Le danger de la comparaison aux autres

Les accompagnements pour aller plus loin :

Transcription de la vidéo :

Une grande source de souffrance individuelle, c’est de se comparer aux autres. C’est pourtant tellement humain, mais aussi tellement destructeur…

C’est-à-dire qu’en fait la comparaison c’est, en général, voir chez l’autre ce que l’autre a et que moi je n’ai pas. Du coup on va se focaliser là-dessus en se disant l’autre est là, moi je suis là, je ne suis pas quelqu’un de bien. Je ne suis pas quelqu’un qui mérite d’être aimé. Pourquoi mon conjoint n’irait pas voir cette personne qui est là et reste avec moi ? Pourquoi mes parents préfèrent ma sœur qui est là et pas moi ?

Vous voyez il y a plein de choses comme ça qui vous rongent de l’intérieur, tout ça parce que vous vous comparez et vous mettez des valeurs de comparaison comme s’il y avait des critères qui faisaient qu’une personne était mieux qu’une autre.

Je crois que la comparaison est positive quand elle nous mène vers le haut dans un domaine particulier, dans des compétences particulières, quand vraiment ça permet de nous booster, ça nous permet de savoir vers quelle personne nous adresser. Par exemple si vous avez besoin d’un conseil au niveau du travail, forcément vous allez aller voir quelqu’un qui objectivement en comparant avec d’autres ou avec vous, vous semble un peu mieux placé, un peu mieux qualifié. Et là dans ces cas-là c’est positif parce que vous allez vous en servir pour vous mener vers le haut.

Mais moi je vous parle de cette comparaison destructrice qui en fait vous rabaisse plutôt que de vous ramener vers le haut. Dans cette comparaison destructrice, on est très souvent dans une fausse comparaison, c’est-à-dire qu’on a l’impression qu’il y a des critères objectifs de beauté, de réussite, de famille.

Qu’est ce qui fait qu’une famille ait réussi ?
Moi je vois autant de personnes que de familles différentes.

Qu’est-ce qui fait qu’on est un parent bien ?
Chaque parent s’invente son rôle de parent.

Vous voyez, on a tout le temps l’impression que ce que l’on perçoit de l’autre c’est la réalité de l’autre, et du coup ça me renvoie à moi ma propre réalité qui n’est pas forcément ce que j’aime. Attention à ça, surtout réfléchissez quand vous êtes dans quelque chose qui vous ronge intérieurement. Parce que en vous comparant, ça vous rend malheureux. Demandez vous si la comparaison vous mène vers le haut. Est-ce qu’objectivement cette comparaison peut m’aider à grandir. Ou est-ce que non c’est juste là pour me rabaisser, me dire que je ne suis pas assez beau, je ne suis pas assez jolie, je ne suis pas assez riche, je ne suis pas assez compétent, je ne suis pas assez bon, je ne suis pas assez bref. Tout ce que vous voulez, c’est « je ne suis pas assez ».

Finalement, peu importe. Je vous assure qu’il y a beaucoup de couples encore qui se disent « tels amis c’est un modèle de couple pour nous ». Je leur dis attention, vous ne voyez qu’une image, vous ne savez pas ce qui est derrière. On a beau bien connaître les gens, on ne connaît pas l’intimité des gens, donc ne vous faites pas mal dans ces comparaisons.

Trouvez-vous des comparaisons qui vous mènent vers le haut, ça c’est super, c’est positif. Et essayez de lutter vraiment contre ces comparaisons qui vous rabaissent.

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :