Les clefs pour mieux vivre une rupture de couple

Les accompagnements pour aller plus loin :

Transcription de la vidéo :

J’étais dans le train un jour et j’ai entendu une jeune femme qui parlait, au téléphone avec une amie, de sa rupture amoureuse récente. Elle disait comment elle voyait l’avenir, que pour elle tout était devenu flou, et qu’en même temps un garçon lui faisait du charme mais qu’elle demeurait hésitante car elle souffrait encore beaucoup de cette rupture, etc.

La séparation du couple : une expérience compliquée à vivre

Suite à cette conversation, entendue malgré moi, il m’a semblé utile de vous donner quelques clefs pour parvenir à bien vivre la rupture ; du moins la vivre le mieux possible, car une séparation  du couple, la rupture du couple reste une expérience compliquée à vivre.

En cas de rupture de couple, je vous encourage vivement à avoir un vrai moment de célibat, même si cela peut sembler un peu dur. Un vrai moment de célibat, sans aventures de ci, de là, pour digérer l’expérience et faire le deuil de la relation passée.

C’est extrêmement important car sinon on s’engage assez vite dans une nouvelle relation, mais qui n’est pas libre, qui est ce que j’appelle « un amour pansement ». C’est-à-dire que l’Autre peut être utilisé comme un objet servant à réparer notre blessure.

Se reconstruire après une rupture de couple avant de s’engager à nouveau

Lorsqu’on se sépare, que l’on se retrouve seul, c’est extrêmement difficile. Le fait d’attirer quelqu’un d’autre, de provoquer son désir, permet de retrouver une certaine estime de soi, une certaine joie de vivre, très agréables. Mais le deuil de la relation précédente n’aura pas été fait si l’on se lance dans une nouvelle relation sans avoir observé un certain de temps de célibat véritable.

Le bien-être que l’on peut ressentir au début de cette nouvelle relation peut par la suite s’avérer très compliqué : au bout d’un certain temps, l’autre ne va plus nous combler comme il le faisait dans les premiers instants ; de plus l’histoire du couple précédent peut intervenir et provoquer des dégâts dans le nouveau couple.

Le célibat indispensable pour réparer la blessure de la rupture

J’insiste donc sur cette période de célibat, durant laquelle il faut faire le deuil de la relation qui a pris fin. Le deuil signifie des moments de colère, de tristesse, de déprime… Ce n’est qu’une fois le deuil terminé que l’on peut à nouveau se projeter dans l’avenir et s’engager librement dans une nouvelle relation.

Par ailleurs cela permet de se dire qu’on peut se sentir bien en étant seul, de retrouver un équilibre dans cette solitude amoureuse, même si on préférerait être avec quelqu’un. Ce bien-être dans la solitude constitue le signe qui indique que l’on est prêt à s’engager dans un nouveau couple.

En effet, pour bien démarrer un couple il faut être libre, c’est-à-dire ne pas avoir besoin de l’Autre, mais envie d’être avec lui/elle. Ce qui permet d’être bien ensemble.

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *