Jusqu’où faut-il communiquer en couple?

“Trop de communication tue la communication”, soulève très justement un de mes patients venant me consulter avec sa compagne. “C’est tous les soirs avec elle et finalement ça fini toujours en conflits et on n’avance pas. Moi je pense qu’il faut savoir aussi prendre sur soi, ne pas chercher à tout décortiquer dans tous les sens. C’est fatigant!”. C’est un peu brutal pour sa compagne d’entendre cela mais c’est pourtant assez vrai… Mais alors comment faut-il communiquer si on nous dit de ne pas communiquer??

Il y a communiquer et communiquer

Aujourd’hui c’est dans l’air du temps cette volonté d’apprendre à se parler en couple. Je suis la première en être persuadée qu’il faut peu de choses mais tout de même les bases pour se dire ce qu’on a sur le cœur sans blesser l’autre et toujours dans cette volonté d’améliorer notre relation. Cependant, combien de couples ne cessent de se parler pour au final ne s’être rien dit! Vous vous faites un petit restaurant, prévu depuis longtemps pour justement aborder tous les sujets dont vous ne parlez pas au quotidien. Super initiative, je le reconnais. Cependant, une fois bien installés à votre petite table en salivant devant le beau menu, vous n’avez plus du tout envie d’aborder les “sujets qui fâchent”, ou plus précisément parler de VOUS. Que c’est difficile de se livrer profondément, de parler de ce qui nous touche et nous blesse venant de l’autre. Mais aussi de ce qui nous fait plaisir. On préfère parler du boulot qui ne se passe bien et reporter tout ce qu’on a sur le cœur sur nos collègues ou notre chef, c’est neutre et plus facile. Ou dire que les enfants nous fatiguent, c’est beaucoup plus simple à dire que de voir ce qui nous fatigue réellement dans notre couple. Et ainsi vous passez une très bonne soirée, certes vous parlez mais au final vous ne vous êtes rien dit, ou tout du moins pas ce pour quoi vous aviez réservé votre soirée.

La vraie communication en couple c’est quand on se dit les choses qui nous irritent, nous blessent, nous énervent, mais aussi celles qui nous font chaud au cœur, nous font plaisir, nous rendent amoureux. Ce n’est en rien votre relation avec votre chef ou votre crise avec les enfants! Non, c’est bien ce que vous renvoit votre conjoint et uniquement ce dernier ou cette dernière. Et c’est de cela qu’il faut parler, avec bienveillance et amour, en considérant toujours que vous êtes alliés tous les deux et non ennemis.

Alors regardez-vous dans le blanc des yeux, prenez-vous la main ne regardez plus votre assiette… Utilisez le “je”, ce vrai “je” qui dévoile vos émotions les plus profondes et non plus ce “il” qui vous donne une occasion de passer à côté de votre couple.

Les accompagnements pour aller plus loin :

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *