Vos proches ne méritent-ils pas que vous les connaissiez mieux ?

Les accompagnements pour aller plus loin :

Transcription de la vidéo :

Je vais vous dire aujourd’hui une révélation que j’ai eu. Non, non, en fait c’est quelque chose qui me semble important, qu’on sait sans vraiment savoir.

En fait quand je parlais de révélation c’est parce que de temps en temps on percute. Vous voyez y a des choses qu’on sait, on sait plus toujours et tout d’un coup ça percute parce que c’est venu enfin nous toucher émotionnellement parlant, voilà y a quelque chose comme ça.

Ce que je voulais vous dire aujourd’hui c’était qu’on ne connaît jamais assez, suffisamment ceux qu’on aime, jamais. Vous ne pouvez jamais dire, et toujours je reprends les gens qui peuvent me dire, mais mon conjoint ou mon père, ma mère, mes enfants, je les connais par cœur. Ca n’est pas possible. Vous-même déjà pouvez-vous prétendre que vous vous connaissez par cœur ? Je ne suis pas sûre, et je ne pense pas au fur et à mesure de mes années de travail. Je vois que voilà on est tout le temps en train de continuer à réfléchir sur soi, sans faire même de travail psychothérapeutique, mais on se pose toujours des questions.

Là, en tout cas c’est sain de se poser des questions, mais les gens qui sont à côté de nous qu’on a l’impression de connaitre par cœur, qu’on a l’impression parfois que ces personnes-là ne changeront jamais, qu’ils ont fait ça ils feront toujours ça. Vous voyez on les met un peu dans des cases, je connais donc voilà ce qu’il faut définir et on ne pourra pas aller au-delà de ça. En fait c’est dommage. Souvent vous vous rendez compte de ça et c’est pour ça que je parlais de révélation au moment du décès de l’autre.

Souvent j’ai des patients qui me disent au moment du décès de leurs parents par exemple, qui me disent mais en fait je me rends compte que je le connaissais ou je la connaissais pas, j’ai découvert des choses après l’enterrement ou finalement mes enfants me posent des questions sur leurs grands-parents et je sais même pas leur répondre, vous voyez des choses comme ça. Et pourtant vous avez l’impression de les connaitre par cœur, et en fait on se rend compte que non.

Vous découvrez des amis qui vous parlent de vos parents tel que vous n’aviez jamais entendu parler. Vous voyez qui ont d’autres regards sur les gens. Et en fait je crois que dans le couple, dans votre famille, c’est important de vous dire que vous ne connaissez jamais l’autre. Jamais vous ne pouvez anticiper totalement sur les réactions.

Jamais vous ne pouvez vous dire que vous avez tout fait, que tout est perdu parce que de toute façon l’autre ne changera jamais. Non, vraiment encore une fois comme j’avais dit dans une autre vidéo, de partir à la découverte de l’autre. Et bien les gens que vous aimez, il faut approfondir, c’est tous les jours que l’on continue à les découvrir l’autre.

Donc retenez bien ça, les gens qu’on aime, on ne les connait jamais suffisamment.

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *