Comment gérer les crises de votre enfant ?

Les accompagnements pour aller plus loin :

Transcription de la vidéo :

En tant que parents vous pouvez être confrontés à des crises de votre enfant ; Et vous avez du mal à gérer parce que ce sont des crises qui vous fatiguent, vous énervent, au moment où vous vous séparez de l’enfant, qu’il reste collé à vous.Ca peut être aussi une crise d’angoisse au moment du coucher. Ce qui est important, en tant que parents, c’est que vous arriviez à mettre des mots sur ce que ressent votre enfant.

Quand il y a une crise comme celle-là, c’est particulièrement dans les âges ou l’enfant a du mal à s’exprimer, à parler, à mettre des mots sur ce qu’il ressent. Vous devez donc mettre des mots pour qu’il puisse exprimer son ressenti et le mal qu’il vit réellement. C’est important de lui dire par exemple « quand tu es énervé, c’est parce que tu as de la colère », « quand tu pleures, c’est parce que tu es triste ». Mais on ne pleure pas, parce qu’on est en colère. C’est important de mettre des mots sur ce qu’il vit en lui.

Si vous sentez une angoisse à chaque fois que vous partez, c’est important de lui dire : « peut être que tu as peur que maman et papa meurent ou se séparent définitivement ; parce que papa ou maman ne pourraient jamais revenir, tu peux avoir l’impression d’être abandonné. C’est important de lui dire, parce qu’il n’est  pas capable de se le dire lui-même. Et cela soulage l’enfant, parce qu’il voit que vous êtes capable de comprendre ce qu’il ressent. Il ne faut pas avoir peur des mots, il est important de dire les choses concrètement avec de la délicatesse.

Il faut le prendre avec vous et lui dire : tu peux avoir peur que papa ou maman t’abandonne, que tu te retrouves seul et de rajouter « ne t’inquiète pas «  rassures toi, papa et maman sont là ». « On t’aime trop pour abandonner et on ne le fera jamais ». « On ne risque pas de mourir ». Il faut le rassurer en lui disant que vous revenez, que ce n’est pas une séparation définitive. Si j’insiste là-dessus, c’est que parfois ces crises peuvent nous angoisser et c’est important de montrer à l’enfant ce que lui peut ressentir. D’où l’importance des mots dont l’enfant a besoin pour être sécurisé.

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour,
    Je vous explique ma situation,je suis séparée du papa depuis le mois de mars 2014, il est parti vivre à paris avec une autre femme , mon fils âgée de 5 ans et demi est en colère, triste et me fais des crises ,des colères je ne sais plus comment réagir face à lui ,il est suivi par une psychologue,avez vous des conseils pour m’aider?
    Cordialement