En couple et besoin d’aide: comment en parler à mon conjoint?

Vous êtes nombreux à avoir des difficultés dans votre couple et à vouloir vous faire aider par une tièrce personne, un psychologue de couple la plupart du temps. Or, combien d’entre vous êtes confrontés à ce problème: votre conjoint ne veut pas entendre parler de cette solution, qui n’est d’ailleurs pas une solution pour lui/elle! Vous vous sentez alors désemparé car vous ne trouvez pas d’autres moyens pour sortir de l’impasse dans laquelle vous vous trouvez.

Je ne saurais que trop vous conseiller de ne surtout pas essayer de convaincre votre conjoint. Plus vous trouverez des arguments en votre faveur, plus ce dernier se braquera. Essayez tout d’abord de comprendre les enjeux qui se passent.

Pourquoi mon conjoint réagit comme cela?
Le mot “psychologue” fait peur à beaucoup. Très souvent, les personnes que je reçois dans mon cabinet me disent avoir mes coordonnées depuis plusieurs mois mais ils avaient besoin de tout ce temps pour accepter l’idée d’aller voir un psychologue. “Je ne suis pas fou!”; “Je pourrais quand même m’en sortir seul”; “J’espère que personne ne l’apprendra”… C’est en effet une démarche qui demande non seulement de l’humilité mais aussi beaucoup de courage. On ne peut pas contraindre quelqu’un à aller voir un psychologue. De même pour votre conjoint, il lui faut du temps pour envisager cette démarche, se rendre compte qu’il en a un réel besoin et se préparer à s’ouvrir devant une personne qu’il ne connaît pas. Quand vous lui proposez cette solution, vous avez déjà vous-même fait ce cheminement en vous. Il ne faut donc pas poser d’ultimatum, il faut simplement émettre cette proposition tout en montrant que cette démarche n’est pas facile pour vous non plus et qu’il vous a fallu du temps pour arriver à l’admettre.

Quels mots employer pour lui en parler?
Encore une fois, j’insiste, ne chechez pas une liste sans fin d’arguments pour tenter de convaincre votre conjoint. Parlez de vous, de ce que vous ressentez, de votre besoin à vous. Vous pouvez vous aider de ce genre de formulations: “Je n’arrive pas à trouver de solutions pour nous aider, j’ai l’impression que seul je tourne en rond. Je souffre vraiment de te voir malheureux(se) même si je continue à être maladroit(e) avec toi. Je crois que j’aurais besoin d’un regard extérieur sur notre couple pour m’aider à mieux te comprendre et à mieux comprendre notre relation. Je ne sais pas trop encore quelle forme d’aide mais j’y pense sérieusement car je ne veux pas perdre de temps à continuer à nous faire du mal…”
Voilà quelques idées, à adapter selon votre conjoint et selon votre propre vocabulaire. L’idée principale étant de ne pas chercher à accuser l’autre et de parler de vos besoins à vous pour ensuite être disponible pour écouter les besoins de l’autre.

Sachez que je vous soutiens dans votre démarche car aller voir un bon psy ne peut que vous faire du bien. Alors pourquoi se priver de ce bien?

Les accompagnements pour aller plus loin :

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *