Quand vous n’arrivez pas à vous en sortir après une infidélité …

Les accompagnements pour aller plus loin :

Transcription de la vidéo :

Comme vous l’avez certainement compris à travers beaucoup de mes vidéos, je suis amenée à accompagner de nombreux couples suite à une infidélité, qui a eu lieu par l’un, par l’autre, parfois par les deux conjoints.

Ce que j’observe, c’est qu’il y a de nombreuses situations où finalement le couple arrive à un moment donné où ça bloque.

Les deux conjoints ont l’impression d’être dans un tunnel parce que souvent le conjoint qui a été trompé ne se sort pas des questions qui lui reviennent sans cesse, de vouloir comprendre les choses, de poser un certain nombre de questions, …

Et le conjoint qui a trompé, au bout d’un certain temps, commence à se sentir persécuté par toutes ces questions, ces interrogations. Il n’en peut plus et voudrait mettre un point final à la relation.

Ce qui est évidemment très mal vécu par la personne qui a été trompée.

Peut-être que vous retrouvez là-dedans, c’est quelque chose qui est assez classique, et que je retrouve dans de nombreuses situations.

Ce n’est pas simple, et c’est pour ça que je fais cette vidéo.

Parce qu’il y a un moment donné où certes, la personne qui a trompé doit vivre les conséquences de ses actes, doit répondre à de nombreuses questions, doit pendant un certain temps tout faire pour retrouver la confiance.

La personne qui a été trompé est bien évidemment victime dans cette situation, et a donc le droit à ce temps de réparation.

Tout ça, j’en ai déjà beaucoup parlé dans d’autres vidéos.

Malgré tout, au bout d’un moment, la personne trompée doit elle aussi vivre les conséquences de ses actes, de ses choix.

Ce qui veut dire que si j’ai décidé de rester malgré l’infidélité de l’autre, si j’ai envie de rester, et si je me dis que je veux donner une chance à mon couple, la conséquence de cet acte, de cette décision est qu’à un moment donné, je vais devoir accepter d’arrêter de poser toutes ces questions, je vais devoir arrêter de persécuter mon conjoint (J’emploie volontairement ce mot un peu fort, parce que c’est comme ça que c’est vécu par celui qui a trompé, par celui qui a été infidèle)

Alors je sais que ces mots sont difficiles à entendre par l’homme trompé ou la femme trompée. Ça peut même paraitre très injuste : non seulement j’ai a été trompé, j’ai beaucoup souffert, mais en plus c’est à moi de faire un effort …

Malgré tout, si vous voyez que les années passent et que malgré cela ça ne s’arrête pas, que la personne qui a été infidèle ne sait plus quoi faire, je pense qu’à un moment donné il faut prendre une vraie décision dans sa vie, faire un choix et s’y tenir : si je veux rester avec mon conjoint, si je veux rester avec mon mari ou ma femme, il faut aussi que je m’offre la possibilité d’une vie apaisée et qu’avec mon conjoint on arrête de se faire du mal autour de cette histoire d’infidélité.

C’est donc un engagement fort de votre part. Je sais que c’est beaucoup vous demander, c’est dur, et très souvent il faut se faire aider, se faire accompagner pour en sortir. Parce que c’est un tournant à faire qui n’est pas facile.

Et c’est normal, parce qu’on a peur que prendre cette décision veuille dire j’accepte ce que tu as fait, on oublie ce qui a été fait, ce qui s’est passé.

Mais en fait ce n’est pas du tout ça : c’est juste vous permettre de passer à une étape suivante. J’ai conscience que c’est difficile, mais je crois que c’est aussi ça le secret de la réussite de la reconstruction du couple après une infidélité.

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *