a même parlé de perfidie de ma part.
            je suis en quelque sorte soulagée. Maintenant à 46 ans, il me reste à rejoindre mon mari dans ses efforts pour le sauvetage de notre couple. Ce travail va être surement difficile. Mais je ferai tout ce que je pourrai pour y arriver. Je pense même à faire une thérapie aussi.
            Merci encore pour votre soutien et vous souhaite à tous les deux de retrouver l’Amour (avec un grand A. Poursuivez vos efforts.
            Je vous donnerai des nouvelles et espère en avoir de votre côté.
            Marie

      2. Bonjour Arnaud,
        Merci pour votre réaction, ma femme à maintenant quitté le domicile conjugale depuis le 15 Mars. Ce fut un déchirement de la regarder partir… Depuis son départ, elle n’a cessé de prendre de mes nouvelles, même de me rendre visite réguliérement. c’était à chaques fois pour moi une joie de la voir arriver, mais une douleur immense de la voir repartir à chaques fois. Nous avons eu des conversations très constructives, amicales, et nous avons même réussis à discuter de nos erreurs passées… En fait, ma femme ne concois pas de me perdre commme “ami”, “confident”, “frere”,… Peut etre qu’inconsciement, les sentiments amoureux sont toujours présent mais “refoulés”. de mon coté, je suis actuellement des séances avec une psychotérapeute, afin de me reconstruire et surtout de reprendre confiance en moi. Hier midi, ma femme est passée à la maison (elle à toujours un bon pretexte pour venir), mais là, les rôles se sont inversés: j’ai été beaucoups plus “froid et distant” qu’a l’habitude, ca l’a assez surpris… Je lui ai dis que s’il n’y avait pas quelque chose d’important, il ne fallais plus qu’elle vienne à la maison, car de mon coté, je devais guerir de tout ca… Là, sa réaction fut assez surprenante, elle est partie comme une fusée avec les yeux remplis de larmes, mais sans dire un mot!! c’etait un mélange de tristesse et de colère. plus tard dans l’ap midi, une collégue à elle avec qui j’etait en contact, m’a annoncé via facebook qu’elle venait de voir ma femme, et que celle ci n’acceptait pas que je contacte sa collégue et lui avait demandé de me supprimer de ses contacts, ce qu’elle à fait… Ce matin, je suis partagés entre la peur d’avoir éloigné ma femme et une sensation d’avoir enfin pris une décision sans lui avoir laissé le choix. cela la fera peut etre reflechir et peser toutes les conséquences ( à savoir tout ce qu’elle risque de perdre).

        1. Bonjour patrice,

          Je suis très heureux d’avoir de vos nouvelles. Effectivement la situation à l’air d’évoluée. Je vous sens un peu plus maître de vous même. Vous avez fais le bon choix d’allez voir une psy. Cela aide à la reconstruction avec soi même. Je suis suis dans le même cas que vous, j’en vois une également. Vous savez l’être humain est avant tout égoÏste, donc pour moi votre réaction de vouloir mettre de la distance est tout à fait normal. Pensez à vous il faut vous reconstruire, elle en a décidé ainsi donc si vous êtes dans l’acceptation de l’éloignement de votre femme il faut pouvoir penser à soi, envie d’aller de l’avant et se reconstruire pourquoi pas amoureusement. Voilà 4 mois que la mienne est parti. J’ai su par relation qu’elle fréquente les sites de rencontre, alors qu’il y a même pas 1 mois elle me disait que c’était tellement dur pour elle. j’en ai énormément souffert mais je l’accepte et grâce à une volonté de fer et de faire, un travail sur moi même et un caractère fort j’avance petit à petit. Le travail m’aide beaucoup et heureusement. Encore une fois toutes les histoires sont vécues de manières différentes. N’oubliez pas Patrice elle à décidé de partir c’est son choix, à elle d’assumer la douleur causer et les conséquences. Car elle aussi souffre énormément et se demande sûrement si elle a pris la bonne décision. Concernant facebook je pense qu’il y a un élan de colère et d’incompréhension au vu de votre réaction. Et pour moi c’est un détail. Ma copine a réagi de la même manière. Le pire dans tout ça, elle regardait mon facebook ensuite elle m’envoyait des sms en me repprochant certaines personnes que j’avais en ami du genre féminin. En faît elle pratiquait la psychologie inversée. Tout ce qu’elle ne voulait pas que je fasse et bein elle le faisait. Si elles ne maîtrisent plus le sujet elles sont destabilisées. Hors dans votre cas vous avez choqué son habitude. Elle était contente de vous voir sauf que vous lui avez précisé que vous aviez besoin de vous recontruire et que souhaiteriez qu’elle ne vienne plus. Elle n’a plus eu la situation en main patrice. Et je trouve que vous avez pris la bonne décision car ouii! elle va réfléchir et d’un côté c’est beaucoup mieux pour vous car vous pourrez avancer dans de meilleurs conditions. Elle doit sentir que vous êtes la mais que vous pensez avant tout à votre reconstruction. J’ai agi exactement comme vous sauf que j’ai mis beaucoup plus de temps à le faire du coup elle n’est jamais revenu mais je me sens mieux aujourd’hui même si il n’y a pas un jour ou je ne pense pas à elle. Soyez fort, continué à voir votre psy et donné moi de vos nouvelles .

  29. Mon copain avec qui j’ai passé 5 ans m’a quitté pour une autre fille (enfin c’est ce que je suppose puisque j’ai appris 2 semaines à peine après la rupture qu’il était avec elle). Hormis le fait que notre couple n’était pas tout rose car il ne faisait plus d’efforts, plus de petites attentions et me mentait pour un oui et pour un non, ça faisait plusieurs années qu’on était ensemble, on a grandit ensemble et on a partagé tellement de choses que je suis encore choquée qu’il m’ait remplacé si vite, sans recul… J’espère que votre article dit vrai, car j’ai perdu confiance en moi, en ma personne… Je ne comprends pas comment on peut laisser tomber quelqu’un qu’on a aimé pour un autre, sans essayer de sauver son couple…
    J’ai couper tout contacte avec lui, j’ai trop mal et je veux qu’il comprenne que je ne suis pas un objet et que je ne suis pas à sa disposition… Je ne sais pas si je veux qu’il revienne, car il a cassé quelque chose dans mon coeur qui ne se réparera jamais… Mais j’ai perdu confiance en l’amour…
    Votre article me remonte un peu le moral; j’espère qu’il se rendra compte que notre histoire était belle et qu’il ressentira le manque… Pour l’instant, il est au canada et rentre en décembre… J’espère à ce moment là le déclic 🙁

    1. Bonsoir,
      Je suis désolée pour ce qui vous arrive et je vous remercie de nous faire part, avec autant de sincérité, de tout ce que vous vivez et ressentez.
      Je suis contente que mon article vous soulage un peu et j’espère pour vous que votre ex prendra du recul. Cela peut aussi prendre beaucoup de temps et certains même ont trop d’orgueil pour s’avouer qu’ils ont fait une erreur… Je vous dis cela pour pas que vous attendiez trop de ce retour car on ne sait jamais ce qu’il peut se passer dans la tête d’une personne.
      Je comprends tout à fait que votre estime de vous-même ait été blessée. Il y a un deuil à faire, si cette rupture s’avérait définitive, et un travail à faire sur vous pour ne pas porter sur vous la cause de cette histoire. C’est tout à fait naturel que vous culpabilisiez et que vous ayez l’impression de ne pas avoir été à la hauteur. Mais vos émotions actuelles déforment la réalité.
      Si vous avez besoin de plus de conseils n’hésitez pas,
      Camille Rochet

      1. Merci Camille pour votre réponse très claire et très sensée. Je remonte tout doucement la pente; cela fait presque 3 mois qu’il m’a quitté, je commence donc à avoir du recul. Le plus dur dans cette rupture est la sensation d’injustice et d’humiliation : je donnais tout pour lui, et lui presque rien. Alors pour rééquilibrer le couple, je donnais encore plus et lui de moins en moins… C’était la base de nos disputes, mais il n’a pas essayé d’être plus attentionné envers moi… C’est moi qui était malheureuse et c’est pourtant lui, l’insatisfait, qui a mis fin à notre relation…Le premier choc étant la rupture, je ne savais pas qu’un second choc encore plus important allait arriver : l’autre fille, en même pas 2 semaines… Comment c’est possible de se remettre si vite avec quelqu’un, qu’il ne connaissait pas soit disant? Cette sensation d’avoir était remplacée est pire que la rupture, sachant que je n’ai eu que de fausses excuses pour la justifier… L’impression d’avoir été trompée aussi, car en si peu de temps, je me dis qu’il l’a connaissait forcément d’avant… Je ne sais plus quoi penser…
        Je fais le deuil petit à petit de cette relation toxique, mais c’est pas évident, surtout quand on garde contact avec la famille qui nous apprécie énormément… Mais je sens que ma guérison reste suspendue, en l’attente de son retour en France et d’un éventuel déclic, lorsque les souvenirs lui sauterons à la gorge… Et pourtant, je sais que rien n’est plus possible entre nous deux, je ne comprends donc pas pourquoi mon cerveau et mon coeur restent bloqués sur un éventuel retour puisque je sais pertinemment que c’est foutu…

        Merci encore

        1. Je comprends que vous ayez encore de l’espoir et cela prend du temps à disparaître. Il faut que nos raisons de ne jamais recommencer cette relation soient très claires en nous pour arriver à s’en détacher. Je voulais aussi vous dire de vous préserver par rapport à la relation que vous avez avec sa famille. Cela risque de vous faire plus de mal que de bien, au moins en ce moment et même s’ils sont très attentionnés.
          C’était les deux points que je voulais mettre en relief car cela me semble important.
          Très bonne soirée,
          Camille Rochet

        2. Hello Amande, ton histoire me touche bcp aussi car elle est un peu similaire… sauf que pour moi, c’était moi l’autre femme et malgré celà, je n’ai pas été son choix “définitif” apparament… Je comprends ce que tu ressens… Je n’ai pas compris comment on peut être amoureux du jour au lendemain ou si rapidement malgré la situation… C’est dur à accepter au début mais avec le temps…Je pense qu’au fond de lui, il y a quand même des sentiments et comme il ne veut pas être une cause de divorce, il a pris un autre chemin… Pe que ca aurait marché entre nous ou pas je ne sais pas… Car en général, j’avais droit à ses moments de bonne humeur lol rarement quand il était énervé…

  30. J’ai été l’autre femme pendant de longues années… Les sentiments étaient réciproques (mais pe moins fort pour lui). jamais je n’ai mis la pression ou ultimatum… j’ai appris qu’il divorcait (pas à cause de moi), pour l’instant on ne se voit plus car il ne veut pas que les sentiments remontent à la surface pour les 2, qu’il ne veut pas que je divorce pour lui etc… Puis j’ai appris qu’il a une nouvelle amoureuse; ca m’a fait mal mais bon… c’est si soudain… Pe je ne suis pas assez digne pour lui?! que suis-je encore pour lui? la vie continue mais bon les gens sont facilement remplacables apparament…

    1. Bonsoir,
      Merci de vous livrer ainsi car ce n’est pas toujours évident… Je crois malheureusement que lorsque l’on commence à dépasser nos limites, comme c’est le cas lorsque l’on trompe son conjoint, on se sent un peu perdu et on peut vite se laisser aller à ne plus chercher à construire quelque chose de sérieux. Je vous dis cela car ce n’est pas forcément que les gens sont vite remplaçables, c’est plus que l’on se cherche et que, déboussolé, on peut se laisser aller à nos tentations sans trop peser les réels facteurs qui nous motivent.
      Dites moi si je ne suis pas assez claire…
      Je vous souhaite une bonne soirée,
      Camille Rochet

      1. Merci Camille pour votre réponse… oui pas évident mais se confier fait du bien… Parfois je comprends pas pq certaines maîtresses arrivent à avoir leur homme marié et d’autres pas; est-ce une question de sentiments forts? de réel amour?

        je pensais que c’était la bonne personne mais pe je ne suis pas assez digne de lui?! Pq prendre un autre chemin si les sentiments sont ressentis? Juste pour une question d’éthique?

  31. Moi j’ai dû mal à m’imaginer laisser tomber tout ce que j’ai construit avec mon époux pour de la nouveauté dont l’effervescence dure si peu de temps. Il faut savoir au contraire se renouveler au sein d’un couple qui a parcouru déjà un bon bout de chemin dans la vie.

    Il y a des hauts et des bas certes, mais c’est ça la vie. Il faut apprendre à accepter ce rythme et tenter de le suivre et parfois de le modifier si c’est possible.

  32. Ma femme a eu une relation extra conjugale il y a 3 ans. Après 4 mois de tergiversations elle est partie vivre soit seule (avec lui). Ils se sont séparés après 8 mois. Ma femme s’est retrouvée seule et en dépression…
    Elle en sort à peine !

    1. on dirait mon histoire, enfin pour le début puisqu’elle vient de se décider à partir avec son amant qui a déjà fait le coup à toutes les femmes (tous les âges) de l’entreprise… Et il s’en débarrasse après…

    2. Et qu’avez-vous fait? pq certaines secondes histoires fonctionnent et d’autres pas? On a aussi vite fait d’idéaliser l’autre quand on ne voit que les bons cotés…

      1. La première démarche à faire est d’essayer de comprendre pourquoi vous en êtes arrivés là l’un et l’autre. Ce n’est pas une question de dignité je pense. Quand on ne comprend pas, on a tendance à culpabiliser. D’où l’intérêt de voir ce qui vous a menés tous les deux là, pourquoi vous l’idéalisez, ce qu’il recherchait en vous… Cela vous permettra de prendre du recul pour une prochaine relation.

Les commentaires sont fermés