stress des mamans lors des premiers instants de la vie de bébé

Stress des mamans lors des premiers instants de la vie de bébé : Pourquoi pleure-t-il? a-t-il faim? est-il mouillé? a-t-il des spasmes gastriques? est-ce qu’il respire? Tant de questions que toute maman ne cesse de se poser, surtout lors des tous premiers jours après la venue de bébé. Chaque pleur de bébé doit avoir une explication, la maman est obsédée par l’idée de faire ce qu’il y a de mieux pour ce petit être si fragile.

Apprendre à se faire confiance

L’évènement de la naissance d’un bébé est sans doute l’un des plus heureux dans une vie mais aussi des plus angoissants pour la maman. Celle-ci est souvent très fatiguée juste après l’accouchement, ajouté à cela le stress post-natal qui est un phénomène naturel et très fréquent, on se retrouve alors devant des mamans angoissées. Une mère me racontait que, la nuit après l’accouchement de son premier enfant, elle s’était dit qu’à présent elle ne pourrait plus jamais dormir aussi tranquillement qu’avant, tant elle était angoissée qu’il se passe quelque chose pendant la nuit.

Si la maman n’est pas préparée psychologiquement, surtout si c’est le premier bébé, l’angoisse s’installe très rapidement. Les premiers jours, il faut allaiter, changer les couches, faire les premiers soins, veiller à ce que bébé ne pleure pas, se réveiller plusieurs fois pendant la nuit… Tout cela est source de stress et de fatigue pour la maman déjà endolorie par les séquelles de l’accouchement.

Le cumul de tous ces facteurs peut entrainer chez la nouvelle maman une perte de confiance en elle. Elle a alors l’impression de ne pas savoir faire les choses comme il faut et peut facilement entrer dans un cercle vicieux de stress.

Bébé pleure, maman fait ce qu’il faut, bébé pleure toujours, que faire? peut-être que la tétée était insuffisante? peut-être a-t-il mal quelque part? il a fini par s’endormir? ouf!! mais peut-être n’est-il pas bien installé, peut-être est-il trop couvert, trop chaud, trop froid, le doute s’installe et provoque encore plus de stress.

Pour être sûre de soi, il ne faut pas hésiter à se renseigner auprès de sources fiables, pédiatres, livres, sites internet sérieux… Et ne pas trop écouter les conseils superflus. Chaque bébé a son rythme. Surtout ne pas tomber dans le piège des comparaisons!!!

Le stress de maman angoisse-t-il bébé?

On observe souvent une relation entre l’angoisse de la maman et le stress de bébé. Celui-ci ressent inévitablement quand maman est inquiète. Plus elle est calme et sereine, mieux elle arrive à apaiser son bébé, un petit chant, un câlin affectueux, quelques caresses peuvent avoir un effet magique. En revanche, un stress démesuré peut augmenter les pleurs de bébé et le cercle vicieux est assuré!!

Alors mamans, on se détend! Faites-vous confiance et pensez à toutes les mères qui ont élevé leurs enfants seules, à une époque où la médecine était beaucoup moins évoluée! Nous savons, en tant que mère, ce qui est bien pour notre enfant et surtout nous décelons facilement lorsque ça ne va pas! Même la nuit, vous vous réveillerez au bon moment!

Les accompagnements pour aller plus loin :

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Les papas (je suis père de jumeaux)ont autant de stress que les mères pour les premiers jours ou mois de leurs enfants…
    Et cela ne s’arrête pas dans le temps.

    J’observe avec passion le comportement des nouveaux pères en France depuis des années et j’en ai croisé de vraiment exceptionnels, à l’écoute, et avec les bons gestes…

    Bravo pour votre blog !