L’erreur fatale à ne pas commettre pour son couple!

Elle s’intéresse aux plus petits détails de son quotidien, elle le protège avec exagération, elle l’infantilise avec ses interventions, elle l’aide sans nécessité, elle anticipe ses attentes, elle lui donne des ordres… C’est ce qu’on appelle le fait de materner un homme qui a quitté depuis longtemps la maison de ses parents pour prendre son indépendance et prendre sa part de responsabilité dans la société. Dicter à son homme ses actions et l’étouffer dans un cocon peut générer des conséquences néfastes pour votre couple!

Les femmes ne doivent pas materner leur homme: une tendance problématique

Un homme quitte la maison de ses parents pour vivre sa vie de célibataire, fonder son couple, sa vie de famille… Il n’est plus le garçon dépendant de sa mère ou de son père, et sa femme doit bien comprendre qu’il a besoin d’une femme et non d’une maman qui garde toujours un œil sur lui et sur ses moindres faits et gestes. Certes, il n’y a rien de plus beau que de retrouver chez soi une femme amoureuse, attentionnée et serviable, mais il ne faut pas pour autant tomber dans le piège de la possession et de l’attention étouffante. Cela risque de placer une belle relation sur le bord du précipice!

Les femmes ne doivent pas materner leur homme: les erreurs fatales

Lorsque l’on interroge les hommes sur cette question, voici ce qui en ressort le plus couramment:

– ma femme est toujours là pour se préoccuper même de mes besoins non exprimés;

– ma femme garde un œil sur moi, me protège comme un ange gardien et elle se sent responsable de moi tout le temps;

– ma femme ne cesse pas de me demander d’où je viens, avec qui je sors, pourquoi je fais ça et pourquoi ça va pas…

Ce sont les fautes fatales que la femme ne doit pas commettre, surtout avec un style parental, qui ordonne et soupçonne!

Les femmes ne doivent pas materner leur homme: savoir équilibrer les choses

Savoir mettre de l’équilibre entre les devoirs conjugaux, le grand amour éprouvé pour son conjoint et le droit d’avoir un petit espace de liberté, qui ne touche pas la stabilité et le bonheur de la relation, demeure une priorité absolue à ne pas négliger. Sachez, mesdames, que vos hommes n’ont pas besoin de tout vous dire pour se sentir mieux, ils préfèrent souvent garder en eux ce qui les préoccupent et attendent de vous la délicatesse suffisante pour accepter de ne pas tout savoir sur tout! De plus, c’est une belle preuve d’amour que de lui faire confiance sur sa façon de gérer sa liberté et de ne jamais le rabaisser. Ce n’est pas à vous de faire son éducation! Même si vous pensez faire tout cela par amour, ça l’étouffe et le pousse à fuir ces situations!

Avez-vous vraiment envie que votre homme vous dise: “Quand je suis avec toi j’ai l’impression d’être avec ma mère!” Je pense que plus d’une femme rêve d’une autre déclaration d’amour!

Dans la continuité de cette article, je vous invite à regarder les “7 clés pour transformer durablement votre communication de couple”

Les accompagnements pour aller plus loin :

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour,
    Je tombe ici un peu par hasard mais c’est exactement une problématique à laquelle je suis confrontée. C’est difficile à vivre quand une femme s’installe à la maison et explique ce qu’il faut manger, comment laver son linge… Ça fait 10 ans que je vivais seul, j’ai vraiment l’impression d’un retour chez ma mère.

  2. Nul ça place la femme comme soumis car l homme reste un gamin toute sa vie
    alors d apres vous acceptons tout! Parfait la l homme machisme à toute sa place

  3. Bonjour,

    J’ai lu avec intérêt votre article 🙂 et aussi les commentaires des différents intervenants 🙂

    Je suis marocain marié d’une femme moins âgé que moi ( 10 ans de moins )
    au fait je rencontre avec elle un autre genre de problème à savoir : elle n’est jamais d’accord avec moi, subjectivement, je veux dire c’est juste parce que je lui dis de faire une chose qu’elle fasse carrément le contraire ! et vraiment ça m’énerve, j’ai l’impression qu’elle s’en fout…que je sois énervé ou mal à l’aise !
    En plus elle n’aime pas que mes parents viennent nous rendre visite, elle n’aime pas que nous ramenions ma mère dehors avec nous parfois qu’on sort ( je ne veux pas le faire toujours mais par moment je veux que maman sorte, souffle un peu et se défoule…)
    Elle est par contre trop attachée à sa famille…j’ai l’impression qu’elle n’a pas encore compris qu’elle est mariée et a des engagements et responsabilités !
    Passé, presque, un an de mariage j’en ai marre de ses comportements et je suis pas du tout à l’aise avec elle et pense vraiment au divorce ! en même temps je l’aime et ne veux pas la perdre…J’ai vraiment envie qu’elle change…

  4. Pensez vous que je devrais dire çà ma moitié pour qu’il entretienne un peu mieux notre nid d amour et létincelle entre nous ? :

    “Tu as plus le role de l enfant que je n ai jamais eu (et que je n aurais peut être jamais )que celui de l Homme que je n ai jamais eu et que je n aurais peut être jamais”.

  5. Salut cindy. Je me situe dans le meme cas que toi. Je suis perdu comme toi. Je vis la meme situation que toi. Je veux savoir si sa c arranger et comment ? Je ne sais plus quoi faire. Je suis un hommmeMerci d avance

  6. Bonjour,

    Je suis entrain de le vivre, j’ai trop étouffé mon mari et maintenant il ne sait plus quoi, il me dit que des fois il est mieux seul…Nous avons un enfant…Il ne sait pas si il m’aime encore et sort depuis 3 semaines jusqu’au petites heures…Il ne veut pas rencontrer une autre fille mais veux juste respirer…Je me rends compte que j’ai tout gâché, je suis prête à changer totalement mais il est peut être trop tard…Nous suivons une thérapie de couple et j’espère sincèrement fêter l’année 2016 avec mon mari…Je suis en dépression car peur de tout perdre mais je suis prête à tout..Je prie…

  7. Je ne veux pas le materner, j’ai jamais demandé à faire ça, tout ce que je veux c’est un homme qui sache s’occuper de lui-même sans que je dois toujours être là bordel. J’en ai marre! Mon copain ne sait pas anticiper les choses et va la tête droit dans le mur à chaque décision de sa vie comme si il était destiné à tout foirer…J’essaye de l’aider à lui expliquer comment il doit gérer certaines choses comme ses études notamment, il me suit mais seulement partiellement, alors qu’il à un diplôme à passer et que je suis sûre qu’il va se louper si je ne fais pas de crise. A chaque fois que j’essaye de lui expliquer, il dit que je le rabaisse et qu’il se sent comme une merde alors que ce n’était pas du tout ça le but de toute la conversation!!! Ca m’énerve tellement vous pouvez pas savoir. Je veux juste qu’il soit autonome et que j’arrête de le voir faire des bétises tout le temps. Je lui ai dis aussi que si il n’arrive pas à gérer ses études qu’il aille chercher un boulot où on n’a pas besoin de diplôme mais forcément c’est trop inférieur pour lui. Il ne s’engage à rien, et maintenant je fais officiellement la grève du sexe parce que je n’en peux plus de son comportement. Il se berce dans son bain de pessimisme et j’en ai marre, j’ai tout essayé pour percuter chez lui mais il ne veut pas comprendre à quel point il vit sa vie de travers, en croyant que tout va s’arranger tout seul. Il m’OBLIGE à devenir une mère pour lui, personne a envie de voir la personne qu’on aime se vautrer et je veux l’empêcher de sombrer, parce qu’il ne sait pas gérer les mauvaises notes et tout ça, après il veut tout abandonner. Je deviens complètement cinglée avec ce mec, je vous jure.

    1. Bonjour,
      En lisant votre récit, j’ai l’impression que vous n’avez pas la même réalité des choses, et le soucis c’est qu’il est difficile voir impossible de changer la réalité d’une personne, on peut la mettre sur la voie, mais c’est à elle de faire la démarche.

      Du coup, je pense que votre conjoint doit vivre ses erreurs, ses échecs, de manière à ce que la claque soit si grosse, qu’il soit obligé de changer de façon de vivre, changer sa réalité.

      Bon courage.

    2. Là je dois dire que je suis scotché par votre discours. Vous l’aimez, c’est certain mais pas comme il faut. Et s’il ne vous sécurise pas assez, arrêtez de vous investir en pure perte. Soit vous le soutenez sans l’engueuler, soit vous vous cassez. Pas d’autre alternative ! Bon courage à vous.

    3. Oui je te comprends mais tu n es pas obligé vis avis de lui tu as ta liberté et ça personne ne peut te la prendre
      la liberté des uns s arrêtent ou commence la tienne !

  8. Bonjour,
    Je suis bien d’accord avec votre article, mais quand est-il si l’homme fait en sorte que sa compagne ai le rôle de mère ? J’ai le rôle de la mère dans mon couple… Et je ne sais pas quoi faire, car ce n’est pas moi qui le désir, il oublie tout et du coup je dois lui dire tout ce qu’il doit faire…

    1. Bonjour, “il oublie tout et du coup je dois lui dire tout ce qu’il doit faire” => Peut-être qu’il “oublie” ce que VOUS voulez qu’il fasse et non ce qu’il estime nécessaire de faire. L’oublie est toujours volontaire. C’est juste un outil de communication pour vous indiquer que vous êtes en dehors de votre rôle de conjoint dans une relation équilibrée et partagée. C’est votre idée de son rôle de père/conjoint/homme que vous voulez lui imposer. Amicalement

  9. ma compagne et moi on se separe elle veut faire un break le demenagement est prevu pour ce weekend mais ma compagne prends de mes objets dans ma maison sans me demander la permission s’y elle peut les predre comment puis je avoir recours a cela

  10. Bonjour,
    Vous faites une belle analyse de ce qui est immanquablement visible d’une relation entre deux entités sexuées socialement construites. Les rôles que nous jouons, comme vous dites à juste titre, sont conditionnés par notre éducation dès notre première apparition dans le berceau (et même avant ). La petite fille en rose et le garçon en bleu. Cette idée du rôle de “la femme” et de celle de “l’homme”, construite sur une idéologie Patriarcale et machiste, évolue vers l’attribution des rôles que vous décrivez à l’émergence du couple. A mon sens, un tel déséquilibre ne peut se résoudre que dans un changement d’éducation initié par la fin de la catégorisation des êtres dans toutes les phases de leur intégration au monde social. Il est temps de replacer la femme et l’homme dans un rôle égalitaire “d’êtres Humains”, qui doivent leur union aux seules nécessités fondamentales de répondre mutuellements à leurs besoins matériels, sentimentaux, familiaux, spirituels etc…
    Une telle entente ne peux trouver racine qu’en s’affranchissant des conditionnements que la sociéte martèle en permanence. Cela implique, une prise de conscience de ce formatage et l’acquisition de notre liberté d’être nous même. En découlent naturellement le respect mutuel de l’être qui nous accompagne. Un respect qui se traduit par une communication objective, sans préjugés ou jugement, sans étiquetage nocif.
    Un échange en conscience permanente de nos besoins et des sentiments qui y sont liés avec ce lien essentiel unificateur que l’on nomme : l’Amour.

  11. Très intéressant. Mon mari me prends aussi pour sa mère. Il ne mange pas si je ne lui fait pas à manger, il ne fait pas de ménage si je ne lui dis pas, ne se ramasse pas et il n’est aucunement responsable côté finance. Ce qui fait que je payais tout. Nous nous sommes séparés , nous avons chacun notre appartement. Je pensais que ça réglerait le problème…. Et non, il reviens toujours à la charge en pleurant et me demandant de le reprendre dans ma vie et comme une bonne maman je le reprends. Je fini toujours par revenir sur ma décision et m’en vouloir… Quoi faire pour que ce cycle arrête?

  12. Bonjour à toutes, voilà 8 mois que je suis avec mon homme et j’ai plus l’impression d’être sa mère que ds femme ! En effet c’est moi qui m’occupe de préparer le repas (monsieur ne sait pas faire ou ne mange pas ), du linge, du ménage …bon c’est vrai que ses horaires de travail sont contraignante (très tôt le matin) mais je m’inquiéte beaucoup pour mon couple

  13. Je suis tout à fait d’accord avec cet article… et pourtant, j’ai peur d’être tombée dans le côté obscur !
    Parfois, je me comporte comme la mère de mon copain mais à ma décharge, il se comporte parfois comme un enfant !
    Exemple 1 : il est très étourdi, oublie tout alors je suis son pense-bête. J’ai essayé de me retenir de lui rappeler les choses mais il oublie 1 fois sur 2. Du coup on est obligé de faire demi tour pour récupérer un objet oublié par exemple, c’est usant !
    Exemple 2 : il a un régime alimentaire très spontané et aléatoire. Il mange des cochonneries sucrées, des sandwich gras… (évidemment, aucun problème de poids !). Moi qui suis une adepte du bio, de l’équilibre… c’est très difficile de le laisser faire et ne rien dire. Et il saute des repas donc quand il s’apprête à faire une activité physique le ventre vide, j’ai “peur” pour lui, je ne peux pas me taire !
    Est-ce que les hommes ne nous provoquent-ils pas parfois ? comment ne pas tomber dans le panneau quand on est face à un décalage de maturité dans certains domaines (car bien sûr il peut être plus mature que moi dans d’autres domaines)

    1. Merci pour votre commentaire riche! En fait je crois que chacun des deux conjoints prend une position qui va pousser l’autre à prendre la place qui lui est laissée. Je m’explique: j’ai par exemple une très bonne amie que je connais depuis des années. Nous faisons beaucoup de choses ensemble et j’ai remarqué depuis peu que c’était toujours elle qui prenait les initiatives de sorties ou autres. Or, de l’extérieur on pourrait se dire que c’est elle qui commande tout car c’est sûr que je me plie souvent à ce qu’elle veut faire. Mais au final je pense que c’est moi qui lui donne cette place et ce rôle. Je ne suis pas de nature très entreprenante et je suis bien contente qu’elle prenne les décisions à ma place, tant que cela ne dépasse pas les limites que je me suis fixées et que nous en retirions toutes les deux des bénéfices positifs. Là où notre relation n’irait plus, c’est si elle commence à décider des choses que je devrais faire par contrainte et soumission, si je n’en retirais plus aucun bénéfice positif.
      Tout cela pour vous dire que le couple fonctionne sur le même schéma. Chacun prend un rôle et va faire jouer à l’autre le rôle complémentaire. Cependant, tant que l’un est l’autre vous en tirerez des bénéfices positifs, alors le situation aura du mal à évoluer même si vous le souhaiter, pour enlever les bénéfices négatifs qui sont aussi présents. Essayez de voir ce qui ressort de positif et de négatif de cette situation et pourquoi ni l’un ni l’autre n’arrivez à la faire évoluer.

  14. Bonjour,
    Est-ce que le contraire existe ?
    En lisant votre article, je vois comme dans un miroir ce que mon épouse me reproche, comme si j’étais tombé moi, son mari, dans le piège de la possession et de l’attention étouffante en vers elle… J’étais trop à ses petits soins et qu’elle ne pouvait plus être elle même…
    Trop d’amours, trop d’attentions tueraient -t -elles l’amour ?

    1. Je ne pense pas que trop d’attention tue l’amour. Si l’amour est réciproque, on ne peut reprocher à l’autre ses marques d’attention. Après il faut voir ce qu’il y avait derrière ces attentions: la peur de la perdre? un amour sincère qui ne demande rien en retour? la crainte qu’elle ne ressente pas pour vous ce que vous ressentez pour elle? la volonté de combler un vide?
      Il faut aussi regarder la façon dont elle prend ces attentions. Selon son histoire, elle peut plus ou moins bien les interpréter.

      1. moi je suis dans ce cas la
        je fais tous avec plaisir pensent être un mari modèle pour qu’elle ne se sente pas prise pour une boniche je gère tous et ma femme m annonce que je l’étouffe que je ne suis pas son père et veux divorcé elle veut vivre je lui ai dit que je voulait bien lui laisser gérer et vivre mais le mal et fait elle veut partir je ne sait pas lui exprimé ce que je ressent ni communiquer et c est le reproche qu’elle me fait aussi je refuse le divorce pour l’instant rien n’est lancer je ne sais pas quoi faire déjà plusieurs crises de ce genre mais mon naturel revient au galop je l’aime je ne veux pas la perdre

  15. Comme vous avez raison…mais si les femmes maternent leur homme parfois, c’est aussi parce qu’il le veut bien! Voire, qu’il l’encourage inconsciemment…Ne faudrait-il pas plutôt conseiller : “Ne laissez pas votre homme vous laisser devenir sa mère”! Car beaucoup, en prenant compagne, cherchent à retrouver la relation qu’ils avaient avec leur mère…