Crise de la quarantaine : un risque à éviter pour votre équilibre personnel

 

> Pour aller plus loin : Imaginez que vous puissiez tirer du positif de la crise de la quarantaine ?

Les accompagnements pour aller plus loin :

Transcription de la vidéo :

Quand on parle de la crise de la quarantaine, on a tendance pendant cette période de remise en question, de vide, à se réduire à nos actions, à ce qu’on a fait. C’est à dire regarder nos années avant, avoir tendance à ne voir que les actions qu’on a pu faire, sans forcément voir ce qu’ on a été et ce qu’on a pu construire et évoluer en nous.

Cela ne concerne pas forcément que la crise de la quarantaine. C’est aussi globalement quand on a un passage dépressif, quand ça ne va pas trop. On a tendance à se résumer à nos actions, car c’est plus facile de voir les diplômes obtenus, les relations avec les autres. De voir ce qu’on a pu faire dans notre vie, de voir ce qu’on a construit, plutôt que de voir ce qu’on a été au fond de nous-mêmes. Les petites actions de tous les jours qui ne sont pas forcément des choses très importantes, mais comme on a essayé de vivre en accord avec ce qu’on est profondément. Et ça c’est important parce qu’on ne se définit pas uniquement par ce qu’on fait. Je  me  bats là dessus, car on a trop tendance à se définir par ce qu’on a fait, par ce qu’on peut écrire sur nous, parce que les autres peuvent dire de nous. Mais vous êtes plus que ce que vous faites. C’est un concept pas facile à comprendre, surtout à visualiser concrètement. Mais pourtant c’est la réalité. On est plus que ce qu’on fait. On est quelqu’un profondément, et même si on n’a pas tel diplôme, ou telle famille, ou tel enfant, on reste quand même quelqu’un ; ce n’est pas parce qu’on n’a pas fait telle ou telle chose, qu’on n’est pas une personne. Même si on n’est pas la personne qu’on voudrait être.

C’est important de visualiser la personne qu’on est en dehors de nos actions. Ça demande un peu d’effort de gymnastique, mais c’est vraiment important de ne pas déprimer, d’être triste parce qu’on aimerait atteindre telle action et qu’on y arrive pas. Essayer de réfléchir sur la définition de vous-même, et de ne surtout pas se résumer à ce qu’on fait, mais vraiment à voir ce que vous êtes profondément et ce que vous voulez être.

Rejoindre mes 15.265 contacts :

Dites-moi à quelle adresse vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Merci pour ce message plein d’espoir pour les personnes qui se sentent inutiles ou qui se laissent dévaloriser par manque de confiance en elles.

    Je partage !

    Bonne journée! 🙂