Est-ce que je l’aime encore vraiment ?

Les accompagnements pour aller plus loin :

Transcription de la vidéo :

C’est une question qui arrive dans la vie de couple particulièrement, mais aussi une question personnelle :

Comment je sais si j’aime encore l’autre ?
Comment je sais si j’ai encore des sentiments pour l’autre ?
Comment savoir si c’est la bonne personne ?

Vous voyez toutes ces questions qui accompagnent les questions autour de la vie affective.

Et j’ai un élément de réponse à ces questions que je voulais vous donner :

Dites-vous bien que le bonheur n’est pas un but. Le bonheur est un choix.

C’est-à-dire que le but n’est pas de toujours ressentir des émotions, des sentiments.

Mais plutôt de vouloir décider de s’engager dans cette direction, de décider de vouloir construire ce qui me semble pouvoir être mon bonheur, ce qui me semble pouvoir m’amener vers un plus grand bien, me faire progresser, me faire aller de l’avant.

Et surtout voir ce que je transmets, ce que je fais fructifier autour de moi et que ma vie trouve un sens.

Mais bien évidemment qu’il ne faut pas être passif par rapport à ça.

Quand on me demande comment savoir si j’ai encore des sentiments vis-à-vis de l’autre, c’est une question qui est très passive.

Vous ne pouvez pas vous arrêter un jour et vous demander : est-ce que j’aime encore l’autre ?

Ce n’est pas possible, c’est utopiste.

Pendant la période amoureuse, oui on ressent des choses. Mais c’est passif.

Ça s’impose à nous, tout le corps est en ébullition par rapport à ça.

Mais ce qu’il y a après c’est un choix, un choix de la volonté. C’est moi qui décide qu’avec cette personne nous allons construire quelque chose qui va nous tendre vers un bonheur.

Ça ne veut pas dire qu’on vivra un bonheur tout le temps au quotidien. Vous savez bien que ce n’est pas ça, mais on sait pourquoi on va vers ça.

Je prends souvent la comparaison avec des enfants. Si vous avez des enfants, vous voyez bien que ce n’est pas tous les jours l’extase et le bonheur. Mais pour autant, vous avez décidé d’avoir un enfant. Vous avez fait ce choix de vous engager là-dedans en sachant aussi les contraintes que cela comportait. Mais vous savez pourquoi, et vous savez que c’est pour un plus grand bien.

Et bien dans le couple c’est pareil. On ne peut pas se demander tous les jours : est-ce que j’aime encore l’autre ou pas ?

C’est une décision.
C’est un choix d’aimer l’autre.

Il y a des jours où ça va être plus dur que d’autres, mais ça fait partie de ma volonté.

Et c’est vraiment essentiel. Parce que souvent on peut le comprendre quand il s’agit des enfants. Certains jours on a pu avoir la sensation qu’on ne les aimait plus. Et en fait, dès qu’ils dorment et qu’on va les voir dans leur petit lit, on se dit : ah oui si en fait je les aime bien.

Avec votre conjoint c’est pareil.

On ne va pas abandonner son mari ou sa femme quand on sent qu’on ne l’aime plus. Ce n’est pas ça une vraie relation affective.

Ce n’est pas une vraie relation d’amour.

Le vrai amour, c’est décision et ça nécessite de la volonté de votre part.

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *