Trouver des signes de reconnaissance en dehors de vos enfants

Les enfants OUI mais pas seulement…

Certains parents ont tendance à accorder trop d’importance à leurs enfants, toute leur vie ne tourne qu’autour de leurs enfants, ils prennent une telle place dans leur vie que plus rien ne peut se passer sans que les enfants ne soient concernés. Dans une couple, c’est souvent l’un des 2 parents qui a tendance à tout faire tourner autour des enfants, jusqu’à attendre de ces derniers qu’ils le rendent heureux. Heureusement que l’autre est donc présent pour tempérer un peu la situation afin de décentraliser l’attention trop importante concentrée sur ces petits et apporter une autre source de satisfaction.

Mais qu’en est il alors des parents célibataires?

Quand on est seul avec ses enfants, la situation devient un peu plus compliquée car on a tendance à vouloir jouer le rôle de la maman et du papa en même temps. On pense, à tort, que plus on en fait, plus l’enfant se sentira comme avec 2 parents. En effet, quand on est seul, on se sent toujours plus ou moins coupable d’avoir privé son enfant de son autre parent. De ce fait, tout tourne autour de l’enfant, on veut toujours en faire plus. Or, cette situation est très néfaste pour les 2 parties puisque l’enfant se sentira étouffé et aura du mal à vivre sa vie d’enfant, il sera trop assisté, trop protégé. Pour le parent seul, la situation n’est guère meilleure, puisque lui se sentira épuisé, se remettra toujours en question de savoir s’il est au top avec son enfant, il voudra tout faire pour être le meilleur parent. Cette situation risquera, à la longue, d’être lourde et stressante pour lui.

Il est donc important de se changer les idées, de trouver le juste milieu pour son enfant, d’oublier sa culpabilité si on s’occupe un peu moins de l’enfant pour s’occuper un peu plus de soi. C’est l’occasion aussi de confier votre enfant à une famille dans laquelle vous avez totalement confiance ou à des activités dans lesquelles il y trouvera de beaux modèles du père ou de la mère qu’il n’a pas.

Allez donc voir des amis, allez à des soirées, au cinéma, faire les boutiques, des plaisirs si simples de la vie, il faut savoir profiter de tous cela, les retrouvailles entre parent et enfant n’en seront que meilleures après chaque courtes séparations. L’enfant sera doublement gagnant si le parent parvient à établir cette relation d’amour, ni fusionnelle ni oppressante, car il n’aura pas la lourde charge de devoir rendre son papa ou sa maman heureux et sera plus autonome lorsqu’il grandira.

Les accompagnements pour aller plus loin :

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *