Comment faire de ses longs trajets un atout?

Vous passez de longues minutes, voire de longues heures, sur la route ou dans les transports en commun à la fin de votre journée de travail. Vous êtes bien sûr fatigué et le temps vous paraît souvent long. Vous le subissez plus que vous n’en profitez. Pas une minute de plus à perdre, voici une recette pour tourner ce moment de transition en une phase constructive! Abandonnez vos préoccupations professionnelles et préparez-vous pour une soirée détendue…

 

Ne partez pas sans dire au revoir.

Notre inconscient fonctionne sur des repères précis. Ainsi, il est important de formaliser son départ du travail en le verbalisant : dites simplement « au revoir » à vos collègues en partant. Ainsi, la situation est claire pour tout le monde : dorénavant, vous n’êtes plus disponible pour le reste de la journée. Les heures qui suivent vous appartiennent et sont libres de toute obligation professionnelle. Vous pouvez commencer à libérer votre cerveau.

 

Vivez l’instant présent.

Sur le trajet, soyez attentif à ce qui vous entoure. Si vous êtes sur la route, l’effort de concentration sur votre environnement aura un effet bénéfique pour vous détendre et pour votre sécurité : vous risquez moins d’accident si vous n’êtes pas perdu dans vos pensées. Si vous êtes dans les transports et ne souhaitez pas paraître impoli en observant les autres passagers, observez le paysage, lisez attentivement les affiches et panneaux qui vous entourent. Le fait de centrer son attention sur un point extérieur et présent permet de faire le vide en soi, de reposer son esprit, d’arrêter un instant de penser… ce qui est nécessaire pour passer d’un état d’esprit à un autre. Ainsi, vous pourrez passer de votre rôle « professionnel » à celui de « familial » sans trop de difficultés. Il sera plus facile de vous détendre et de détourner votre attention des évènements de la journée.

 

Soignez votre arrivée.

Vous approchez de votre domicile. C’est le moment d’envisager toutes les possibilités joyeuses qui vous attendent derrière la porte. Commencez à ébaucher le programme qui vous fait envie, à commencer par le menu de votre dîner. Pourquoi pas faire un petit détour par la supérette pour acheter de quoi améliorer l’entrée ? Pour retrouver votre famille il faut d’abord retrouver votre bonne humeur! Vus avez le droit d’être fatigué mais vous pouvez en parler tout en gardant un bon état d’esprit. Pour vous aider, remémorez-vous, par exemple, les pitreries de vos enfants partageant avec vous le récit de leur journée d’école, pensez à la douceur des moments intimes avec la personne que vous aimez. Lancez un grand « bonsoir » dès l’entrée pour marquer votre arrivée et intéressez-vous à ce qui se passe alors.

Et surtout: N’oubliez pas de rallumer votre portable professionnel dès votre retour au bureau le lendemain!

Bonne soirée!

 

Les accompagnements pour aller plus loin :

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *