L’argent : première source de conflit dans le couple

Voir aussi : Comment anticiper et surmonter les crises de couple ?

Les accompagnements pour aller plus loin :

Transcription de la vidéo :

Parlons peu, mais parlons bien, parlons argent. Parlons de l’argent, une des premières sources de conflit dans le couple.

Attention, un sujet très brûlant dans les familles. C’est quelque chose qui touche la réalité de la vie, qui touche notre capacité à vivre, à élever nos enfants, nous loger. C’est quelque chose de très important, mais je viens ici pour vous mettre en garde : ne pas vivre pour l’argent, mais que l’argent nous aide à vivre.

C’est très important, car je trouve qu’aujourd’hui l’argent prend une place considérable qui nous amène à mettre de côté certaines de nos valeurs, certains de nos principes pour l’argent. Sous prétexte que l’on se créé des besoins, et que parfois on a la sensation d’avoir toujours besoin de plus d’argent, et c’est dommage. C’est dommage parce que cela provoque beaucoup d’angoisses, de conflits, de culpabilité, là où l’argent n’est pas là pour nous angoisser, mais pour nous aider.

Attention, évidemment je parle quand on a un certain rythme de vie. Si vous êtes dans le besoin extrême financier, je comprends bien que cela soit source d’angoisse.

Il faut faire attention à ne pas se créer des besoins qui n’en sont pas réellement. À force de se créer des besoins, on a l’impression qu’ils deviennent indispensables. Je vous invite vraiment à pouvoir vous donner un objectif, à réfléchir, à vous poser. Si vous êtes en couple, à vous poser en couple, mais si vous êtes seul, c’est aussi seul. À faire un peu vos comptes, afin de savoir ce dont vous avez vraiment besoin pour vivre bien, sans angoisse justement, vivre tranquillement.

Et peut-être vous demander s’il n’y a pas certaines choses auxquelles vous ne pourriez pas renoncer, et qui vous permettraient soit de travailler un peu moins, soit de vous libérer un peu plus de temps, mais qui vous permettraient de remettre un peu plus d’humain au centre, au-delà du travail, de ces questions d’argent.

Parfois, surtout pour les personnes qui travaillent à leur compte, je le sais car moi-même se sont des questions que je me pose tous les jours. Cela peut également concerner le salarié lorsque l’on n’ose pas dire non à notre boss pour sortir plus tôt le soir, mais je crois que c’est le moment de se remettre en question et de se dire « est-ce que c’est indispensable que je travaille tous les samedis ? », « est-ce que c’est indispensable que je travaille jusqu’à 21 heures ? », « est-ce que je suis vraiment obligée de partir à 6 heures du matin ? ».

Revoir un peu votre emploi du temps, de repenser à vos priorités. Les priorités que vous aviez depuis le début, vos valeurs, le temps que vous vouliez passer avec vos enfants, que vous vouliez passer en couple, ce sport que vous n’arrivez plus à caser dans vos emplois du temps. Des choses qui sont importantes aussi, qui vont remettre l’humain au centre, et de vous dire est-ce que je suis vraiment obligé de faire ces relancements, ou est-ce que l’on ne peut pas réaménager la chose.

Donc attention, je répète, ne vivez pas pour l’argent, mais laissez l’argent vous aider à mieux vivre.

Rejoindre mes 12.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.