Communication de couple : ce mauvais moment pour se dire les choses

Les accompagnements pour aller plus loin :

Transcription de la vidéo :

On parle beaucoup de communication dans le couple. Je vous encourage d’ailleurs (Si vous suivez les vidéos vous devez le constater) à créer un différé entre le moment de l’évènement qui se passe, qui crée une forte émotion en vous, et le temps du dialogue, de la discussion avec votre mari ou votre femme, autour de cet évènement. Je vous encourage à ne pas parler sur le coup.

Mais à côté de cela, certains couples (et c’est peut-être votre cas) affirment qu’ils ont besoin de se dire immédiatement les choses pour se sentir libérés et évacuer tout cela.

Mais alors pourquoi je vous propose plutôt de différer ce moment de la communication par rapport au moment de la forte émotion ?

Tout simplement parce que l’émotion va envahir notre esprit, et c’est prouvé scientifiquement. C’est donc très compliqué de mentaliser, de réfléchir, d’avoir du recul sur la situation quand vous êtes dans l’émotion. À ce moment, on se retrouve inhibé et surtout pas raisonnable. C’est compliqué de raisonner une personne qui est sous le coup de l’émotion. En général, on y arrive lorsque l’on a pris un peu de recul, un peu de distance.

Et ça c’est vrai dans plusieurs situations différentes.

Que ce soit pour les moments de crise à la maison, pour les enfants témoins de scènes de violence entre leurs parents, etc. On dit toujours qu’il est nécessaire d’arriver à protéger l’enfant de ce moment-là pour arriver à le désengorger de l’émotion avant d’entamer le dialogue et de parler avec lui de ce qui s’est passé.

Pour le couple, c’est pareil. Le moment où l’on diffère est très important. Si vous avez besoin de parler directement, cela va peut-être vous soulager certes, mais je pense que la réflexion est meilleure en prenant le temps. Tout simplement car vous ne serez plus pris par cette émotion envahissante.

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *