Pourquoi la perte de confiance est (souvent) douloureuse ?

Pour les couples confrontés à l’infidélité, voir aussi : “Comment sortir de l’impasse de l’infidélité ?

Les accompagnements pour aller plus loin :

Transcription de la vidéo :

Dans cette vidéo, je vais vous parler de cette grosse blessure que vous ressentez quand il y a une perte de confiance. Cela peut être quand l’autre vous a trompé, dans le sens où il a rompu votre confiance au sein du couple (Je parle souvent d’infidélité parce que c’est vraiment une des demandes les plus importantes que je peux avoir dans mon cabinet). Mais ça peut être aussi une perte de confiance, parce que mon conjoint m’a caché des dépenses financières importantes. Cela peut être plein de situations différentes, qui m’ont été cachées, et on ne m’a pas permis de voir la vérité en face.

Quand on est confronté à cette perte de confiance, la plus grosse blessure est finalement de se retrouver face à soi même et se dire : « Je n’ai pas été capable de faire confiance à mon jugement. J’ai eu la sensation que je voyais la vérité, que j’avais la réalité en face de moi. Et en fait non, parce que l’on ne me permettait pas de voir la vérité. De voir la réalité ».

Et j’observe que ces personnes qui ont été trompées dans cette confiance, qui ont donné leur confiance et à qui on n’aura pas permis de pouvoir la vivre jusqu’au bout, ont vraiment un regard faussé sur elle. En se disant : « Je ne suis rien. Je ne suis rien parce que je n’arrive pas à avoir un regard de vérité sur le monde. Et à pouvoir faire confiance en mon jugement. »

J’avais il y a pas très longtemps une femme dans mon cabinet dans ce cas là. Elle était vraiment perdue. Et j’étais vraiment désolé de voir à quel point on lui avait caché la vérité. Parce qu’elle avait été trompée dans sa confiance, alors qu’elle avait des doutes. Dans son couple, on ne lui avait pas permis de voir la réalité d’une relation que son mari entretenait avec une autre femme. Parce qu’à chaque fois qu’elle exprimait ses doutes, on lui disait : « Mais tu es folle, jamais ton mari te ferait ça … » Elle se sentait vraiment parano, elle se sentait décrédibilisée et même vraiment rabaissée. Et quand elle a su que c’était la vérité, elle s’est demandé : « Mais pourquoi je n’ai pas su me faire confiance ? Pourquoi je n’ai pas su écouter mes doutes ». Et ça, c’est vraiment une grosse blessure pour la personne dont la confiance a été trahie.

Je rencontre beaucoup de personnes qui peuvent être détruites, parce qu’elles ne savent plus à quels repères se fier. C’est donc vraiment quelque chose dont je voulais vous parler, parce qu’il faut faire attention à ce phénomène là.

Ce n’est pas c’est parce qu’on vous a caché la vérité, que votre jugement a été faussé. Vous ne pouviez pas voir la vérité, la réalité. Et ce n’est pas parce que vous vous n’aviez pas la capacité de faire un bon raisonnement, d’avoir un bon regard sur votre environnement, et sur les personnes qui vous entourent.

Donc vraiment, faites attention à ne pas retourner l’erreur sur vous. Parce que ça n’est pas juste. Essayez de voir la réalité de la situation telle qu’elle est vraiment. Et quand on vous cache la vérité, forcément votre jugement est faussé. Mais ça ne vient pas de vous.

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *