A propos de l’argent et du travail …

Les accompagnements pour aller plus loin :

Transcription de la vidéo :

L’argent et le travail, vaste sujet, et pourtant tellement d’actualités, tellement importants de nos jours. J’en ai peut-être déjà parlé, mais je pense que c’est important d’en reparler, et d’en re-reparler, parce que je ne cesse d’aborder ce sujet-là et dans les couples et en individuel.

Quelle est ma place par rapport à l’argent et au travail ?

Alors ça, je ne pense pas pouvoir répondre entièrement à la question. En tout cas je ne m’y essaierai pas car je crois que c’est trop vaste, mais je voulais au moins vous donner une petite clé aujourd’hui. Gardez toujours en tête que vous êtes le premier objet du travail, vous êtes le but du travail en fait vous voyez. Essayez de faire en sorte que le travail ne devienne jamais comme objectif l’argent, que vous n’ayez jamais l’argent pardon comme objectif à votre travail. Que vous restiez toujours premier dans vos objectifs, c’est-à-dire que si on travaille pour l’argent, le but va être un peu vain parce que travailler pour avoir de l’argent sur son compte en banque, sincèrement, c’est plaisant de se dire intellectuellement qu’on a temps de zéros sur son compte en banque, mais concrètement on n’en fait pas grand-chose.

Alors que quand on sait qu’on travaille pour pouvoir agrandir la famille, pour pouvoir passer de bonnes vacances avec tout le monde, pour pouvoir se faire un petit week-end en amoureux, pour arriver à renforcer ces liens humains que ce soit avec nos amis, avec nos proches, nos familles, je trouve que ça a tellement plus de valeur que de travailler simplement pour l’argent.

Et n’oubliez pas aussi que le travail c’est avant tout pour le bien commun et pour l’humain. C’est l’humain qui est en premier. Alors c’est vrai que dans beaucoup d’entreprises aujourd’hui, on tend à oublier cette dimension-là, et nous-même on peut l’oublier quand je vois que l’on peut travailler des heures et des heures, revenir chez soi et garder son portable allumé, continuer à travailler, le week-end c’est pareil. Il y a vraiment un moment où il faut dire stop parce que le but n’est pas le travail. Le but c’est moi, c’est les relations humaines, c’est ce bien-être humain, et non pas le travail et l’argent pour l’argent et pour le travail.

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *