Pervers Narcissique : attention !

Les accompagnements pour aller plus loin :

Transcription de la vidéo :

Il me semble important de vous parler aujourd’hui de la perversion narcissique. Je souhaite vous en parler, parce que c’est un sujet très à la mode. Dont on entend beaucoup parler.

Et il faut faire attention. Parce qu’on lit beaucoup de choses sur Internet et ailleurs à ce sujet. Cela peut être dangereux. Parce que l’on peut assez vite transformer les gens de son entourage, ses proches, en pervers narcissique. On peut voir en l’autre certaines choses. On peut prendre des petits signes qui font partie des critères du pervers narcissique. Se dire qu’une certaine personne répond à la définition, et la cataloguer comme pervers narcissique.

Alors c’est vrai que cela existe. Il ne faut pas le nier. On peut être entouré de personnes qui ont une relation un peu malsaine avec nous. Mais attention aussi à ce phénomène de mode. On peut parfois se mettre de fausses idées en tête, et du coup fuir des relations qui en fait auraient pu être travaillées, parce que ne relevant pas forcément de la pathologie.

Je  voulais quand même vous donner un élément qui pour moi me semble important à connaître à ce sujet. Pour déjà, arriver à voir quand la relation n’est pas bonne (Sans être forcément dans le cas extrême de la perversion narcissique). Un prémisse, qui fait que la relation n’est pas très bonne, ne part pas sur de bonnes bases, c’est la culpabilité. Quand systématiquement, vous avez l’impression d’être coupable en face d’une personne. Quand vous avez l’impression de ne pas avoir fait les choses comme il fallait, de ne pas avoir dit les bonnes choses. Que la personne vous dit quelque chose et que vous y repensez longtemps. Quand vous avez l’impression d’être moins bien, de toujours culpabiliser. De penser que c’est à cause de vous si la relation ne se passe pas bien. Que c’est à cause de vous si un événement ne s’est pas bien passé, …

Ce phénomène de culpabilisation est un prémisse de quelque chose qui ne va pas. Il y a un truc qui ne tourne pas rond dans la relation. Et cela peut être aussi bien avec un collègue de travail, avec votre enfant, un ami, l’un de vos parents ou avec votre conjoint. . Cela peut se retrouver dans plein de relations humaines différentes. Donc si vous sentez ce phénomène de culpabilisation, allumez votre warning. Cela ne veut pas dire que vous êtes face à un pervers narcissique, attention. Mais c’est le signe qu’il y a quelque chose à essayer de travailler dans cette relation. Et peut-être de se faire aider pour essayer de changer le fonctionnement de cette relation.

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *