Pourquoi la frustration est bonne pour l’éducation de vos enfants …

Cela peut vous paraître étrange, bizarre même, et pourtant …
…la frustration est bonne pour l’éducation de vos enfants (Et pour toute personne en général également)

Je vais même aller plus loin en vous disant que l’enfant en a besoin pour grandir.

Si votre enfant reçoit tout le temps ce qu’il veut, qu’il est tout le temps rassasié, alors il ne ressentira jamais le manque, il ne ressentira pas de besoins.

Un enfant qui n’a pas de manque, c’est un enfant qui n’a pas besoin d’apprendre, puisqu’il a toujours tout ce qui lui faut, sans qu’il en fasse la demande.

Pour être satisfait, ressentir du plaisir, il est nécessaire de ressentir auparavant un manque, des désirs.

Et pour cette raison, il est important de laisser l’enfant avoir des envies. Un enfant qui est tout le temps devant un ordinateur, gavé par des vidéos, n’a pas d’envies, car il ne réfléchit pas. Nourri passivement par ses vidéos, il ne voit pas l’intérêt d’avancer et ne ressent pas de frustration.

C’est en ça que la frustration est bonne.

C’est parfois très dur en tant que parent, car il faut tenir et résister face aux demandes incessantes de nos enfants. Mais pourtant, je vous encourage à résister et ainsi, permettre à vos enfants de connaitre la frustration.

Ils pourront ainsi développer leur imagination et leurs qualités, pour pouvoir sortir de cette frustration.

La frustration devient alors motrice pour votre enfant.

S’il vous demande à regarder un film et que vous refusez, il va devoir s’occuper, découvrir par exemple, l’intérêt de la lecture, avoir envie d’inviter des amis…

Je crois que c’est vraiment important de se dire que la frustration peut être une bonne chose pour son éducation.

Ainsi, les règles sont nécessaires. Elles vont être plus ou moins strictes en fonction de l’emploi du temps, des périodes scolaires ou des congés. Mais il est important que l’enfant les comprenne et les respecte. Comme il est également important qu’il sache que ponctuellement, ces règles peuvent s’assouplir. L’esprit n’est pas rigide et on peut évidemment aussi s’offrir un petit plaisir de temps en temps sans culpabiliser pour autant.

Les accompagnements pour aller plus loin :

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *