Pourquoi je fais de la thérapie familiale ?

Les accompagnements pour aller plus loin :

Transcription de la vidéo :

Plusieurs personnes m’ont demandé pourquoi je faisais de la thérapie familiale. Alors c’est quelque chose qui est de plus en plus fréquent en France dont on entend de plus en plus parler. Simplement on se demande pourquoi, qu’est-ce que c’est, c’est un peu jargon, on ne sait pas trop, un peu obscure pour beaucoup de personnes.

Alors pourquoi je fais de la thérapie familiale ?

Je fais de la thérapie familiale parce qu’aujourd’hui on développe énormément tout ce qui est justement développement personnel. Ces thérapies qui sont plus centrées sur soi, sur ma capacité à appréhender le monde de façon positive, à relire mon histoire de façon positive, donc ce qui est super.

Et je trouve que la thérapie familiale est très complémentaire, va apporter un petit quelque chose en plus qui fait que non seulement on travaille sur soi, mais qu’on reste ancré dans la société. On reste ancré dans la famille, on reste ancré dans tous ces groupes sociaux, dans lesquels on est.

Le groupe social qu’on peut avoir au niveau professionnel, au niveau amical, au niveau familial. Tous ces groupes sociaux qui font qu’on est pas simplement seul.

Vous voyez j’avais une patiente qui me disait qu’elle avait fait beaucoup de développement personnel, mais qu’elle sentait qu’il y avait quelque chose qui lui manquait parce que du coup finalement, quand une personne lui faisait du mal à se dire “est-ce que c’est vraiment la personne, est-ce que c’est notre relation, est-ce que c’est simplement moi qui provoque cette espèce de relation-là ?”.

Voilà, elle avait du mal à se situer, et finalement les outils qu’elle a eu en développement personnel étaient bien, mais il manquait ce regard aussi très important de savoir comment je me situe dans un groupe. Comment j’arrive à discerner si cette personne-là me veut du bien ou me veut du mal ? Comment j’arrive à voir les relations de pouvoir qui se font entre nous ?

Toutes ces relations-là qu’on commence à construire tout petit dans notre famille et qui ensuite va faire qu’on va les reproduire dans les groupes sociaux, dans les groupes. Quand moi-même je vais me mettre en couple, quand je vais être avec mes amis.

Pour moi, la thérapie familiale est très importante parce qu’on ne met pas de côté notre présence dans cette société en contact avec les autres. Il y a cette approche sur nous-même, mais il y a aussi cette ouverture sur les autres. Pour moi, c’est complémentaire, et c’est, je dirais presque, indissociable.

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *