Une image efficace pour vous faire oublier les défauts des autres

Les accompagnements pour aller plus loin :

Transcription de la vidéo :

Imaginez que la personne qui se trouve en face de vous est une boîte, avec à l’intérieur des qualités et des défauts. Défauts et qualités sont séparés par une cloison au milieu de la boîte. Cela s’applique à nous tous.

Se concentrer sur les qualités pour oublier les défauts des autres

L’idée est de remplir cette boîte – et non pas de la vider – avec un maximum de qualités, afin que, naturellement, les défauts partent.

C’est une approche très concrète. Ceci est particulièrement valable dans le couple mais peut se faire également avec nos parents, nos enfants, nos amis, nos collègues, toute relation s’avérant un tant soit peu compliquée.

Plutôt que d’attendre que la personne enlève elle-même certains défauts qu’elle peut avoir, essayez plutôt de regarder le nombre de qualités que cette personne possède.

Le fait de se concentrer sur les qualités de la personne va faire bouger naturellement la cloison à l’intérieur de la boîte. De ce fait les défauts vont en quelque sorte être obligés soit de rétrécir, soit de quitter la boîte !

Plus les qualités prennent de place, moins il y en a pour les défauts des autres

Pensez à cette image. J’observe en effet, particulièrement dans les couples, que l’on a tendance à vouloir que l’autre change, s’améliore, ne fasse plus ceci ou cela. Mais si vous commencez à vous concentrer sur ce que l’autre fait de formidable, vous verrez que les défauts qui vous gâchaient la vie prendront de moins en moins d’importance. Votre regard changera.

N’essayez donc pas de diminuer les défauts, cela ne marchera pas : le résultat sera un statu quo. Pensez bien à cette boîte et faites en sorte d’augmenter les qualités pour diminuer les défauts.

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. C’est un exercice très intéressant, c’est une bonne idée aussi de lui dire à la personne au lieu de lui toujours rappeler par ses Defaults et le critiquer.

  2. Ce qu’elle dit est discutable, dan le sens où c’est une question de choix épistémologique entre deux philosophies : basiquement l’angélisme (aboutissement de ne voir que les qualités) en tant qu’outil thérapeutique pour diminuer des ressentiments négatifs induit par une focalisation sur les défauts ; versus le réalisme (voir les qualités et les défauts tels quel), sans avoir recours à aucun subterfuge, et où donc l’épanouissement objectif du couple pourra s’opérer correctement via l’authenticité comportementale… Ne jamais oublier que la plupart des outils thérapeutiques sont des “illusions positives”, qui doivent être provisoires, le temps que les troubles psy se dissolvent…