Cette différence naturelle peut provoquer de gros conflits de couple

Les accompagnements pour aller plus loin :

Transcription de la vidéo :

Pour vous aider dans la communication dans le couple mais aussi avec des amis, des enfants (Avec des enfants je trouve cela très efficace, c’est pour cela que je le souligne) : il existe une communication qu’on a parfois du mal à faire qui est de dire « si j’étais à ta place, voilà ce que je ressentirais ». Aujourd’hui, on apprend souvent à comprendre ce que l’autre ressent, à lui dire : « je comprends que tu puisses ressentir cela ». Cependant, le travail de se mettre vraiment à la place de l’autre, et de dire « voilà ce que moi je ressentirais à ta place » n’est pas simple.

Soit vous allez en déduire que vous ressentiriez la même chose que l’autre et vous comprenez. L’autre va alors se sentir encore plus compris de votre part : « si tu te m’étais à ma place, tu ressentirais cela aussi ».

Soit vous ne ressentez pas la même chose si vous étiez à sa place : « Moi si j’étais à ta place, j’aurais ressenti autre chose ». Vous allez donc affirmer que vous auriez ressenti autre chose. C’est un constat important (surtout dans le couple) parce qu’on se dit souvent que si l’autre était à ma place, il ressentirait forcément la même chose. Tout comme si l’autre faisait les courses à ma place, il aurait forcément acheté ça. Alors que non, et cela peut provoquer parfois des conflits dans le couple. Parce qu’il (ou elle) revient avec tout, sauf ce qu’on lui a demandé.

Pourquoi ?

Parce que l’on ne réagit pas de la même façon. Dans une même situation, avec le même besoin au même moment, on ne réagit pas à l’identique. Par rapport à des épreuves, notamment pour le deuil d’un enfant. J’observe que cet évènement peut créer de grosses crises conjugales. Tout simplement parce que les conjoints sont tous les deux dans la même situation, mais les choses sont ressenties tellement différemment. Les choses sont vécues différemment. Cela va alors créer une incompréhension totale.

Je trouve que si, tout simplement, on arrive à aller voir l’autre en disant que vous ne ressentiriez pas la même chose à sa place, c’est une bonne chose. Expliquez tout de même que vous pouvez comprendre et accepter que l’autre ressente ça. Un soulagement pourra alors être créé, parce que je ne me sens pas obligé de culpabiliser de ne pas ressentir la même chose. En revanche, j’accepte que l’autre puisse ressentir différemment. C’est un grand soulagement dans votre couple. Essayez de vous mettre à la place de l’autre. Tentez de comprendre et de vous intéresser à votre conjoint en sachant pourquoi il ressent cela dans cette situation et vous non. Dites-lui que cela vous intéresse de comprendre pourquoi, dans cette situation, il réagit différemment, il ressent cela. Alors que vous non.

Vous pourrez alors constater que grâce à cette conversation-là, vous pourrez apporter à votre conjoint un regard totalement différent sur la situation. Si votre conjoint se sent libre d’aller vers votre point de vue, il pourra alors éventuellement vous remercier de lui apporter un autre regard sur la situation.

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *