“La maîtresse de Jules est vraiment trop exigeante, ça en devient ridicule. Pour un rien elle enlève des points, ça ne fait que démotiver les enfants”; “Je suis trop triste de voir que tous les enfants ont leur tétine quand je vais rechercher Jade à la crèche. Elles ne s’occupent pas d’eux, c’est tétine et arrête de pleurer”; “La prof de français de Manon a une vie un peu bizarre. Je l’ai croisée plusieurs fois accompagnée d’un gars qui ne donne pas confiance!”….

Bref, autant de phrases que je peux entendre dans la rue, dans mon cabinet ou encore dans les squares, quand les mamans parlent entre elles en présence des enfants. Toutes ces remarques sont certainement légitimes et il est important d’avoir son avis sur les adultes qui s’occupent de vos enfants. En effet, je le répète, c’est vous les premiers responsables de l’éducation de vos enfants.

Cependant, attention! Je vous mets en garde car vos enfants n’ont pas besoin de tout savoir. Je crois même qu’il faut les préserver et ils ne doivent pas tout savoir. Pourquoi Jules aurait confiance en sa maîtresse quand il sait que sa maman n’est pas d’accord avec sa façon d’enseigner? Comment Jade peut se sentir sereine à la crèche quand elle sait que ses parents ne le sont pas en la sachant là-bas? Pourquoi Manon aurait confiance en sa prof de français si elle sait que sa maman ne lui fait elle-même pas confiance?

Vous pensez peut-être que je vais un peu loin, mais pourtant c’est une réalité. Des parents qui n’arrêtent pas de se plaindre, devant leurs enfants, de tous les professeurs, ce sont autant d’enfants qui ont du mal au niveau scolaire ou qui ne respectent pas leurs professeurs. Il n’y a pas de secret, là où les parents ont confiance les enfants ont aussi confiance. Cependant, si ces derniers sentent que leurs parents ne sont pas à l’aise, ils auront alors eux aussi des doutes qui les empêchera d’être sereins. Même pour Jade, en crèche! Les enfants n’ont pas besoin de savoir parler pour comprendre ce que pensent leurs parents.

Ainsi, vous pouvez et devez parler avec votre conjoint, vos amis, vos propres parents… de votre avis sur les adultes qui vous aident dans l’éducation de vos enfants. Cependant, ne le faite pas devant ces derniers lorsque c’est pour critiquer. Tâchez de donner à vos enfant une image positive de ces éducateurs et surtout montrez-leur que vous avez confiance en eux.

Cela n’empêche pas, parfois, d’intervenir si vous sentez que certaines limites sont dépassées, pour le bien de votre enfant, car c’est vous seuls qui pouvez juger de cela!